L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances, Culture
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Les études de langues - traducteur - interprète

Les études de langues - traducteur - interprète

En dehors de l’enseignement, de la traduction et de l’interprétariat, les études de langues seules offrent peu de débouchés. Aussi, pour mettre toutes les chances de votre côté, optez pour un double cursus.

Mise à jour le 17/12/2021

Présentation

Les études 

L’enseignement et la recherche offrent peu de débouchés, et le secteur de la traduction et de l’interprétariat quant à lui, est saturé, aussi tournez-vous vers d’autres voies qui peuvent être ouvertes aux diplômés en langues, ayant acquis des compétences dans un autre domaine comme le commerce, la communication, le tourisme, la logistique...

Parmi les écoles spécialisées dans ces formations, les deux plus prestigieuses sont l’École supérieure d’interprètes et de traducteurs (ESIT) et l’Institut de management et de communication interculturels (ISIT).

L’université propose de nombreuses formations en langues et en traduction-interprétariat de bac+3 (licence) à bac+5 (master).
Dans le domaine des langues, 2 cursus sont possibles : la filière LLCC (langues, littérature et civilisation étrangères et régionales) et la filière LEA (langues étrangères appliquées).
 

  • La filière Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) mène avant tout aux métiers de l’enseignement ou de la traduction.

La filière LLCE reste la voie royale pour ceux qui visent l’enseignement. L’objectif de la licence LLCE est de se spécialiser dans une langue en approfondissant ses connaissances dans la civilisation et la littérature du pays. Les cours ont lieu dans la langue du pays concerné, d’où l’importance d’avoir un bon niveau en langue avant d’entreprendre ce type d’études.

En fin de M1 partir de 2022, le concours sera organisé en fin de M2) vous pouvez présenter différents concours : Capes, CRPE, CAPLP, agrégation.

 

  • La filière Langues Etrangères Appliquées (LEA) est plus orientée vers l’entreprise.

Vous étudierez en parallèle 2, voire 3 langues étrangères dans une optique plus pratique que la filière LLCE, en effet l’enseignement se concentre sur la pratique de la langue en contexte professionnel. Au programme : économie, droit, comptabilité, informatique, communication, le tout appliqué aux langues que vous aurez choisies. Dans ce cursus, sachez cependant que vos compétences linguistiques et culturelles du pays seront moins approfondies que dans le précédent.

Après la licence LEA, les étudiants peuvent postuler à des postes d’assistant dans le domaine du commerce international, de la communication, du tourisme, de l’hôtellerie…ou poursuivre leurs études en master professionnel ou de recherche.

 

Les métiers


Traducteur

Ces professions nécessitent un niveau de formation élevé (bac+5) et beaucoup de persévérance, car peu de postes sont offerts hormis dans le domaine de la traduction technique ou auprès d’organismes internationaux où les langues rares sont particulièrement appréciées.

Interprètes comme traducteurs travaillent souvent en indépendant (free-lance), c’est seulement après plusieurs années d’exercice, et après avoir rempli leur carnet d’adresses, qu’ils peuvent prétendre vivre pleinement de cette profession.

Le traducteur transpose un texte écrit d’une langue dans une autre. Voici plusieurs métiers liés à la traduction :
• Le traducteur technique assure la traduction de documents à caractères scientifique, technique, juridique ou commercial. La traduction technique est celle qui offre le plus de débouchés. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 000 €.

• Le traducteur littéraire travaille principalement dans le secteur de l’édition. Beaucoup d’entre eux exercent une autre profession telle que professeur, écrivain ou journaliste, car peu en effet vivent pleinement de leur activité. La rémunération est de 20 € au feuillet traduit.

• Le traducteur dans la fonction publique exerce au sein des ministères, Nations unies, Union européenne… il est recruté sur concours.
En dehors des compétences en langues, mieux vaut également posséder de solides connaissances en droit, en économie... La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.

• Le traducteur audiovisuel est spécialisé dans une langue, il travaille pour le cinéma et la télévision : sous-titrage, voice-over, doublage. La rémunération pour une demie-journée est d'environ 120 €.

• Le traducteur expert judiciaire assiste la justice dans son travail. Il traduit des documents à produire en justice et effectue des missions d’expertise. Il peut avoir des fonctions d’interprète au cours d’une audience ou d’une instruction. Il est nommé par l’autorité judiciaire. La rémunération varie en fonction des honoraires.

Interprète

L’interprète traduit de manière orale un discours d’une langue à une autre. Il existe plusieurs possibilités d’intervention pour un interprète :
• L’interprète de conférences est capable de traduire soit simultanément, soit en léger différé après l’intervenant, il doit parfaitement maîtriser les termes techniques, il travaille pour des institutions internationales. La rémunération pour une journée est entre 500 et 900 €.

• L’interprète de liaison intervient lors de réunions d’affaires, devant des groupes restreints. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 700 €.

• Le guide-conférencier fait découvrir aux visiteurs français et étrangers le patrimoine culturel français. Variable en fonction des interventions

 

Les formations en Hauts-de-France

  • Licence mention droit parcours droit/anglais
  • Licence Langues, Littératures et Civilisations Etrangères
  • Licence langues étrangères appliquées
  • Licence pro métiers du commerce international
  • Licence pro guide-conférencier
  • Master mention traduction et interprétation parcours traduction spécialisée multilingue
  • Master mention traduction et interprétation parcours métiers du lexique et de la traduction (MéLexTra) spécialisation traduction et adaptation cinématographiques (TAC)
  • Master mention traduction et interprétation parcours métiers du lexique et de la traduction (MéLexTra) spécialisation traduction juridique, économique et technique (JET)
  • Master mention langues étrangères appliquées
  • Master langues, littérature et civilisations étrangères et régionales

Vous pouvez retrouver les organismes préparant ces formations dans nos fiches liées correspondantes ci-dessous.
 

Liens utiles

Portail de l'Onisep - formations, guides http://www.onisep.fr/