L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances, Culture
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Les métiers du son

Les métiers du son

Le numérique impacte fortement ce secteur, facilitant le travail mais par conséquent entrainant la disparition de certains métiers spécialisés et faisant en évoluer d’autres. Polyvalence et adaptabilité sont nécessaires pour exercer dans ce milieu. L’insertion professionnelle peut se faire dès le BTS.

Mise à jour le 25/02/2021

Présentation


Les métiers


Prise de son
  • L’assistant son prépare le matériel pour la prise de son, vérifie les différents instruments de sonorisation, réalise le câblage des enceintes... BTS métiers de l’audiovisuel option son. La rémunération est de 100 € la journée.
  • Le perchman déplace son micro afin de saisir tous les sons, sans gêner les autres personnes. Diplôme d’école de cinéma, BTS métiers de l’audiovisuel option son et expérience d’assistant son. La rémunération est de 175 € la journée.
  • L’opérateur de prise de son musicale ou de reportage intervient en sonorisation et prise de son plateau et mixage de concert des émissions musicales. Il peut travailler également pour la radio où il capte des sons en extérieur afin de les adapter à des magazines, des actualités. Bac +2, expérience en sonorisation de concert. La rémunération est de 170 € la journée.
  • Le chef opérateur est responsable du son, il encadre une équipe de techniciens. BTS métiers de l’audiovisuel option son.
  • L’ingénieur du son fait l’installation et vérifie la mise en oeuvre de toute la sonorisation, il travaille en collaboration avec l’ingénieur de sonorisation, il dirige une équipe d’assistants. BTS métiers de l’audiovisuel option son et expérience de technicien ou mixeur, licence pro sciences et technologies, diplôme d’une école de cinéma. La rémunération est de 200 € la journée.
  • Le réalisateur son étudie la demande du client et veille à son adéquation avec la production, il veille à la qualité finale et valide ensuite les choix. BTS métiers de l’audiovisuel option métiers du son + expérience de prise de son et mixage. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 000 €.
  • Le directeur de production son choisit le personnel, le matériel, établit le cahier des charges des productions, apporte ses conseils techniques aux producteurs. Bac + 5 + expérience confirmée.La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 000 €.
  • Le régisseur son s’assure de la qualité du son, intervient en cas de problème pendant le tournage. BTS métiers de l’audiovisuel option métiers du son ou DMA régie de spectacle option son ou Conservatoire national de musique ou école de cinéma (Fémis, Louis Lumière) ou de théâtre (Ensatt…). La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 600 €.

Post-production
  • Le monteur/mixeur son accorde la bande son à l’émission. BTS métiers de l’audiovisuel option son ou montage. La rémunération est de 200 € la journée.
  • Le bruiteur monteur trouve et intègre des sons adaptés à l’image. Pas de formation spécifique, musicien ou technicien son. La rémunération est de 200 € la journée.
  • Le sound designer accompagne les émissions d’illustrations sonores (jingles, bruitages...). BTS métiers de l’audiovisuel option son et expérience de technicien ou d’ingénieur. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 600 €.
  • L’archiviste sonore numérise et parfois restaure afin de conserver les supports sonores. Formation documentaliste spécialité documentation audiovisuelle, master pro images et archives. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • Le restaurateur sonore remet en état des supports sonores. Ingénieur du son (ENSLL, SAE…), master cinéma, audiovisuel, archives de l’université (Marne-la-Vallée). La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 820 €.
  • Le synchroniseur récupère différentes sources sonores et les intègre sur un seul support. BTS métiers de l'audiovisuel, formation de technicien son ou équivalent. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • L’ingénieur du son postproduction réalise la production sonore des émissions selon les demandes du réalisateur ou du producteur mais ne travaille pas sur du direct. Expérience de technicien ou de mixeur et connaissance de la radio et de la chaîne de production. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 800 à 2 200 €.

 

Les formations en Hauts-de-France

  • BTS métiers de l'audiovisuel option métiers du son
  • Licence art
  • Licence pro techniques du son et de l’image parcours type métiers de la post-production image et son
  • Master arts
  • Master audiovisuel, médias interactifs numériques, jeux


Vous pouvez retrouver les organismes préparant ces formations dans nos fiches liées correspondantes ci-dessous.

Liens utiles

Portail de l'Onisep - formations, guides http://www.onisep.fr/