L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Au pair en France

Au pair en France

Occupez-vous d’enfants tout en perfectionnant votre français !

Mise à jour le 22/06/2021

Présentation


Accueil au pair en France

Le terme «au pair» se rapporte à un jeune homme ou une jeune fille étrangère, venant en France pour améliorer sa connaissance du langage en partageant la vie d’une famille. Contre quelques heures de garde d’enfants hebdomadaire, la personne placée au pair reçoit le gîte, le couvert et de l’argent de poche.

Par abus de langage, il est souvent fait référence aux « jeunes filles » au pair, mais ce terme n’exclut en aucun cas les candidats de sexe masculin.
Pour travailler au pair, il faut avoir entre 18 et 30 ans.
Ce contrat d’une durée d’un an s’articule de la façon suivante :

  • 30h de travail hebdomadaire dans la famille, 6 jours par semaine
  • une journée de repos obligatoire dont au moins un dimanche par mois

 

Conditions

Un accord européen du 24 novembre 1969 définit les droits et les devoirs réciproques du jeune au pair et de la famille d’accueil.
Le décret n° 71-797 du 20 septembre 1971, complété par le protocole français et les circulaires du ministère du Travail n° 17-76 du 22 novembre 1976 et n° 20-90 du 23 janvier 1990, réglemente clairement les conditions de l’exercice au pair. www.legifrance.gouv.fr/


Etranger de moins de 30 ans

Tous les étrangers, quels que soient leur nationalité et leur sexe, peuvent prétendre au statut de stagiaire aide familial.

  • La durée de l’engagement au pair ne peut être inférieure à 3 mois ni supérieure à 1 an, et peut être prolongée de 6 mois.
  • Il faut avoir au moins 18 ans (17 ans si l’un des parents ou une personne mandatée par eux vit en France) et 30 ans au plus.
  • Une connaissance préalable du français est nécessaire : lors de l’élaboration de votre dossier, votre niveau de français, vos diplômes et votre orientation professionnelle devront être précisés.

Droits et devoirs
  • Vous devez participer aux tâches familiales courantes, essentiellement l’entretien et la garde des enfants.
  • Le temps consacré à ces prestations ne peut pas dépasser 5 heures par jour, soit 30 heures par semaine.
  • Le montant de vos revenus est fixé par accord : entre 80 € et 100 € par semaine.

Partager la vie quotidienne d'une famille française

Séjourner au pair consiste à partager la vie de la famille, les échanges et les conversations au quotidien pour parfaire sa connaissance de la langue.
L’emploi du temps proposé doit permettre de suivre des cours de français dans de bonnes conditions.
Dans la mesure du possible, une chambre individuelle doit être mise à votre disposition.


En cas de désaccord

En cas de rupture, un préavis de 2 semaines (sauf faute grave) doit être donné par le stagiaire et par la famille. L’Inspection du travail peut être consultée pour faire respecter un contrat. Si vous êtes placé (e) par le biais d’un organisme, c’est à lui de prendre contact avec elle. Si vous ne dépendez pas d’un organisme, adressez-vous à l’Inspection du travail la plus proche du domicile de la famille d’accueil.
 


Démarches


Trouver une famille

Vous pouvez trouver une famille d’accueil par l’intermédiaire d’un organisme de placement.
Pour cela, vous devrez :

  • répondre à un questionnaire
  • écrire une lettre de présentation destinée à la famille
  • transmettre des photocopies des papiers d’identité et des diplômes éventuels
  • joindre un certificat médical datant de moins de 3 mois et quelques photos
  • vous soumettre à un éventuel entretien de sélection
  • fournir des lettres de références justifiant de votre aptitude à vous occuper d’enfants


De leur côté, les familles qui ont recours à un organisme de placement doivent satisfaire elles aussi à quelques obligations, notamment :

  • répondre à un questionnaire
  • écrire au futur stagiaire une lettre décrivant précisément son emploi du temps

Les organismes de placement proposent leurs services aux familles (sélection des jeunes…) et aux jeunes (rédaction du contrat, informations, démarches administratives, changement de placement si nécessaire…) moyennant des frais. Ces frais d’inscription variables, peuvent être assumés tantôt par la jeune fille au pair, tantôt par la famille d’accueil, ou encore par les deux.


Vous pouvez également trouver une place au pair par vos propres moyens mais dans ce cas-là, toutes les démarches vous incombent.

  • L’idéal est de trouver une famille d’accueil par relation : des amis d’amis cherchant la perle rare pour garder leurs enfants, par exemple. Les liens amicaux peuvent rassurer et être une garantie de respect mutuel, mais, même dans ce cas, veillez à ce que vos tâches soient préalablement définies et entendez-vous sur votre rémunération et sur les heures de travail et de présence qui vous seront demandées.
  • Autre solution : la consultation de petites annonces d’offres de séjour au pair dans les quotidiens ou sur Internet. Bien évidemment, dans ce cas, vous devez plus encore redoubler de vigilance, puisque vous vous lancez dans l’inconnu, et sans aucun accompagnement. https://www.aupairworld.com/fr


Formalités à respecter


Citoyen de l’Union européenne
Vous n’avez pas besoin de visa pour entrer en France. Un passeport en cours de validité ou une carte d’identité suffit. Vous pouvez accomplir toutes les formalités une fois arrivé (e) en France.

Citoyen hors Union européenne
Si vous êtes originaire d’un pays hors de l’Union européenne, vous devez constituer votre dossier dans votre pays. Votre famille d’accueil vous envoie l’accord de placement provenant de la direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) (adresses sur le site https://dreets.gouv.fr/)
Cet accord signé vous permettra d’obtenir un visa de long séjour pour la France. Si vous êtes déjà en France, vous devez posséder une carte de séjour mention « Étudiant » pour entreprendre les démarches.

Pour tous
Dès que la famille de placement est trouvée, vous devez vous rapprocher des Unités Territoriales de la direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) pour constituer un dossier qui officialise votre statut de stagiaire aide familial. Il comprend :

  • l’accord de placement au pair en 4 exemplaires
  • la justification des études que vous avez suivies dans votre pays d’origine, photocopies des diplômes à l’appui, avec leur traduction en français 
  • le certificat d’inscription à un cours de français durant la durée du séjour en France 
  • un certificat médical datant de moins de 3 mois. Les personnes originaires d’un pays hors Union européenne doivent faire établir un certificat médical en France auprès d’un des bureaux de l’OFII (Office français de l’immigration et de l’intégration) www.ofii.fr/
  • l’autorisation des parents, si vous êtes mineur(e)

Le dossier doit être déposé par la famille d’accueil, ou par l’organisme habilité qui la représente, à la Direccte, service de la Main-d’œuvre étrangère, de son lieu de résidence. Il permet d’établir un accord de placement au pair de stagiaire aide familial. Un exemplaire de cet accord doit vous être remis.

La carte de séjour
Une fois en France, vous devez obtenir une carte de séjour temporaire mention «Étudiant». Cette carte est obligatoire pour tous les étudiants au pair, ressortissants de l’Union européenne ou non (mais les ressortissants d’un pays de l’UE sont dispensés de visa). Pour obtenir cette carte, vous devez vous présenter à la préfecture de région.
 


Organismes de placement

Pour trouver votre famille d’accueil, il est possible de s’adresser à des agences de placement. Si vous passez par un organisme de placement qui respecte la charte de qualité élaborée par l’Ufaap (Union Française des Agences au Pair), les informations et le cadre juridique sont garantis.
> Pour en savoir plus : www.ufaap.org

Certains organismes ont un référent basé en métropole lilloise, n’hésitez pas à joindre les correspondants mentionnés ou à joindre le siège national.

En Hauts-de-France, il n’y a qu’une agence : Solution AuPair &+
Solution AuPair &+ est une agence d’échanges culturels spécialisée dans le placement de jeunes «au pair» tant en France qu’à l’étranger, membre de l’UFAAP (Union Française des Agences Au Pair) et de l’IAPA (International Association of Au Pair Agencies).

Elle permet à des familles françaises d’accueillir chez elles un jeune étranger au pair, et à des jeunes gens français de partir au pair dans de nombreux pays étrangers.

Les jeunes au pair étrangers placés en France sont originaires des pays suivants : Afrique du Sud, Argentine, Australie, Brésil, Colombie, Kenya Mexique, Russie, Thaïlande, Ukraine, Vietnam…

Solution auPair &+ propose 3 formules pour les familles qui souhaitent accueillir un jeune étudiant étranger :

  • Formule n°1 : la formule complète 3 à 12 mois  : Vous souhaitez que Solution auPair &+ recherche pour vous un jeune au pair avec qui elle vous mettra en relation, et vous aide à effectuer l’ensemble des démarches administratives nécessaires à l’accueil de l’étudiant.
  • Formule n°2 : prématch jusqu’à 12 mois : Vous connaissez déjà un jeune au pair que vous souhaitez faire venir chez vous et souhaitez être guidé dans les démarches administratives. Conseils sur les démarches administratives et aide à l’organisation de votre vie quotidienne.
  • Formule n°3 : placements courts inférieurs à 3 mois

 

Carnet d'adresses

Office Français de l’immigration et de l’intégration - OFII
2 rue de Tenremonde
59000 - Lille
Office français de l’immigration et de l’intégration - OFII
275 rue Jules Barni
Résidence Le Belvèdére - Bât. D
80000 - Amiens
Solution Education & Travel
12 place Saint Hubert
59000 - Lille