L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Les métiers du génie climatique

Les métiers du génie climatique

Le génie climatique est devenu indispensable au confort de tous : particuliers, entreprises ou hôpitaux. Il est en pleine expansion avec des métiers de plus en plus techniques, et à haute valeur ajoutée. C’est un secteur qui offre de nombreuses opportunités d’emploi.

Mise à jour le 08/09/2020

Présentation

Les domaines du génie climatique sont présents dans de nombreux secteurs (l’agroalimentaire, l’industrie, le transport, le médical…) et ont plusieurs fonctions indispensables : chauffage, climatisation, ventilation, froid.

Hormis les métiers liés à l’installation, ces domaines font appel aux professionnels de la maintenance et en amont aux ingénieurs qui planchent sur de nouveaux modes ou améliorent ceux existants.


Les agents et installateurs

  • Le monteur en installations thermiques décide où vont passer les tuyaux puis il installe les équipements de chauffage ou de climatisation. Une fois l’installation achevée, il procède aux derniers réglages, à la mise en service et s’occupe également du dépannage et de l’entretien.
  • Le plombier installe, répare ou entretien des installations sanitaires (tuyaux, robinets, chauffe-eau, compteurs...).
  • L’agent de maintenance en génie climatique installe et entretient le chauffage sur le site d’une chaufferie (immeubles de bureaux, logements d’un quartier ou usine) ou d’un parc d’équipements d’une ville ou d’un département.
  • L’installateur de panneaux solaires doit maîtriser plusieurs techniques en lien avec les métiers du bâtiment tels que la couverture, chauffage, électricité.
  • Le fumiste installe, répare et entretient les conduits d’évacuation de fumée.
  • Le conducteur d’installations thermiques construit des centrales thermiques.
  • Le monteur-dépanneur frigoriste réalise l’installation, la mise en service et la maintenance d’équipements tels que les petites chambres froides, meubles frigorifiques de vente, armoires réfrigérées, pompes à chaleur de petite puissance, climatisations réversibles...


Les techniciens et ingénieurs

Techniciens et ingénieurs peuvent travailler dans un bureau d’études, les premiers pour réaliser le schéma d’installation de chauffage et de climatisation, les seconds pour concevoir les projets.

  • Sur un chantier, les techniciens préparent les travaux tandis que les ingénieurs les contrôlent.
  • À la maintenance, les techniciens définissent les tâches d’entretien et de dépannage, les ingénieurs sont responsables d’un site ou au service commercial pour assurer la liaison entre les besoins du client et le coût du projet.
  • Les ingénieurs trouvent de nouveaux équipements, pour améliorer les qualités thermiques.


Les études et diplômes

  • Le CAP se prépare en 2 ans après la classe de 3e, à temps plein en lycée professionnel ou en apprentissage en CFA (centre de formation d'apprentis). Plusieurs CAP permettent de travailler dans le secteur du génie climatique.
  • La mention complémentaire MC maintenance en équipement thermique individuel est accessible après un CAP installateur sanitaire ou thermique et se déroule en 1 an en apprentissage.
  • Le brevet professionnel BP se prépare en apprentissage, en 2 ans après un CAP et permet d'obtenir un niveau bac. 
  • Le bac pro se prépare en 3 ans après la 3e sous statut scolaire ou en apprentissage.
  • En 1 an après un bac pro, il est possible de s’orienter vers une mention complémentaire (MC) technicien en énergies renouvelables, option A : énergie électrique, option B : énergie thermique. Le titulaire de cette MC est un électricien ou un climaticien spécialisé dans l’installation, la mise en service et la maintenance d’équipements fonctionnant avec des énergies renouvelables.
  • Si vous envisagez de poursuivre de longues études dans le domaine du génie climatique, il est préférable de passer au préalable par un bac techno STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable) spécialité énergies et environnement.
  • Vous pouvez par la suite continuer avec un BTS ou un DUT. Une fois l’un de ces diplômes obtenu, l’université est une voie d’accès qui permet d’obtenir une licence professionnelle ou un master.
  • Pour accéder à des postes à responsabilité, orientez-vous vers les écoles d’ingénieurs. Pour devenir ingénieur, 5 ans d’études après le bac sont nécessaires. Différents niveaux d’accès permettent d’intégrer une école d’ingénieurs : après le bac, après une prépa, après un bac + 2, + 3 ou plus.

 

Les formations en Hauts-de-France

  • CAP installateur en froid et conditionnement d’air
  • CAP monteur en installations sanitaires
  • CAP monteur en installations thermiques
  • CAP monteur en isolation thermique et acoustique
  • Mention complémentaire (MC) maintenance en équipement thermique individuel (en 1 an après le CAP)
  • Bevet professionnel monteur en installations du génie climatique et sanitaire
  • Bac pro technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques
  • Bac pro technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques
  • Bac pro technicien du froid et du conditionnement de l’air
  • Mention complémentaire technicien des services à l’énergie (1 an après un bac pro)
  • Mention complémentaire technicien en énergies renouvelables option A : énergie électrique
  • Mention complémentaire technicien en énergies renouvelables option B : énergie thermique
  • Bac techno STI2D (sciences et technologies de l'industrie et du développement durable) spécialité énergies et environnement
  • BTS fluides, énergies, domotique option A : génie climatique et fluidique, option B : froid et conditionnement d'air, option C : domotique et bâtiments communicants.
  • BTS maintenance des systèmes option B : systèmes énergétiques et fluidiques
  • DUT génie civil - construction durable
  • DUT génie thermique et énergie
  • Licence pro métiers de l'énergétique, de l'environnement et du génie climatique
  • Licence pro gestion et maintenance des installations énergétiques
  • Licence pro métiers du BTP : performance énergétique et environnementale des bâtiments
  • Master mention énergétique, thermique
  • Master mention chimie parcours materials for energy storage and conversion (MESC) (Erasmus Mundus) (UFR des sciences Amiens)
  • Diplôme d’ingénieur en électronique et électrotechnique
  • Diplôme d’ingénieur génie des procédés, filière thermique énergétique
  • Diplôme d’ingénieur Mines Douai


Vous pouvez retrouver les organismes préparant ces formations dans nos fiches liées correspondantes ci-dessous.
 

Fiches liées

Liens utiles

Carif-Oref Hauts de France - Portail de la formation continue http://www.c2rp.fr/formations
Portail de l'Onisep - formations, guides http://www.onisep.fr/