L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur

Service Civique pendant les études : les modalités évoluent

Publié le : 09/02/2021

Difficile d'être étudiant en cette période de crise sanitaire : difficultés à suivre les cours en distanciel, solitude, isolement, perte d'un job ou d'un stage, précarité financière... Face aux difficultés rencontrées par les étudiants, le Service Civique se mobilise et s'adapte. Mercredi 27 janvier, Sarah El Haïry, secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports chargée de la Jeunesse et de l’Engagement, a annoncé deux mesures en ce sens :



L'élargissement de l'indemnité complémentaire à tous les étudiants boursiers, sans prise en compte de leur échelon

La majoration de 108€ par mois sur l'indemnité de volontariat, jusqu'ici réservée aux boursiers échelon 5, 6 et 7 sera appliquée à tous les étudiants boursiers en Service Civique, quel que soit leur échelon.


L'adaptation du temps de mission

Le nombre d'heures par semaine pourra être aménagé, en accord avec l'organisme d'accueil, afin d'adapter la durée hebdomadaire d'engagement aux périodes de cours et de vacances. Le principe de cette évolution est de respecter la durée minimum de 24h/semaine mais en moyenne sur l'ensemble de la mission (6 à 12 mois).

Ces deux mesures permettront aux étudiants d’avoir l’opportunité de participer à une mission d’intérêt général, en rompant le sentiment d’isolement que certains peuvent éprouver depuis le début de la crise sanitaire, tout en apportant un soutien financier, les missions de service civique étant indemnisées.