L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur

Se protéger du soleil, c'est protéger sa santé !

Publié le : 19/07/2021

Nous profitons tous du soleil et en connaissons ses bienfaits. Le soleil est ainsi la principale source de vitamine D, indispensable au bon fonctionnement de l’organisme et la consolidation des os et des dents. Il booste notre moral en stimulant les hormones du bien-être et en apportant un effet bonne mine. Il améliore certaines maladies de la peau.

Néanmoins, le soleil peut être dangereux  : une exposition trop importante et non protégée vieillit prématurément la peau et peut avoir de lourdes conséquences sur la santé (allergies, cancers…). 

Alors, pour toutes vos activités de plein air, que vous soyez dans votre jardin, à la terrasse d’un café, à la plage, à la montagne ou à la campagne, lorsque vous faites du sport ou tout simplement lorsque vous vous promenez... protégez-vous, pour que le soleil reste un plaisir et suivez ces quelques conseils !



Évitez l’exposition aux heures chaudes (entre 12h et 16h)
Entre 12h et 16h, le soleil émet ses rayonnements UV les plus intenses et les plus dangereux. Evitez donc de vous exposer entre 12h et 16h. Profitez de ce temps pour manger (léger), lire, jouer, vous reposer…

Recherchez l'ombre
Pensez que l’ombre est un atout pour lutter contre les rayonnements du soleil. A la plage, utilisez un parasol ou encore essayez de vous mettre sous un arbre lorsque vous êtes dans un parc.


Utilisez de la crème solaire
Utilisez régulièrement, environ toutes les 2 heures, et systématiquement après les baignades sur l’ensemble des zones du corps non protégées (visage, bras, cou, oreilles…)

Privilégiez plutôt une crème dite « bio » c’est-à-dire entièrement minérale, sans ingrédients chimiques et qui n’a donc aucune incidence néfaste sur l’environnement.

Portez des vêtements protecteurs
Portez un chapeau,  des vêtements amples, en textile finement tissé et privilégiez les couleurs claires.

Portez des lunettes de soleil
Protéger sa peau c’est bien, mais protégez également vos yeux avec des lunettes de soleil. Elles doivent comporter le signe « CE » et doivent avoir un numéro de catégorie compris entre 0 et 4.

Habituez votre peau
La préparation au soleil est une bonne manière de se protéger. Pour se faire, vous pouvez effectuer des expositions de quelques minutes au soleil. Elles permettent de préparer préalablement la protection solaire : la couche la plus externe de la peau va ainsi s’épaissir et provoquer une augmentation de la production de mélanine.

Surveillez l’indice UV
L’indice UV est un indicateur d’intensité des rayons UV (UVA et UVB). Plus l’indice est grand, plus l’exposition est dangereuse pour la peau et les yeux. L’indice UV varie au cours de la journée. Il est le plus intense entre 12h et 14h.

N’utilisez pas de produits cosmétiques et de médicaments
Les produits cosmétiques comme le parfum sont sources de réactions allergiques et peuvent occasionner des tâches brunâtres irréversibles. De plus, la prise de médicament peut-être contre-indiquée. Demandez conseil auprès de votre médecin ou votre pharmacien. Attention également à l’anti-moustique !

Hydratez-vous

Hydratez-vous, buvez beaucoup d’eau et rafraîchissez-vous régulièrement. En période de fortes chaleurs, il est recommandé de boire 1,5 à 2 litres d'eau par jour.

Protégez encore plus les enfants !



Et les UV ?

Certains pourraient être tentés de préparer leur bronzage par des séances d’UV en cabine. Mais sachez que depuis juillet 2009, les UV artificiels sont reconnus comme cancérigènes par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le centre international de recherche sur le cancer.
D’après une étude, l’exposition aux UV artificiels avant l’âge de 30 ans augmente de 75 % le risque de développer la forme la plus grave du cancer de la peau, le mélanome. Contrairement aux idées reçues, les UV artificiels ne protègent pas la peau contre le soleil, puisqu’ils viennent en complément de ceux reçus naturellement par celui-ci. Ils accélèrent le vieillissement de la peau et augmentent les risques de cancer.

De même si vous vous sentez un peu déprimé, que le soleil tarde à venir, ne pensez pas qu’une séance en cabine vous remontera le moral. En un mot, ne confondez pas luminothérapie (séance d’exposition à la lumière) et rayons UV.

>> Pour avoir toutes les infos, visitez le site de l’association Prévention solaire : www.prevention-soleil.fr


 A découvrir  


Guide Prévention Santé Hauts-de-France