L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Dessinateur industriel

Dessinateur industriel

De nombreux secteurs de l’industrie ont besoin de dessinateurs. Ils dessinent sur ordinateur les objets à fabriquer selon les recommandations de l’ingénieur. Dans les petites entreprises, ils doivent être autonomes.

Mise à jour le 08/03/2021

Présentation

Le dessinateur industriel représente et définit l’objet à fabriquer : une pièce mécanique, un outil, un circuit électronique, etc.
Il est donc indispensable à de nombreux secteurs : mécanique, automobile, métallurgie, aéronautique, électricité, électronique... et doit par conséquence maîtriser non seulement l’informatique mais également connaître le domaine dans lequel il évolue.

Le niveau de formation initiale tend à s’élever. Plusieurs formations conduisent directement au dessin industriel. En théorie, le bac pro est suffisant mais mieux vaut privilégier un bac + 2, sachant que les employeurs embauchent davantage les titulaires de BTS et BUT.

Les métiers


Le dessinateur projeteur

Il réalise les plans du produit selon un cahier des charges, il est titulaire d’un BTS conception de produits industriels (CPI) ou d’un BUT génie mécanique et productique (GMP). La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 900 €.
 

Le dessinateur d'études

Avec le bac pro étude et définition de produits industriels (EDPI) en poche, il travaille près du dessinateur projeteur, il vérifie les calculs et participe à la préparation. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 700 €.
 

Le dessinateur de catalogues

Il dessine les pièces du produit en vue de les inclure dans les notices et manuels d’utilisation, des plaquettes publicitaires... Bac techno, bac pro, BTS ou BUT dans les domaines électronique, mécanique... La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 800 €.
 

Le technicien en conception de produits mécaniques

Il effectue la conception technique de produits mécaniques. BTS conception de produits industriels (CPI) ou BUT génie mécanique et productique (GMP). La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 800 €.
 

Le maquettiste numérique

Il réalise toute la chaîne de création des outillages, en particulier les moules, à l’aide de technologies très pointues. Licence pro maquettiste numérique en conception et fabrication. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 000 €.
 

Le chef de projet

Il conçoit et suit le projet du début à la fin. BTS ou BUT + expérience, master en sciences pour l’ingénieur spécialité génie des systèmes industriels (GSI). La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 300 €.
 

Le designer industriel

Il crée de nouvelles formes, en anticipant les besoins des consommateurs, il travaille dans différents secteurs, l’objet, la publicité... Diplôme de l’ENSCI, Ensad, écoles des Beaux-arts... La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 800 €.
 


Les formations en Hauts-de-France

  • Bac pro étude et définition de produits industriels
  • BTS conception de produits industriels
  • BUT génie mécanique et productique
  • Licence pro métiers de l'industrie : conception de produits industriels parcours CAO et modélisation numérique
  • Licence pro chargé de projet en conception mécanique assistée par ordinateur - CPCMAO
  • Licence pro métiers du design parcours design et éco-packaging
  • Master génie industriel
  • Diplôme d’ingénieur ingénierie mécanique filière ingénierie du design industriel


Vous pouvez retrouver les organismes préparant ces formations dans nos fiches liées correspondantes ci-dessous.
 

Liens utiles

Portail de l'Onisep - formations, guides http://www.onisep.fr/