L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Les bacs technologiques

Les bacs technologiques

Les bacs technologiques favorisent la poursuite d’études principalement en BTS ou BUT (bachelors universitaires technologiques). Huit séries sont proposées.

Mise à jour le 26/01/2021

Présentation

Le bac

Le bac techno se prépare en 2 ans après une seconde générale, hormis le bac Sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration (STHR) qui démarre à partir d'une seconde spécifique.

La réforme du bac comprend :

  • Un test numérique de positionnement en français et maths (dès la rentrée)
  • Un accompagnement personnalisé concentré sur la maîtrise de l’expression écrite et orale
  • Un accompagnement dédié à l’orientation pour aider les élèves à choisir leur formation et leur projet professionnel (54 heures prévues dès l’année de seconde, se poursuivant en première et en terminale).

 

Une seconde rénovée à la rentrée

Les enseignements d’exploration et les enseignements facultatifs sont remplacés par des enseignements communs et des enseignements optionnels généraux et technologiques (non obligatoires).

 
Classe de première et terminale

Toutes les séries bénéficient d’enseignements communs à savoir : français (1ère), philosophie (en terminale), histoire géographie, enseignement moral et civique, mathématiques, langues vivantes A et B, éducation physique et sportive.

Ils feront l’objet d’un contrôle continu en 1ère et en terminale. En 1re, vous suivez 3 spécialités et 2 en terminale :

1. Sciences et technologies de la santé et du social (ST2S) spécialités :
  • "Sciences et techniques sanitaires et sociales"
  • "Biologie et physiopathologie humaines"
  • "Physique-chimie pour la santé" 

2. Sciences et technologies de laboratoire (STL) spécialités :
  • "Biochimie-biologie"
  • "Biotechnologies"
  • "Physique-chimie et mathématiques"
  • "Sciences physiques et chimiques en laboratoire"


3. Sciences et technologies du design et des arts appliqués (STD2A) spécialités :

  • "Design et métiers d'art" en première se décline en deux intitulés distincts en terminale : "Analyse et méthode en design" et "Conception et création en design et métiers d'art".
  • "Outils et langages numériques"
  • "Physique-chimie"


4. Sciences et technologies de l'industrie et du développement durable (STI2D) spécialités :

  • "Innovation technologique"
  • "Ingénierie et développement durable"
  • "Physique-chimie et mathématiques"


5. Sciences et technologies du management et de la gestion (STMG) spécialités :

  • "Droit et économie"
  • "Management"
  • "Sciences de gestion et numérique"


6. Sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration (STHR)


7. Sciences et techniques du théâtre, de la musique et de la danse (S2TMD)

 

Des enseignements optionnels sont également proposés :

  • Éducation physique et sportive (EPS)
  • Langues vivantes, en 2de, 1re et terminale
  • Langues et cultures de l'Antiquité
  • Arts
  • Enseignements technologiques optionnels

 

Après le bac

La plupart des diplômés de bac techno (près de 80 %) poursuivent leurs études et s’orientent davantage en BTS ou DUT.
 

   1. Le BTS

Diplôme très spécialisé, il se prépare en 2 ans après le bac en lycée ou en école. L’admission se fait principalement sur dossier.

Les diplômés de bac techno ayant obtenu une mention « bien » ou « très bien » sont admis de droit en BTS pour la rentrée suivante, dans une spécialité en lien avec leur bac, et à condition toutefois d’avoir candidaté. Le BTS est proposé dans 129 spécialités dans des domaines variés.
 

   2. Le BUT

A la rentrée 2021, le BUT (bachelor universitaire technologique) remplace le DUT, il se déroule sur 3 ans dans un IUT (institut universitaire de technologie) et donne le grade de licence, le DUT sera maintenu comme diplôme intermédiaire du BUT au bout de 2 ans.  Les spécialités restent les mêmes, seules certaines options changent d'intitulé.

L’admission se fait après étude du dossier scolaire, parfois sur entretien.

Chaque académie devrait réserver 50 % de places aux bacheliers technologiques pour les BUT de spécialité proche. Il permet d’acquérir une formation générale et technologique étendue et le titulaire d’un BUT aura des fonctions plus variées que celui d’un BTS.


Vers quel BTS ou BUT s’orienter :

  • Après un bac techno STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable) poursuite d’études en BTS ou BUT du secteur industriel.
  • Après un bac techno STL (sciences et technologies de laboratoire) poursuite en BTS ou BUT dans les domaines de la physique, de la chimie et de la biologie de l’agroalimentaire, de l’environnement.
  • Après un bac STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués), poursuite d’études en DN MADE (diplôme national des métiers d’art et du design) en 3 ans après le bac. Ce dernier remplace les six spécialités arts appliqués du BTS et certains DMA et confère le grade de licence.
  • Après un bac techno STMG (sciences et technologies du management et de la gestion) ; poursuite en BTS ou BUT des secteurs du commerce, de la gestion, de la banque, des assurances et de la comptabilité.
  • Après un bac techno ST2S (sciences et technologies de la santé et du social) poursuite en BTS ou BUT dans le domaine social et paramédical.
  • Après un Bac techno STAV (sciences et technologies de l’agronomie et du vivant), poursuite en BTSA (brevets de technicien supérieur agricoles) et aux spécialités de BTS et BUT en lien avec l’agroalimentaire et l’environnement.
  • Après un bac techno STHR (sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration), poursuite vers les BTS du secteur de l’hôtellerie-restauration et du tourisme.
  • Après un bac techno S2TMD (sciences et techniques du théâtre, de la musique et de la danse), poursuite d’études supérieures en conservatoire ou à l’université.
 
   3. Les classes prépas

Certaines classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) sont réservées aux bacheliers STI2D, STL, STAV et STMG.
 

   4. Les écoles d’ingénieurs

Elles sont très sélectives et s’adressent aux meilleurs élèves des séries technologiques.

 

Que faire sans le bac


Repasser le bac

Il reste un passeport pour les études supérieures ou pour décrocher un emploi. Ne vous découragez pas en cas d’échec à l’examen et redoublez la terminale (76 % de ceux qui se représentent à l’examen, l’obtiennent). Dès les résultats du bac, informez votre établissement afin qu’il vous inscrive pour la rentrée suivante. Il est également possible de repasser le bac en candidat libre.


Le DAEU (Diplôme d'accès aux études universitaires)

Il est accessible aux candidats âgés d’au moins 24 ans, ou de 20 ans au moins et justifiant de deux années d’activité professionnelle ou d’inscription à Pôle emploi. Ce diplôme permet d’envisager des études à l’université ou dans d’autres établissements de l’enseignement supérieur. Il comprend deux options : littéraire et scientifique.


La capacité en droit

Elle permet d’obtenir un niveau équivalent à celui du bac. Les études durent 2 ans. Pour s’inscrire, aucun diplôme n’est exigé, il faut simplement être âgé de 17 ans au moins. Ses titulaires pourront se présenter aux concours administratifs de catégorie B (niveau bac), s’inscrire en licence de droit ou en BUT carrières juridiques.


Travailler

Si vous ne voulez pas poursuivre vos études mais plutôt trouver un emploi, armez-vous de courage et de détermination, le bac techno n’étant pas la voie la plus facile pour entrer dans la vie active.

  • dans les missions locales, les maisons de l’emploi et de la formation : www.unml.info/les-missions-locales/annuaire/nord-pas-de-calais/,
  • les agences d’intérim, ainsi vous mettrez toutes les chances de votre côté,

Dispositifs et aides

Dispositifs d’accompagnement

AIDE COMPLEMENTAIRE A LA SCOLARITE DES LYCEENS DU CONSEIL REGIONAL HAUTS-DE-FRANCE

Pour les lycéens en difficulté, la Région verse un complément à l'aide à l'acquisition des manuels scolaires ou l'équipement professionnel sur le porte-monnaie "manuels et équipement" ou pour la restauration et/ou l'hébergement, ouvre un porte-monnaie "aide complémentaire" sur la carte du lycéen. La demande est faite par l'élève ou sa famille à l'établissement, celui-ci s'il ne dispose pas de fonds sociaux transmet la demande au Conseil régional.


https://guide-aides.hautsdefrance.fr/spip.php?page=dispositif&id_dispositif=627

Conseil Régional des Hauts-de-France:
151 avenue du président Hoover
59555 - Lille
https://www.hautsdefrance.fr/
PRIME A L’INTERNAT

Le Ministère de l’Éducation Nationale octroie une prime à l'internat aux collégiens et lycéens boursiers, d'un montant annuel de de 327 € à 465 € pour un collégien et de 327 € à 672 € pour un lycéen, selon l'échelon de la bourse, à la rentrée 2021. Aucune démarche n'est à faire, elle est attribuée automatiquement si les conditions sont remplies. Elle est déduite des frais de pension.


https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15057?xtor=EPR-100

Ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse :
110 rue de Grenelle
75357 - Paris
https://www.education.gouv.fr/
FONDS SOCIAL COLLEGIEN OU LYCEEN

Cette aide est réservée aux familles rencontrant des difficultés financières pour régler les dépenses liées à la scolarité de leur enfant : frais de transport, restauration, fournitures scolaires, frais d'internat...
Le dossier est à retirer au secrétariat de l'établissement, c'est une commission qui décide de l'attribution ou non de l'aide.
Elle peut être sous la forme d'une aide financière, d'un montant variable selon les ressources, ou en nature.


https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1025

Ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse :
110 rue de Grenelle
75357 - Paris
https://www.education.gouv.fr/

Aides

PASS' ETUDES CITOYEN DU CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'OISE

Aide forfaitaire de 300 € octroyée aux jeunes entre 18 et 21 ans souhaitant acquérir des équipements estudiantins, en contrepartie, ils s’engagent pour une action citoyenne de 35h dans des collectivités territoriales, associations, ateliers et chantiers d'insertion, organismes de sécurité sociale, comité d'entreprise, fondation, etc.
Elle s'adresse à des jeunes, domiciliés dans l'Oise, inscrits dans un établissement d’enseignement situé en France et dispensant un diplôme à reconnaissance nationale ou être en contrat d’apprentissage.
Le dossier est téléchargeable sur le site. Pour tout renseignement ou envoyer son dossier :http://contact-passcitoyen@oise.fr


https://www.oise.fr/actions/education-jeunesse-et-citoyennete/pass-etudes-citoyen

Conseil départemental de l’Oise:
1 rue Cambry
60024 - Beauvais
http://www.oise.fr/

Liens utiles

Portail de Pôle emploi https://www.pole-emploi.fr
Annuaire des missions locales des Hauts de France https://www.unml.info/les-missions-locales/annuaire/nord-pas-de-calais/
Concours, contrats d'apprentissage dans la Fonction publique https://www.fonction-publique.gouv.fr/score
Portail de la police présentant les métiers et les concours https://www.lapolicenationalerecrute.fr/
Portail de la gendarmerie présentant les métiers et les concours https://www.lagendarmerierecrute.fr/
Portail de l'Onisep - formations, guides http://www.onisep.fr/
Portail d'information sur le nouveau bac http://quandjepasselebac.education.fr/category/bac-2021/
Horizons21 - destiné aux élèves de 2nde afin de les aider à choisir leurs spécialités http://www.horizons21.fr/