L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances, Culture
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Les métiers de la sauvegarde de la flore et de la faune

Les métiers de la sauvegarde de la flore et de la faune

Envie d’espace, de grand air, les opportunités d’emploi dans ce secteur sont nombreuses. La nature, de par sa diversité, génère une large palette de métiers, à différents niveaux de qualification.

Mise à jour le 26/12/2022

Présentation

Les métiers

Préservation des espaces, information des publics
  • Le garde nature ou garde littoral est en charge de l'application des décisions visant à protéger le site. Bac pro gestion des milieux naturels et de la faune, BTSA gestion et protection de la nature.  La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 709 €.
  • L’ouvrier d’entretien de l’espace naturel travaille pour des associations de protection de la nature ou des collectivités. CAP agricole jardinier paysagiste, titre pro ouvrier du génie écologique. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 709 €.
  • L’agent d’environnement de proximité effectue les opérations de nettoyage, de restauration du patrimoine naturel collectif. CAP agent d’assainissement et de collecte des déchets liquides spéciaux. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 709 €.
  • L’animateur environnement travaille généralement pour les offices de tourisme, les parcs naturels et anime des sessions de découverte des richesses naturelles. Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (BPJEPS), BTSA gestion et protection de la nature, formation des CPIE (centres permanents d’initiatives pour l’environnement). La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 709 €. https://www.cpie.fr/
  • L'inspecteur de l'environnement mène et coordonne des actions de surveillance, de gestion de la protection de la faune, de la flore et des espaces naturels. Le métier est accessible par concours de catégorie B donc à partir du bac mais il est plus judicieux de concourir avec un BTS gestion et protection de la nature, un BUT génie biologique  parcours sciences de l'environnement et écotechnologies, une Licence ou master en écologie, gestion de l'environnement. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 800 €.
  • Le gestionnaire d'espaces naturels exerce dans les parcs nationaux ou régionaux, il veille à la préservation, la valorisation de ces lieux. BTSA gestion et protection de la nature, licence pro métiers de la protection et de la gestion de l'environnement. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 800 €.
  • Le chargé de mission patrimoine naturel gère les projets d'aménagement, de valorisation, la mise en oeuvre des actions d'animation, etc. des espaces naturels de A à Z. Master ou diplôme d'ingénieur en écologie, en environnement ou en aménagement et urbanisme du territoire. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 800 €.
 

Recherche et connaissance
  • Le chargé d'étude en biodiversité recense les différentes espèces de la flore et de la faune, analyse ces données et rédige un rapport qu'il remet au commanditaire. BTSA gestion et protection de la nature, licence, licence pro, master en écologie, biodiversité, développement durable et aménagement du paysage. La rémunération moyenne en début de carrière varie du Smic à 2 000 €.
  • L'ingénieur de recherche sur la biodiversité analyse les conséquences de l'activité humaine sur l'environnement, il conseille les organismes pour lesquels il travaille : bureaux d'études, collectivités, services de l'Etat, etc. Master, diplôme d'ingénieur. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 500 €.
  • Le zoologiste se spécialise généralement dans l'étude d'une seule espèce animale, son travail le conduit sur le terrain et en labo, il peut exercer pour un institut public de recherche, un parc  naturel, un labo, etc. Master en sciences de la vie + doctorat, diplôme d'ingénieur. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 200 €.
  • Le botaniste étudie les plantes, son travail l'emmène sur le terrain et en labo où il les analyse. Master, diplôme d'ingénieur. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 000 €.

 
Administration et soutien
  • Le chargé de communication dans un espace naturel. BTS communication, BUT information communication. Licence pro, master, diplôme d'école spécialisée. La rémunération moyenne en début de carrière est variable de 1 708 à 2 200€.
  • Le directeur d'un espace naturel. Master, diplôme d'ingénieurs en environnement, aménagement du territoire, développement local et concours pour travailler dans un organisme public, une collectivité régionale.

 
Fôret, bois et chasse
  • Le bûcheron coupe les arbres. CAP agricole travaux forestiers, BPA travaux forestiers spécialité travaux de bûcheronnage, certificat de spécialisation arboriste élagueur. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 709 €.
     
  • Le conducteur de machines d’exploitation forestière abat les arbres, façonne et décharge. BPA option travaux forestiers spécialité conduite de machines forestières, bac pro forêt. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 709 €.
  • L’ouvrier sylviculteur cultive les arbres, reboise et entretient. CAP agricole travaux forestiers, bac pro forêt, BPA travaux forestiers spécialité travaux de sylviculture, certificat de spécialisation arboriste élagueur. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 709 €.
  • Le garde-chasse privé surveille le terrain, les prédateurs de gibiers. Bac pro GMNF (gestion des milieux naturels et de la faune). La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 709 €.
  • Le technicien forestier surveille de grands domaines, il gère l’exploitation de la forêt. BTSA gestion forestière, licence pro. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 709 €.
  • Le technicien commercial. BTSA technico-commercial, licence pro spécialisée. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 200 €.
  • L’ingénieur forestier conçoit les projets d’aménagement et d’exploitation des forêts, encadre une équipe de terrain. Diplôme d’ingénieur AgroParisTech + spécialisation ingénieur forestier. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 500 €.
  • L’ingénieur des ponts, des eaux et des forêts travaille au service de l’État, dans les ministères ou services déconcentrés, dans les collectivités, les entreprises publiques. Il assure un travail d’expertise en réseau, la préparation des décisions et la production de textes réglementaires. Diplôme d'ingénieur. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 818 €.
 


 

Les formations en Hauts-de-France

  • CAP agricole travaux forestiers
  • Brevet professionnel responsable de chantiers forestiers
  • Titre professionnel ouvrier du génie écologique
  • Bac pro aménagements paysagers
  • Bac pro fôret
  • Bac pro gestion des milieux naturels et de la faune
  • Bac techno STAV (sciences et technologies de l'agronomie et du vivant)
  • Brevet professionnel agricole travaux des aménagements paysagers
  • Certificat de spécialisation arboriste élagueur
  • BTSA gestion et protection de la nature
  • BTSA gestion forestière
  • Master agrosciences, environnement, territoires, paysage, forêt
  • Master mention biodiversité, écologie et évolution
  • Master écologie opérationnelle
Vous pouvez retrouver les organismes préparant ces formations dans nos fiches liées correspondantes ci-dessous.
 

Dispositifs et aides

Dispositifs d’accompagnement

TROPHEES J'AGIS POUR LA FORET DE L'OFFICE NATIONAL DES FORETS (ONF)
L'ONF organise un concours s'adressant aux jeunes de 13-25 ans.
Il se décline en 3 catégories :
  • Action de préservation de la faune et de la flore (plantations, ramassage de déchets, action de protection d'une espèce animale, etc.)
  • Action de sensibilisation / valorisation faite par et pour le jeune public (communication sous toute forme sur la prévention,
  • Culture F (toute création culturelle en lien avec la forêt : écriture, sculpture, peinture, etc.)
Le calendrier pour y participer :
  • 8 décembre : ouverture des inscriptions
  • 5 février 2023 : date limite de dépôt de candidature
  • 16 février 2023 : sélection des lauréats
Un lauréat sera choisi par catégorie, il recevra un vélo électrique et une séance de coaching privilégiée.
Pour tout renseignement, consultez le lien ci-dessous.

https://www.onf.fr/vivre-la-foret/journee-mondiale-du-climat/+/1943::lonf-lance-les-trophees-jagispourlaforet-un-concours-creatif-et-engageant-en-faveur-de-la-foret.html

Office national des forêts - ONF:
2 bis avenue du Général Leclerc
CS 30042
94704 - Maisons-Alfort Cedex
https://www.onf.fr/

Liens utiles

Portail de l'Onisep - formations, guides http://www.onisep.fr/