L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur

Victime ou témoin de harcèlement, que faire ?

Publié le : 21/09/2021
Deux semaines après la rentrée scolaire, le ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports Jean-Michel Blanquer a enjoint les collégiens à la « bienveillance » et à la « fraternité » à la suite de la diffusion sur les réseaux sociaux d'un hashtag #anti2010  visant les nouveaux élèves de sixième nés en 2010.

Harcèlement ou cyberharcèlement ?


Le harcèlement se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique. Cette violence se retrouve aussi au sein de l’école. Elle est le fait d’un ou de plusieurs élèves à l’encontre d’une victime qui ne peut se défendre. Lorsqu’un enfant est insulté, menacé, battu, bousculé ou reçoit des messages injurieux à répétition, on parle donc de harcèlement.

Le cyber-harcèlement est défini comme « un acte agressif, intentionnel perpétré par un individu ou un groupe d’individus au moyen de formes de communication électroniques, de façon répétée à l’encontre d’une victime qui ne peut facilement se défendre seule ». Il se pratique via les téléphones portables, messageries instantanées, forums, chats, jeux en ligne, courriers électroniques, réseaux sociaux...


Que faire si votre enfant est victime de harcèlement ?

  • prenez rendez-vous avec la direction de l’école, du collège ou du lycée. Exposez en détail ce que subit votre enfant et demandez quelles sont les actions menées, les mesures prises pour protéger votre enfant et les réponses proposées pour prendre en charge le problème ;
  • si la situation est avérée, l’établissement scolaire mettra en œuvre, avec vous, les solutions adaptées pour que votre enfant ne subisse plus cette violence. Informez-vous régulièrement sur le suivi de la situation de votre enfant ainsi que sur les actions menées au sein de l’établissement pour lutter contre le harcèlement ;
  • contactez un délégué de parents d’élèves pour réfléchir au partenariat possible entre les parents d’élèves et l’établissement pour prévenir le harcèlement et améliorer les relations entre élèves ;
  • si vous hésitez à joindre l’établissement ou que la résolution du problème vous semble lente, vous pouvez contacter le référent harcèlement académique en utilisant le numéro vert 3020 ;
  • votre enfant peut craindre de parler : rassurez-le, demandez-lui ce qu’il souhaite, expliquez-lui que les adultes sont là pour l’aider et faire cesser la violence qu’il subit.

Que faire si votre enfant est témoin ?

  • parlez à un membre de l’établissement : directeur, chef d’établissement, membre de l’équipe éducative, pour qu’ils puissent prendre en charge la situation de l’élève. Vous pouvez demander quels types d’actions il est possible de développer, en partenariat avec les parents d’élèves et l’établissement pour prévenir le harcèlement et améliorer les relations entre élèves.
  • parlez à un délégué des parents d’élèves de la classe ou un représentant d’une association de parents d’élèves de l’établissement : pour sensibiliser d’autres parents.


Des numéros pour aider les victimes de harcèlement et leurs familles

Pour agir contre le harcèlement, deux numéros de téléphone gratuits sont à la disposition des victimes et des témoins :

 
  • le 3020 pour signaler une situation de harcèlement. Ce dispositif téléphonique, gratuit depuis tous les postes, propose écoute, conseil et orientation aux appelants. Le 3020 est joignable du lundi au vendredi, sauf jours fériés, de 9h à 20h du lundi au vendredi et de 9h à 18h le samedi.
  • le 3018 pour signaler une situation de cyberharcèlement. Net Écoute est le numéro vert national de prise en charge des victimes de cyberharcèlement à l’école. 100% anonyme, gratuit et confidentiel, Net Écoute prend en charge des milliers d’appels par an afin d’écouter, informer et conseiller ces publics, du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 18h. Au-delà de l’écoute et du conseil, Net Écoute peut vous aider au retrait d’images ou de propos blessants, voire de comptes le cas échéant.

> Plus d'infos > https://www.nonauharcelement.education.gouv.fr