L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Les métiers de l'environnement et du développement durable

Les métiers de l'environnement et du développement durable

Prévention des risques, dépollution des sols, gestion des déchets… quelques domaines liés aux métiers de l'environnement.

Mise à jour le 22/03/2021

Présentation

Les métiers


Les métiers de la prévention des risques
  • Le technicien de mesure de la pollution s’occupe des différents points de surveillance de la pollution de l’air. Toujours sur le terrain, il va relever les mesures prises par les instruments de surveillance. En plus de ses connaissances en sciences et technologies, ce technicien peut avoir besoin de compétences en électronique ou électrotechnique puisqu’il se charge de la maintenance des appareils de mesures. BTS fluides, énergie, environnement, BUT mesures physiques. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 à 1 600 €.
  • L’acousticien est le spécialiste de la lutte contre les nuisances sonores, qu’elles soient urbaines, industrielles, routières. Master sciences physiques et électroniques, formations d’ingénieur ou d’architecte. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 600 à 2 300 €.

 

Les métiers de la dépollution des sols
  • Le technicien en dépollution des sites et sols pollués prépare les chantiers en fonction du type de pollution et participe aux réglages des matériels, réalise des relevés des mesures de polluant. BTS métiers des services à l’environnement, BUT hygiène, sécurité, environnement, licence professionnelle technicien spécialisé en dépollution des sites pollués. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 300 à 2 600 €.
  • L’ingénieur en dépollution sites et sols pollués propose des solutions en fonction des prélèvements effectués, de la nature de la pollution. Diplôme d’ingénieur spécialisé en chimie, techniques de l’environnement, géologie, sciences de la Terre, géographie, master spécialisé en environnement des milieux contaminés. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 500 à 3 000 €.


Les métiers d’expertise et de conseil

Ils permettent aux entreprises de respecter les normes européennes de plus en plus strictes et compliquées.

  • L’éco-concepteur imagine les produits les moins polluants possibles. Licence pro écoconception des produits innovants, diplôme d’ingénieur plus un master en écoconception ou un mastère spécialisé. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 300 à 3 100 €.
  • Le responsable environnement veille à ce que l’entreprise respecte les normes environnementales. Master ou diplôme d’ingénieur environnement. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 400 €.
  • Le directeur en développement durable essaie de faire progresser la stratégie environnementale de l’entreprise à tous niveaux. Master en environnement, développement durable, aménagement ou éco-développement, diplôme d’ingénieur. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 700 à 3 500 €.
  • L’expert en bilan carbone propose un plan d’action pour réduire les émissions de gaz produites par l’entreprise. Diplôme d’ingénieur + formation courte à l’Institut de formation carbone. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 500 €.
  • L’opérateur de marché CO2 est un trader qui vend ou achète du dioxyde de carbone pour des industries européennes. Diplôme d’école de commerce ou diplôme d’ingénieur. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 500 €.
 
Les métiers de la gestion des déchets
  • L’éboueur ramasse les ordures ménagères des habitants d’une commune et les emmène vers un lieu d’enfouissement. CAP propreté de l’environnement urbain-collecte et recyclage, CAP agent d’assainissement et de collecte des déchets liquides spéciaux. Pour conduire le camion, il doit posséder les permis C, EC, la Fimo, la FCO. S’il est recruté par une collectivité, il passe par un concours de catégorie C. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • L’agent de tri réceptionne, trie les produits. CAP propreté de l’environnement urbain-collecte et recyclage. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • L’ambassadeur du tri sensibilise les habitants au tri sélectif, il peut être amené à faire des animations. CAP propreté de l’environnement urbain-collecte et recyclage, formation bac, bac + 2 en environnement. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • L’opérateur de démantèlement démonte l’électroménager, les voitures, trie et récupère les pièces. Certificat de qualification professionnelle (CQP) opérateur-trieur. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • L’agent de traitement dépolluant doit respecter des normes et des procédures pour dépolluer une zone. CAP propreté de l’environnement urbain-collecte et recyclage, CAP agent d’assainissement et de collecte des déchets liquides spéciaux, CAP agent de la qualité de l’eau, BTS métiers de l’eau, BTS métiers des services à l’environnement. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 700 €.
  • Le collecteur de déchets toxiques récupère et transporte les déchets. CAP propreté de l’environnement urbain-collecte et recyclage, CAP agent d’assainissement et de collecte des déchets liquides spéciaux. Il faut avoir le permis B et C si possible. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • Le gardien de déchetterie accueille les clients et les oriente. CAP propreté de l’environnement urbain-collecte et recyclage. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • Le technicien de traitement des déchets suit toute la chaîne de traitement des déchets, de leur collecte à leur traitement, réalisé à partir des analyses qu’il a effectuées. BTS métiers des services à l’environnement, BTS métiers de l’eau, BUT génie biologique, option sciences de l’environnement et écotechnologies, BUT hygiène, sécurité et environnement. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • Le recycleur étudie les différents matériaux et prospecte les professionnels susceptibles de les recycler en matière première ou de les détruire. BUT chimie option matériaux et produits formulés, BUT hygiène sécurité environnement, BUT génie chimique, génie des procédés, BUT génie biologique option sciences de l’environnement et écotechnologies, BTS bio analyses et contrôles, licence pro ou diplôme d’ingénieur. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 600 €.
  • Le responsable d’exploitation d’un site de traitement des déchets gère toutes les opérations de recyclage, d’incinération, d’enfouissement et veille au bon fonctionnement du site. Diplôme d’ingénieur généraliste ou spécialisé en chimie ou environnement. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 500 €.
  • L’ingénieur rudologue analyse les déchets et les conséquences qu’ils peuvent induire, propose des solutions afin d’éviter que les quantités produites n’augmentent trop. Master chimie, master physique de l’environnement, diplôme d’ingénieur spécialité chimie. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 500 €.
  • L’ingénieur d’études en gestion des déchets réalise les études de détails, définit le projet, les différentes étapes, les moyens à utiliser, les intervenants, les types de prestataires... Diplôme d’ingénieur, master en environnement, gestion des déchets, traitement des eaux… La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 500 €.


 

Les formations en Hauts-de-France

CAP :
  • propreté de l’environnement urbain-collecte et recyclage


Bacs pro :

  • gestion des pollutions et protection de l’environnement ;
  • gestion des milieux naturels et de la faune


BTS :

  • métiers des services à l’environnement 


BTSA

  • gestion et protection de la nature 


Deust :

  • environnement et déchets ;
  • technicien de la mer et du Littoral ;
  • guide nature multilingue


BUT :

  • génie biologique option sciences de l’environnement et écotechnologies 
  • mesures physiques
  • hygiène sécurité environnement


Licences :

  • sciences de la vie et de la nature ;
  • géographie et aménagement ;
  • chimie ; 
  • sciences de la vie ;
  • sciences de la Terre
  • environnement (L3)


Licences pro :

  • aménagement paysager : conception, gestion, entretien ;
  • métiers de la protection et gestion de l’environnement 


Diplôme de technicien supérieur professionnel en géologie


Masters :

  • biodiversité, écologie et évolution ;
  • agrosciences, environnement, territoires, paysage, forêt ;
  • changement climatique et médias ;
  • géographie, aménagement, environnement et développement ;
  • gestion de l'environnement parcours économie et gestion de l'environnement et développement durable ;
  • management de la qualité, de la sécurité et de l'environnement option stratégie ;
  • qualité, hygiène, sécurité ;
  • risques et environnement parcours expertise et traitement en environnement ;
  • sciences de la mer parcours écologie marine et halieutique ;
  • chimie ;
  • ingénierie gestion des risques en environnement (GREEN)
  • environnement
  • écologie opérationnelle


Diplômes d’ingénieur :

  • génie des procédés, filière qualité, sécurité, environnement ;
  • chimiste ; 
  • en prévention des risques ;
  • géosciences et environnement


Mastères spécialisés :

  • management de la qualité, de la sécurité et de l’environnement ;
  • management de la sécurité et des risques industriels

Vous pouvez retrouver les organismes préparant ces formations dans nos fiches liées correspondantes ci-dessous.

Pour retrouver toutes les offres de formation continue, consultez le site du C2RP, membre du réseau des Carif-Oref.

Dispositifs et aides

Dispositifs d’accompagnement

FINANCEMENT DE THESES DE DOCTORANTS PAR L'ADEME
L'ADEME sélectionne 50 doctorants par an. Le candidat doit être titulaire d'un master.
Le doctorant signe un contrat de 2 ans avec l'ADEME, renouvelable une seule fois pour un an. Il perçoit un salaire.

L'appel à candidature se fait entre le 1er janvier et le 31 mars. Le dépôt des candidatures se fait en ligne. La sélection des candidats est publiée début juillet.
https://www.ademe.fr/lappel-a-candidatures
https://www.ademe.fr/recherche-innovation/financer-theses-recherche-linnovation/faire-these-lademe/programme-theses

Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie - ADEME:
20 avenue du Grésillé
BP 90406
49004 - Angers
https://www.ademe.fr/
BOURSE AU MERITE PAR UNILASALLE
Elle peut être octroyée à certains étudiants en 1ère ou 2ème année sous conditions, ils doivent :
  • être boursiers
  • avoir eu une mention "assez bien", "bien", ou "très bien" au bac ou une moyenne supérieure à 16 en 1ère année d'ingénieurs
  • suivre l'un des parcours suivants : Ingénieur en Agronomie et Agro-Industrie, Alimentation & Santé, Géosciences & environnement, Génie de l’Environnement, parcours i-Safe, Technicien professionnel en Géologie et Bachelor coordinateur en Environnement
  • s'engager à donner 20 heures de leur temps au service de l'école

Le montant pour les titulaires du bac varie en fonction de la mention qu'ils ont obtenue :
  • Assez bien : en 1ère année couvre 20 % des frais de scolarité, en 2ème année : 10 %
  • Bien : en 1ère année, 40 % et 20 % en 2ème année
  • Très bien : en 1ère année 70 % et 40 % en 2nde année

La demande est à saisir lors de l'inscription en ligne

https://www.unilasalle.fr/sites/default/files/paragraph-telechargement-fichiers/2021_Bourse_au_merite.pdf

UniLaSalle - Campus de Beauvais:
19 rue Pierre Waguet
60026 - Beauvais
https://www.unilasalle.fr/financer-vos-etudes

Carnet d'adresses

Agence de la transition écologique (ex Ademe) Hauts-de-France - Site d'Amiens
67 avenue d'Italie
80094 - Amiens Cedex 3
Agence de la transition écologique (ex ADEME) Hauts de France - Siège
Centre tertiaire de l’Arsenal
200 rue Marceline
59500 - Douai
École nationale des techniciens de l’équipement - ENTE
11 rue de Roubaix
59300 - Valenciennes

Fiches liées

Liens utiles

Réseau des centres permanents d’initiatives pour l’environnement (CPIE) http://www.cpie.fr/
Carif-Oref Hauts de France - Portail de la formation continue http://www.c2rp.fr/formations
Portail de l'Onisep - formations, guides http://www.onisep.fr/
Pôle QVT - plateforme de mise en relation entre entreprises et étudiants recherchant stages et contrats en alternance dans le domaine de la qualité de vie au travail, du développement durable et de l'environnement https://poleqvt.fr/