L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Les métiers de l’industrie du verre

Les métiers de l’industrie du verre

L’industrie du verre offre de nombreux débouchés, surtout dans le secteur du verre creux mécanique, plus gros recruteur.

Mise à jour le 08/03/2021

Présentation

L’industrie du verre est divisée en deux activités : l’une de prestige « le verre à la main » qui concerne les métiers d’art et de création, l’autre de masse « le verre mécanique ».
Cette dernière est répartie en trois secteurs : le verre creux pour l’emballage de la plupart des liquides (bouteilles, flacons, pots, bocaux), le verre plat surtout destiné aux vitrages pour le bâtiment et l’automobile (habitat, pare-brise, rétroviseur…) et le verre technique utilisé pour l’isolation, la lunetterie optique, les télécommunications etc...

La production

L’ouvrier verrier
Il suit les différentes étapes du mélange des matières premières au produit fini et effectue des contrôles tout au long de la fabrication. CAP ou bac pro mécanique ou électromécanique. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.

Le conducteur du feeder
Il contrôle la température et la quantité de matière. CAP ou bac pro dans les domaines du verre, de la mécanique ou de l’électromécanique. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.

L’opérateur du formage
Il utilise, contrôle des équipements qui transforment la matière première en produit fini. CAP, bac pro ou techno dans les domaines du verre, de la mécanique, de l’électromécanique et de l’électricité. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.

L’opérateur de verre feuilleté
Il intercale des feuilles de matières différentes, selon le modèle souhaité, plus ou moins feuilleté jusqu’au produit blindé. CAP ou BP menuisier aluminium-verre, bac pro menuiserie aluminium-verre. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.

L’opérateur sur table de découpe
Il finalise l’objet en verre, il le découpe, en utilisant une machine automatisée. CAP menuisier aluminium-verre, bac pro menuiserie aluminium-verre. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.

L’opérateur de verre bombé
Il donne une forme à un verre d’après un gabarit. CAP ou BP menuisier aluminium-verre, bac pro menuiserie aluminium-verre + expérience professionnelle dans le travail à chaud du verre. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.

L’opérateur manuel spécialisé
Il intervient lors d’ajout de décoration, de transformation... CAP ou BP menuisier aluminium-verre, bac pro menuiserie aluminium-verre. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.

Le trempeur
Il mène les opérations de chauffe pour rendre le verre plus résistant, celui ci est trempé à une certaine température, définie par le trempeur. CAP ou BP menuisier aluminium-verre, bac pro menuiserie aluminium-verre. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.

Le façonneur
Il réalise les finitions d’amélioration du produit, sur la tranche, l’aspect... CAP menuisier aluminium-verre, CAP arts et techniques du verre option décorateur sur verre, BP menuisier aluminium-verre, bac pro menuiserie aluminium-verre. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.


Les techniciens

Le technicien du vitrage isolant
Il assemble des éléments pour faire du double ou triple vitrage. CAP ou BP menuisier aluminium-verre, bac pro menuiserie aluminium-verre. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 600 €.

Les techniciens de la pose des vitrages
Le menuisier-poseur, CAP ou BP menuisier aluminium-verre, bac pro menuiserie aluminium-verre.
Le miroitier, CAP ou BP menuisier aluminium-verre, CAP souffleur de verre option verrerie scientifique ou enseigne lumineuse, bac pro menuiserie aluminium-verre. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 600 €.


La conception et l'encadrement

L’ingénieur process en fabrication de miroirs
Il conçoit et organise la ligne de production, gère l’équipe, les stocks. Diplôme d’ingénieur. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 800 €.

Le responsable de production
Il mène les étapes de la production, définit les machines adaptées à la commande... Diplôme d’ingénieur ou bac + 3 + expérience professionnelle. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 000 €.

Les formations en Hauts-de-France

  • CAP menuisier aluminium-verre
  • CAP signalétique et décors graphiques
  • CAP arts et techniques du verre option décorateur sur verreBac pro menuiserie aluminium-verre
  • Bac techno STI2D (sciences et technologies de l'industrie et du développement durable) spécialité innovation technologique et éco-conception (ITEC)
  • Bac techno STI2D (sciences et technologies de l'industrie et du développement durable) spécialité architecture et construction
  • Mention complémentaire conducteur de machines de verrerie
  • BTS enveloppe des bâtiments : conception et réalisation
  • Classe préparatoire ATS (adaptation technicien supérieur) ingénierie industrielle


Vous pouvez retrouver les organismes préparant ces formations dans nos fiches liées correspondantes ci-dessous.
 

Liens utiles

Portail de l'Onisep - formations, guides http://www.onisep.fr/