L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances, Culture
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Les métiers de la météorologie

Les métiers de la météorologie

Hormis le grand public, de nombreux secteurs ont besoin des prévisions météoroliques pour planifier leurs activités.

Mise à jour le 04/08/2022

Présentation

Peu de débouchés dans ce secteur, principalement par Météo France, où le recrutement se fait par concours.
 

Le technicien supérieur en météorologie


Il installe, répare les instruments de mesure, observe et relève les informations.
  • Pour exercer en tant que technicien supérieur d’exploitation, la formation à l’École nationale de la météorologie (ENM), qui se déroule en 2 ans, est accessible après un bac général à dominante scientifique et un concours.
  • En tant que technicien filières instruments et installations (STI), un bac techno STI2D ou STL et un concours sont nécessaires pour accéder à la formation de 2 ans à l'ENM (École nationale de la météorologie).

Dans le secteur privé, le recrutement se fait avec un BTS, BUT ou licence pro. 
Pour la voie militaire : bac à orientation scientifique + entretien au CIRFA + 18 mois à l'ENML.
La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 607 €.
 

L’ingénieur en météorologie

 

Il analyse les données relevées, doit prévoir les risques climatiques. Il est responsable des stations météorologiques départementales. Deux ans en classe prépa et diplôme d’ingénieur en école généraliste ou à l’École nationale de la météorologie (ENM). 
La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 827 €.


Le chercheur en météorologie

 

Il travaille sur des programmes visant à améliorer ou créer les instruments nécessaires aux mesures, à l’analyse, il publie ses recherches... Master de recherche, doctorat puis post doctorat (bac + 11). La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 221 €.
 


Les formations en Hauts-de-France
  • Bac techno STI2D (sciences et technologies de l'industrie et du développement durable) spécialité systèmes d'information et numérique
  • Master traitement du signal et des images
  • Master climat et médias (à distance)
  • Diplôme d’ingénieur spécialité génie énergétique et systèmes numériques


Vous pouvez retrouver les organismes préparant ces formations dans nos fiches liées correspondantes ci-dessous.
 

Liens utiles

Portail de l'Onisep - formations, guides http://www.onisep.fr/