L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Les métiers de l’animation

Les métiers de l’animation

Ce secteur offre de nombreux postes, à différents niveaux, et dans divers domaines, les centres de loisirs évidemment mais aussi le multimédia, la découverte de la nature, etc.

Mise à jour le 24/02/2021

Présentation

En effet, le développement des loisirs et le vieillissement de la population créent de l’emploi mais les métiers de l’animation restent caractérisés par les temps partiels et le multisalariat. Quant au CDI (contrat à durée indéterminée), il ne concerne que 6 salariés sur 10.

Les emplois vont du centre de loisirs à la résidence de retraite, en passant par l’animation en hôpital : associations, clubs, structures municipales, collectivités locales.

 

Les métiers

 

Animer
  • L’animateur socioculturel travaille au sein de centre culturel, d’association... il propose des activités et manifestations culturelles. Certificat professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (CPJEPS), BPJEPS, BUT carrières sociales, Deust animation et gestion des activités physiques, sportives et culturelles (AGAPSC)… La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • L’animateur de loisirs organise les activités et encadre les enfants pendant les temps libres, après l’école, le mercredi, les vacances scolaires. BAFA, CPJEPS, BPJEPS, CQP animateur périscolaire ou de loisir sportif. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • L’animateur sportif est spécialisé dans une discipline sportive et enseigne au sein d’associations, de fédérations. BPJEPS. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • L’agent territorial d’animation accueille et anime des groupes d’enfants pour le compte d’une collectivité pendant les temps périscolaires. Concours de catégorie C (sans bac). La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • L’animateur de quartier met en place des actions créant du lien social, d’insertion. CPJEPS, BPJEPS, DEJEPS, BUT carrières sociales. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • L’animateur pour personnes âgées ou dépendantes propose des animations leur permettant d’entretenir leurs capacités intellectuelles, de maintenir une vie sociale. CPJEPS, BPJEPS spécialité animation sociale, DEJEPS, BUT carrières sociales. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • L’animateur nature organise des sorties et ateliers afin de sensibiliser à l’environnement. BAFA, BUT carrières sociales, BPJEPS, BTSA gestion et protection de la nature spécialité animation nature. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • L’animateur multimédia anime des ateliers d’initiation aux techniques de l’information et de la communication. BPJEPS. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • L’animateur scientifique propose des animations afin de de faire découvrir la science à tous d’une manière plus accessible. BAFA, CPJEPS, BPJEPS, diplômes ou certificats du Cnam. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • Le ludothécaire gère l’achat des jeux, conseille les clients (parents, enfants, enseignants). CPJEPS, BPJEPS. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • Spécialisé dans son domaine, l’animateur événementiel organise et gère tout le déroulé d’événements pour des particuliers, des collectivités, il propose diverses animations en fonction des circonstances et de la demande du client (animation d’un thé dansant, d’un mariage, etc.). Pas de formation particulière. La rémunération varie en fonction de la prestation.

 

Coordonner
  • L’animateur territorial organise des activités sur un territoire. Recrutement sur concours de catégorie B de la fonction publique. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • Le coordinateur monte des projets, encadre les équipes d’animateurs. BUT carrières sociales, DEJEPS, DESJEPS, licence pro. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 600 €.


Diriger
  • Le directeur d’équipement de proximité dirige une maison pour tous, un centre social... DESJEPS, BUT carrières sociales, licence pro ou master pro. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 700 €.
  • Le directeur d’accueil collectif de mineurs gère un centre de loisirs ou de vacances. BAFD, BPJEPS, BUT carrières sociales. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 740 €.
  • Le responsable du service jeunesse met en place la politique jeunesse de la collectivité. Concours d’attaché territorial de catégorie A (niveau bac + 3) spécialité animation dans la filière administration générale. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 750 €.
  • Le conseiller d’éducation populaire et de jeunesse travaille dans les services déconcentrés de l’État, menant 3 types de mission : conseil et expertise, formation, expérimentation et recherche. Concours de catégorie A, niveau bac + 4. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 850 €.
  • L’inspecteur de la jeunesse et des sports partage son temps entre les tâches administratives, techniques et pédagogiques sur le terrain où il inspecte les organismes qui mettent en oeuvre les politiques publiques de l’État. Concours d’inspecteur de la jeunesse et des sports (niveau bac + 4). La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 713 €.
 

 

Les diplômes Jeunesse et Sport

  • Le BAFA et le BAFD

Ces deux brevets ne sont pas des diplômes professionnels, ils permettent de travailler de façon occasionnelle, ils peuvent être un passage avant de se spécialiser et de se former pour en faire son métier. Plus de détails dans la fiche «BAFA et BAFD».
 

  • Le Certificat professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (CPJEPS) mention « animateur d’activités et de vie quotidienne »

De niveau CAP, brevet des collèges, nouveau diplôme, il remplace le BAPAAT. La formation est d'une durée minimale de 700 heures (dont 400 heures en centre de formation).
 

  • Le BPJEPS

De niveau bac, il permet d’acquérir une spécialisation soit dans le domaine du sport, soit dans le domaine socioculturel. La nouvelle réforme proposant 2 nouvelles spécialités contre les 28 précédentes, se met en place peu à peu : BPJEPS spécialité animateur ; BPJEPS spécialité Educateur Sportif.
Les anciennes spécialités deviendront progressivement des mentions.
 

  • Le DEJEPS

De niveau bac + 2, il permet de monter un projet d’animation. Deux spécialités sont offertes : « perfectionnement sportif » ou « animation socio-éducative ou culturelle ».
 

  • Le DESJEPS

De niveau bac + 3, le diplôme d’État supérieur de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport forme des dirigeants de structures, tant sur le plan humain que financier.

 

Les diplômes de l'Education nationale

  • BUT carrières sociales, bac + 3
  • Deust animation et gestion des activités physiques, sportives et culturelles, bac + 2
  • Licence professionnelle ayant trait à l’intervention sociale, bac + 3
  • Master professionnel permettant la gestion d’organismes, du développement social... bac + 4 ou 5


 

Les formations en Hauts-de-France

  • BPJEPS : activités équestres ; spécialité éducateur sportif mention activités aquatiques et de la natation ; spécialité éducateur sportif mention activités de la forme ; spécialité éducateur sportif mention activités physiques pour tous ; animation sociale ; spécialité animation socio-éducative ou culturelle ; loisirs tout public
  • Certificat de qualification professionnelle animateur de loisir sportif
  • Certificat de qualification professionnelle animateur périscolaire
  • Certificat professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport mention animateur d'activités et de vie quotidienne
  • Diplôme d’État de la Jeunesse, de l’éducation Populaire et du Sport (DEJEPS) spécialité animation socio-éducative ou culturelle mention animation sociale
  • Diplôme d’État de la Jeunesse, de l’éducation Populaire et du Sport (DEJEPS) animation socio-éducative ou culturelle mention développement de projets, territoires et réseaux
  • Diplôme d’État supérieur de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (DESJEPS)

 

  • Bac pro animation-enfance et personnes âgées
  • Mention complémentaire animation-gestion de projets dans le secteur sportif
  • DEUST animation et gestion des activités physiques et sportives ou culturelles
  • DEUST animation, commercialisation des services sportifs
  • BUT carrières sociales option animation sociale et socioculturelle
  • BTSA développement, animation des territoires ruraux (DATR)
Vous pouvez retrouver les organismes préparant ces formations dans nos fiches liées correspondantes ci-dessous.

Carnet d'adresses

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohesion Sociale Hauts-de-France
20 Square Friant Les 4 Chênes
80039 - Amiens Cedex 01

Fiches liées

Liens utiles

Ministère des sports - métiers, emploi, formations http://www.sports.gouv.fr/
Aoeven - offres de jobs dans l'animation https://www.aroeven-hdf.fr/recrutement
Diabolo - offres de jobs dans l'animation http://www.diabolo.asso.fr/recrutement/%20offres-demploi
Alpha Picardie - offres de jobs dans l'animation https://www.alpha-picardie.fr/
Portail de l'Onisep - formations, guides http://www.onisep.fr/