L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur

Job d'été : votre contrat de travail

Publié le : 18/05/2021


Le contrat de travail est obligatoire, quel que soit le type de job exercé.

Un contrat de travail écrit – temps plein ou partiel – doit vous être remis dans les 48h suivant votre embauche. Vous devez le signer. On parle de « temps partiel » quand la durée du travail est inférieure à 35h par semaine.


 Les différentes types de contrat de travail 

Le CDD (contrat à durée déterminée)
Il est conclu pour une durée limitée et précisée au départ dans le contrat. À la fin de votre CDD, vous avez droit à une indemnité de fin de contrat, dite « prime de précarité » (10 % de la rémunération brute totale), sauf pour les contrats saisonniers et jobs étudiants.


Le contrat saisonnier
Très répandu surtout dans les zones touristiques et agricoles, le travail saisonnier se caractérise par l’exécution de tâches qui se répètent chaque année à des dates à peu près fixes (récoltes, cueillettes, activités touristiques). Il existe aussi le contrat de vendanges.


Le contrat de travail temporaire (intérim)
Vous êtes salarié et rémunéré par l’entreprise de travail temporaire. Vous assurez une « mission » au sein d’une autre entreprise.


Le CDI (contrat à durée indéterminée)
C’est un contrat conclu sans limitation de durée.

>> Pour en savoir plus : > code.travail.gouv.fr


 Les mentions obligatoires du contrat de travail 

• Nom et adresse du salarié et de l’employeur
• Désignation et description du poste de travail occupé
• Si remplacement, nom et qualification de la personne remplacée
• Durée du contrat, date de début et de fin pour les CDD
• Salaire, indemnités et avantages en nature
• Lieu(x) de travail
• Durée de la période d’essai et du préavis en cas de rupture de contrat
• Convention collective applicable
• Caisse de retraite complémentaire et organisme de prévoyance

 À la fin de votre contrat 

L’employeur doit vous remettre à minima :
• un certificat de travail
• un reçu pour solde de tout compte
• une attestation à remettre à Pôle emploi.

Sachez que, quel que soit votre contrat, vous pouvez le rompre avant la fin en respectant les conditions réglementaires.

 Le travail au noir, une fausse bonne idée ! 

Ne pas être déclaré par un employeur est illégal.

Quelles sont les conséquences si vous n’êtes pas déclaré·?

• en cas d’accident du travail, vous n’êtes pas assuré.
• si l’employeur ne vous paie pas, les recours seront extrêmement difficiles.
• vous n’aurez pas droit aux allocations chômage.
• vos heures de travail ne compteront pas pour le calcul de votre retraite.
• difficile de rechercher un logement sans justifier de revenus.

>> Plus d’infos https://travail-emploi.gouv.fr/droit-du-travail/lutte-contre-le-travail-illegal-10802/

 En savoir plus 

Une question en droit du travail ?
Composez le 0 806 000 126 (prix d’un appel local) du lundi au vendredi, de 9h à 12h et 13h30 à 16h30 pour toute la région Hauts-de-France


A consulter également