L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Les métiers des jeux vidéo et du cinéma d’animation

Les métiers des jeux vidéo et du cinéma d’animation

Même si les entreprises françaises sont bien placées pour la production de jeux vidéo ou de cinéma d’animation, les places dans ce secteur sont peu nombreuses.

Mise à jour le 25/02/2021

Présentation


Les métiers


Gestion de projet
  • Le chef de projet supervise le déroulement du projet et gère le travail de l’équipe de créatifs, d’éditorialistes. Master multimédia et formation d’ingénieur, diplôme d’école de commerce. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 500 €.
  • Le chargé de localisation identifie les spécificités d’un pays et coordonne les différentes étapes pour adapter le jeu à ce marché. Bac + 5 en gestion de projet ou en administration des affaires, communication, marketing... La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 900 €.
  • Le producteur évalue les moyens humains, techniques et financiers nécessaires à l’élaboration du projet. Master multimédia. La rémunération moyenne en début de carrière est de 3 000 €.

Les créatifs
  • L’auteur scénariste imagine le script du jeu, crée les personnages et les dialogues. Diplôme d’écoles des beaux-arts, bac + 4 ou 5 dans le domaine artistique. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 600 €.
  • Le story boarder réalise le dessin d’après le scénario avant le tournage. DN MADE mention graphisme, métiers de l’audiovisuel, DNA, DNSEP, DSAA. La rémunération varie en fonction de la production.
  • Le layout man transforme le dessin en animation 3D en précisant les informations techniques des différents éléments (décors, position des personnages, le cadrage...). Gobelins, Supinfocom Rubika ou encore l’une des 10 écoles reconnues par le secteur comme l’École Georges Méliès, La Poudrière, Émile Cohl… La rémunération varie en fonction du statut.
  • Le graphiste multimédia conçoit des animations composées de textes, d’images, de sons et de vidéos et élabore l’interactivité en accord avec la charte graphique du story-board. Diplôme d’écoles de graphisme, d’art ou d’audiovisuel. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • Le directeur artistique gère l’ensemble du projet et veille à la cohérence graphique. Diplôme d’écoles des beaux-arts, bac + 4 ou 5 dans le domaine artistique. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 500 €.
  • Le game designer crée les jeux vidéo selon les directives émises par le chef de projet. Bac pro systèmes numériques, DN MADE mention graphisme, métiers de l’audiovisuel. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • Le level designer établit les niveaux de difficulté, les parcours des jeux. DN MADE mention graphisme, BUT informatique. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 800 €.
  • Le script de jeux vidéo veille à la cohérence des éléments qui apparaissent dans un jeu vidéo en se basant sur le scénario. BTS audiovisuel, licence pro gestion de la production audiovisuelle, master pro scénario et écriture audiovisuelle… La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • Le coloriste corrige la couleur et la lumière pour que la qualité technique et artistique de l’image soit parfaite. Écoles des beaux-arts, arts appliqués, architecture, écoles de cinéma d’animation. La rémunération varie en fonction de la production.
  • L’ergonome doit accrocher l’attention de l’internaute ou du joueur en simplifiant l’utilisation par la rapidité du chargement des pages, la navigation... Master ergonomie, psychologie cognitive ou sciences et technologies de l’information et de la communication. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 800 €.

Spécialistes 2D/3D
  • L’animateur 2D/3D crée les mouvements, les effets des personnages, des décors... DN MADE mention graphisme + DSAA, maîtrise des logiciels d’animation en 2 ou 3D. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • Le modeleur 3D transforme les dessins en maquettes sur ordinateur, il les réalise en volume. DN MADE mention graphisme, BTS métiers de l’audiovisuel option métiers de l’image, BUT informatique... La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 800 €.
  • Le spécialiste de la réalité virtuelle invente un monde en images de synthèse et les outils permettant de se connecter à ce monde. BUT informatique, licence pro ou master pro en génie logiciel, en imagerie numérique. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 500 €.

Métiers techniques
  • Le testeur de jeux vidéo essaie les jeux, repère et signale les bugs. C’est un des rares métiers qu’il est possible d’exercer sans un haut niveau d’étude. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.
  • Le programmeur moteur participe à la création du moteur du jeu et l’optimise (développement des outils graphiques, apport de nouvelles fonctionnalités dans le moteur...) afin de former un ensemble parfaitement adapté au type de jeu concerné. Du BTS/BUT informatique au diplôme d’ingénieur. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 800 €.
  • Le programmeur gameplay développe les programmes. BTS ou BUT en informatique, licence pro en informatique, école d’ingénieurs. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 000 €.

Métiers transverses
  • Le community manager : le modérateur veille au respect des règles sur le site, l’animateur répond aux questions, lance des sujets... École de commerce et spécialisation en communication digitale... La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 000 €.
  • Le data manager gère la maintenance, la fiabilité du produit. BTS ou BUT informatique, diplôme d’ingénieur.Le chargé d’études statistiques donne des indications aux équipes de production en fonction des résultats qu’il a obtenus à ses analyses des comportements des joueurs. Bac + 5 statistiques ou mathématiques. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 000 €.

 

Les formations en Hauts-de-France

  • Bachelor animation
  • Bachelor game
  • Bachelor européen en arts
  • BUT informatique
  • Certificat supérieur de formation professionnelle de montage vidéo
  • Diplôme d’ingénieur informatique spécialisation développement logiciel et jeux vidéo
  • Diplôme national d’art (DNA) option art mention images animées
  • Licence art
  • Licence sciences du numérique
  • Master mention traduction et interprétation parcours métiers du lexique et de la traduction (MéLexTra) spécialisation traduction et adaptation cinématographiques (TAC)
  • Master arts
  • Master audiovisuel, médias interactifs numériques, jeux
  • Master mention humanités et industries créatives
  • Master of arts in digital design
  • Mastère animation


Vous pouvez retrouver les organismes préparant ces formations dans nos fiches liées correspondantes ci-dessous.

Dispositifs et aides

Dispositifs d’accompagnement

Fondation Jean-Luc Lagardère - bourses aux projets culturels

La Fondation Jean-Luc Lagardère attribue des bourses  à des jeunes créateurs ou professionnels de la culture et des médias de moins de 30 ans ou moins de 35 ans, selon le média employé, afin de les aider à développer un projet.

 

  • Photo : montant de 15 000 € pour un photographe désirant effectuer une production à caractère documentaire, dans le domaine social, politique ou culturel.
  • Ecriture : montant de 25 000 € pour un écrivain, de moins de 30 ans, désirant écrire un roman qui aura préalablement fait l'objet d'un projet.
  • Journaliste de presse écrite : montant de 10 000 €, pour un journaliste, de moins de 30 ans, désirant effectuer un grand reportage de presse écrite, dans le domaine social, économique, politique ou culturel.
  • Auteur de documentaire : montant de 25 000 € pour un documentariste, de moins de 30 ans, souhaitant réaliser un documentaire dans le domaine social, économique, politique, scientifique ou culturel.
  • Libraire : montant de 30 000 € pour un créateur, de moins de 35 ans, d'une future ou toute récente librairie.
  • Auteur de film d'animation : montant de 30 000 € pour un auteur, de moins de 30 ans pour la réalisation d'un court, ou long métrage destiné au cinéma ou télévision.
  • Producteur cinéma : montant de 50 000 € pour un auteur, de moins de 30 ans pour la production d'un film de long métrage.
  • Scénariste télévision : montant de 20 000 € pour un scénariste, de moins de 35 ans, pour la production d'un scénario.
  • Créateur numérique : montant de 25 000 € pour un créateur, de moins de 30 ans, pour une création numérique dans le domaine de l'art et de la culture, sous forme d'oeuvre artistique d'un service ou produit culturel...
  • Musicien jazz ou musique classique : montant de 12 500 € pour un musicien, de moins de 30 ans, pour la production d'un CD.
  • Musicien musiques actuelles : montant de 12 500 € pour un musicien, de moins de 30 ans, pour la production d'un CD.

Le dossier de candidature est à envoyer généralement pour le mois de juin.
 

https://www.fondation-jeanluclagardere.com/bourses/presentation

Fondation Jean-Luc Lagardère:
4 rue de Presbourg
75008 - Paris
https://www.fondation-jeanluclagardere.com/bourses/presentation

Liens utiles

Portail de l'Onisep - formations, guides http://www.onisep.fr/