L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur

Don du sang : les réserves sont faibles

Publié le : 17/09/2020

Après des vacances d’été particulières durant lesquelles les donneurs ont été moins nombreux à se présenter en collecte de sang, l’Établissement français du sang invite chacun à se mobiliser activement afin de rehausser rapidement les réserves en produits sanguins pour cette rentrée.

Les dernières semaines, marquées par la crise sanitaire, les départs en vacances et des épisodes de canicule, ont connu une baisse de fréquentation des collectes de sang, causant une chute des réserves de sang. Dans le même temps, les besoins des patients sont toujours importants et vont continuer d’augmenter avec la reprise de l’activité hospitalière en cette rentrée.

L’EFS rappelle que les dons de sang doivent être réguliers et constants car la durée de vie des produits sanguins est limitée : 7 jours pour les plaquettes, 42 jours pour les globules rouges. 10 000 dons sont nécessaires chaque jour.
Le sang est  en effet indispensable pour les situations d’urgence, les besoins chroniques. Il est utilisé principalement dans deux domaines : les maladies (du sang et cancers) et les hémorragies. Dans le cas des maladies, d’importantes transfusions de plaquettes et de globules rouges sont nécessaires pour les cancers et des transfusions de sang sont faites tout au long de la vie pour les maladies de sang. En cas d’accident, lors d’interventions chirurgicales, des hémorragies ont lieu, l’apport de produits sanguins est alors vital.


Qui peut donner son sang ? 

Il est possible de donner son sang dès 18 ans et jusqu’à 70 ans.

Comment se déroule un don du sang ?

Pour un premier don, il faut amener un document justifiant son identité, par la suite, il faut amener sa carte de donneur.

• Inscription du donneur auprès d’une infirmière
• Entretien médical confidentiel avec un médecin, afin de connaître l’état de santé et la vie personnelle du donneur, et déterminer si le donneur a pu être en contact avec un virus ou une bactérie.
• Puis après le prélèvement, un temps de repos est prévu avec une collation.
• Et enfin un test est effectué pour déterminer : le groupe sanguin, la recherche d’anticorps irréguliers dirigés contre les globules rouges, le dépistage de maladies transmissibles par le sang (syphilis, hépatites virales B et C, VIH, HTLV).
Le tout prend entre 30 et 45 minutes, le prélèvement durant au plus 10 mn.

Dans une année, combien de fois peut-on donner son sang ?

 Il faut respecter un intervalle de 8 semaines minimum entre 2 dons de sang total, sachant que c’est 4 fois maximum pour une femme et 6 fois pour un homme, par an.

Quelles sont les contre-indications au don du sang ?

Le candidat doit peser au minimum 50 kg, ne pas être porteur d’une maladie virale, type gastro, grippe et doit attendre deux semaines qui suivent la maladie pour donner son sang. En cas de prise d’antibiotiques, 14 jours sont nécessaires également.

Il faut attendre un certain délai après certains actes :

•  de 24 heures pour le traitement d’une carie à 1 semaine pour l’extraction d’une dent
•  4 mois pour un piercing ou un tatouage 
•  de 7 jours à 4 mois pour une intervention chirurgicale 
•  4 mois après le retour d’un voyage dans un pays où le paludisme sévit (entre-temps, le don de plasma est cependant possible).

Les porteurs d’infections sexuellement transmissibles, du VIH ne peuvent donner leur sang. D’une manière générale, en cas de relation avec un nouveau partenaire sexuel, il faut attendre un délai de 4 mois après le dernier rapport non protégé pour pouvoir donner son sang. Car même si l’établissement français du sang (EFS) pratique un test, il existe une période d’une dizaine de jours où le test peut s’avérer négatif alors même que la personne est porteuse du virus et peut donc le transmettre.
Un homme qui a des relations sexuelles avec un autre homme peut donner son sang, après 4 mois d’abstinence. Une proposition de loi mettant fin à ce délai est étudiée.

Où donner son sang dans la région Hauts-de-France ?

  • 8-10 rue de Bellevue -  SAINT QUENTIN
  • 38/42 avenue Charles Saint Venant - LILLE
  • 930 avenue de Rosendael - DUNKERQUE
  • 4 rue Auguste Dumand - ARRAS
  • 6 place Parmentier Quartier Saint Leu - AMIENS

Pour connaître les collectes mobiles, consultez le site internet de l’Etablissement Français du sang https://dondesang.efs.sante.fr/
 

Infos COVID-19

Toutes les mesures de précaution sont mises en œuvre sur les collectes de sang pour éviter les risques de transmission du virus avec le port du masque obligatoire pour tous, accompagné de mesures de distanciations et d’hygiène renforcées. Les personnes ayant présenté des symptômes de covid doivent attendre 28 jours après disparition des symptômes pour donner leur sang. Sur certains lieux de collecte, l’EFS accueille les donneurs sur rendez-vous pour faciliter les dons. Cela permet de réduire le temps d’attente et de mieux gérer la prise en charge de chaque donneur dans le respect des mesures de distanciation.