L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Première grossesse : conseils, démarches et aides

Première grossesse : conseils, démarches et aides

 
Une première grossesse peut être la source de nombreuses questions, auxquelles nous allons tenter de répondre dans ce document, en vous indiquant les démarches, les aides et les différentes étapes du début de votre grossesse à l'après accouchement.

 
Mise à jour le 02/04/2021

Présentation

 

Les signes de la grossesse

Dans un premier temps, en cas de retard de règles, certains symptômes peuvent vous alerter :
 
  • Une tension dans les seins qui grossissent et sont douloureux
  • Dans certains cas, présence de nausées ou vomissements
  • Fatigue
  • Envie d'uriner fréquente
Généralement la date est établie après le 1er jour de vos dernières règles, la fécondation se faisant environ 14 jours après le début de celles-ci. 

 

Comment être certaine d'être enceinte

  • Faire un test de grossesse, vendu sans ordonnance en pharmacies ou en en grandes surfaces mais non remboursé ou gratuitement dans les centres de planification et d'éducation familiale ; il doit être effectué avec les 1ères urines du matin. Vous pouvez retrouver les centres de planification dans la fiche liée "L'information sexuelle" ci-dessous.






 
  • Faire une prise de sang, la plus sûre des méthode, sur prescription médicale ou non, dans ce cas elle n'est pas remboursée, elle peut être aussi effectuée gratuitement dans un centre de planification. Une prise de sang permet aussi d'établir la date du début de grossesse.



Les démarches

Les 1ères démarches à effectuer lorsque votre grossesse est confirmée, consultez une sage-femme (en libéral, à l'hôpital ou dans un centre de protection maternelle et infantile), votre médecin généraliste, votre gynécologue.
La 1ère consultation doit se faire pendant le 1er trimestre de votre grossesse. 
A l'issue de cette consultation, le médecin ou sage-femme remplit une déclaration de grossesse, intitulé "premier examen médical prénatal" :
 
  • soit en ligne à la Caisse d'assurance maladie (CPAM) et la caisse d'allocations familiales (CAF), dans ce cas vous n'avez rien à faire, 
  • soit sur papier en 3 volets qu'il vous donne, dans ce cas, vous devez adresser le volet rose à votre CPAM et les 2 volets bleus à votre CAF, n'oubliez pas de les transmettre, c'est ce qui permettra à ces organismes de définir vos droits et de vous en informer. Pensez bien à les envoyer afin que vos examens soient bien pris en charge. Vous pouvez retrouver les caisses primaires d'assurance maladie dans la fiche liée "Comment se soigner" et les caisses d'allocations familiales dans la fiche liée "Les aides aux personnes en difficulté" ci-dessous.

Un carnet de grossesse vous est remis, il regroupe les consultations et examens à effectuer tout au long de votre grossesse ainsi que des conseils.

Cette 1ère consultation permet également de prescrire des examens médicaux afin de :
 
  • déterminer votre groupe sanguin
  • rechercher certaines maladies (toxoplasmose, rubéole, hépatite B, etc.)
  • réaliser une 1ère échographie précisant la date de début de grossesse
  • dépister le VIH
  • effectuer un frottis si vous ne l'avez pas déjà fait.

Dès le début de votre grossesse, prenez contact avec la maternité choisie.

 

Le suivi de votre grossesse

Les examens
Différents examens et rendez-vous se déroulent tout au long de votre grossesse, pour retrouver vos rendez-vous, connectez vous à votre compte sur Ameli.fr, puis activez la rubrique "J'attends un enfant". 

Le déroulement de votre grossesse se compose de :
 
  • 7 consultations médicales, à raison d'une tous les mois
  • 3 échographies, la 1ère avant la fin du 3ème mois, la 2nde au 5ème mois et la dernière au 8ème mois avec rendez vous avec l'anesthésiste
  • 1 examen bucco-dentaire gratuit vous est proposé par l'assurance maladie dès le 4ème mois
  • 7 séances de préparation à la naissance à partir du 7ème mois
Si vous désirez une anesthésie locale, la péridurale, parlez-en à partir du 8ème mois à votre professionnel de santé qui vous suit.
Tous les examens obligatoires en lien avec votre grossesse sont pris en charge à 100 %, sans avance de frais.

Du début de votre grossesse jusqu'à la fin du 5ème mois : 
 
  • les consultations prénatales
  • les examens biologiques
 
A partir du 6ème mois :
 
  • tous les frais médicaux, en rapport ou non avec votre grossesse, sont pris à charge à 100 %, y compris l'échographie . 
Les échographies précédentes sont prises à charge à 70 %. Selon votre mutuelle, elle prend en charge le reste. Si vos revenus ne dépassent pas un certain plafond et n'avez pas de mutuelle, vous pouvez demander la complémentaire santé solidaire. Vous pouvez retrouver tous les renseignements dans la fiche liée "Comment se soigner"







Les changements durant la grossesse 
1er trimestre : 
  • La prise de poids est faible, certaines perdent même du poids lors du 1er trimestre si elles ont des nausées et/ou vomissements.
  • Apparition possible de nausées et vomissements
  • Fatigue
  • Parfois problèmes buco-dentaires
  • Variation d'humeur possible
  • Seins douloureux

2ème trimestre :
  • Si vous aviez des nausées, elles disparaissent ainsi que les variations d'humeur
  • Le ventre commence à s'arrondir, vous prenez du poids (de 5 à 7 kilos en moyenne)
  • Maux de dos, de tête
  • Parfois des vergetures apparaissent, hydratez vous bien, veiller à avoir une alimentation équilibrée, appliquez une crème hydrante
  • Des tâches brunes peuvent apparaître sur votre visage, elles disparaitront après la venue du bébé

3ème trimestre : 
  • Prise de poids (environ 4 kilos)
  • Une ligne marron peut apparaître de votre nombril à votre pubis, il disparaîtra après la naissance
  • Possibilité de quelques contractions 
  • Possibilité de brûlures d'estomac ou de reflux gastrique, évitez dans ce cas, les aliments gras, les agrumes, les épices, le thé, café et chocolat, les tomates, les boisons gazeuses
  • Jambes, chevilles et pieds enflés, marchez ou nagez davantage, surélevez vos jambes quand vous dormez, hydratez vous bien, dormez sur le côté gauche, ceci aide à diminuer la pression sur les veines ramenant le sang vers le coeur

Au moindre problème, n'hésitez pas à en parler à votre médecin ou sage-femme.

 
L'évolution du foetus
Au 1er trimestre, l'embryon commence à se former et voit apparaître ses premiers organes, la forme de sa tête, son tronc, ses jambes et ses bras et on peut voir à l'échographie le coeur battre, il mesure environ 9 centimètres. 

Au 2ème trimestre, le bébé grandit et grossit rapidement, il mesure environ 25 cm et pèse près d'un kilo. A 15 semaines, il commence à bouger sans que vous le sentiez encore, il faudra attendre la 20ème semaine pour le sentir bouger. Entre la 18ème et 20ème semaine, vous passerez la 2ème échographie, où logiquement il est possible de voir le sexe du bébé. A la 21ème semaine, il est complètement formé.

Au 3ème trimestre, il continue à prendre du poids mais sa croissance ralentit. A la 32ème semaine, il mesure 28 cm et pèse environ 1,7 kilo.
Lors d'une première grossesse, le bébé prend parfois plus de temps que prévu pour arriver, c'est le médecin, en accord avec vous, qui décidera de déclencher ou non votre accouchement.

 
Les conseils en terme de santé
Pensez que tout ce que vous prenez, buvez ou mangez peut avoir une incidence sur la santé de votre bébé. 
La consommation d'alcool, de tabac, de stupéfiants est à proscrire pendant votre grossesse. Si vous avez des difficultés, vous pouvez en parler à votre médecin, ou vous adresser à :
Alcool info service au : 0 980 980 930 - https://www.alcool-info-service.fr/
Tabac info service au : 3989 - https://www.tabac-info-service.fr/
Drogues info service au : 0 800 23 13 13 - https://www.drogues-info-service.fr/

Ne prenez pas de médicament sans avis médical.

Continuez à pratiquer une activité physique, en privilégiant la marche et la natation.
Prenez soin de votre alimentation :
  • évitez de consommer des fromages au lait cru, aux coquilllages, à la charcuterie
  • cuisez bien votre viande et vos oeufs
Si lors de votre 1ère prise de sang, vous avez découvert que vous n'êtes pas immunisée contre la toxoplasmose, évitez les contacts avec un chat, la terre si vous jardinez et faites bien cuire votre viande.

 

L'accouchement

Les signes avant coureurs de l'accouchement
  • Quelques contractions dans le bas du ventre et/ou dans le dos, perte de liquide (poche des eaux), perte du bouchon muqueux, pertes vaginales plus régulières et plus épaisses sont les signes que l'accouchement est proche.
  • Dès la perte des eaux, parfois on ne s'aperçoit pas car elles s'écoulent très peu, ou si les contractions sont rapprochées de 5 mn pendant 2 heures, rendez vous à la maternité.
Arrivée à la maternité, un bilan de santé sera fait pour mesurer la tension artérielle, la température, un examen gynécologique sera effectué pour mesurer la dilatation du col de l'utérus, la position du bébé. 
 
L'accouchement
Tous les accouchements sont différents, mais pour une première grossesse, l'accouchement peut durer entre 8 et 14 heures.
Il se déroule en 3 phases :
 
  • Le pré travail
C'est là que surviennent les contractions de plus en plus régulières qui ont pour fonction d'assouplir le col de l'utérus, cette phase dure environ 7 heures.
 
  • La phase de dilatation du col de l'utérus
Les contractions se rapprochent, deviennent plus douloureuses* et permettent d'ouvrir progressivement le col de l'utérus. Il faut compter environ 5 heures.
Pendant ce temps, un capteur est posé sur votre abdomen et permet ainsi d'enregistrer les battements de coeur de votre bébé et de détecter éventuellement des signes de souffrance de celui-ci.
*Si vous avez demandé la péridurale, vous ne sentirez pas les douleurs émises par les contractions mais elle vous permet de vivre votre accouchement en toute conscience. 
 
  • La naissance ou phase d'expulsion
Lorsque le col de l'utérus est ouvert complètement, le travail d'expulsion se fait entre 20 mn et 1 heure, pendant lequel, sur les conseils de la sage-femme, vous pousserez pour aider à l'expulsion, c'est là que sont nécessaires les séances de préparation que vous avez suivies.
On vous place le bébé sur le ventre.
15 à 20 minutes après, une contraction expulse le placenta. La sage-femme vous examine afin d'être certaine que tout le placenta a bien été expulsé.



 

Congés maternité

Si vous travaillez, vous avez droit à 6 semaines de congés, ou 12 en cas de jumeaux avant la date d'accouchement prévu et 10 semaines, ou 22 en cas de jumeaux, après celui-ci. Vous percevrez des indemnités journalières, sous réserve de remplir certaines conditions, c'est votre employeur qui se charge de prévenir l'assurance maladie de votre congé maternité.
Les mêmes délais sont prévus en cas de chômage, seules les règles d'indemnisation changent.
Pour connaître les différentes conditions nécessaires aux indemnités journalières, consultez le site de l'assurance maladie : http:// https://www.ameli.fr/somme/assure/remboursements/indemnites-journalieres/conge-maternite-salariee
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2265

Si vous êtes travailleuse indépendante, ou conjointe collaboratrice, vous avez droit à 8 semaines de congé maternité dont 6 après l'accouchement et vous pouvez percevoir une allocation forfaitaire de repos maternel et des indemnités journalières, sous certaines conditions.
https://www.ameli.fr/somme/assure/droits-demarches/famille/duree-du-conge-maternite/conge-maternite-independante
https://www.ameli.fr/sites/default/files/Documents/534905/document/guide_ma_maternite_-_2019_-_cnam.pdf

 

Après la naissance

Les aides
Vous ou votre médecin avez envoyé vos papiers à la CAF. 
Si vous êtes déjà allocataire de la CAF, celle-ci vous invitera par courrier ou mail à mettre à jour votre situation dans votre espace "Mon compte". 

Si vous n'êtes pas allocataire, allez sur son site et faites une demande de prestation en ligne et précisez PAJE (prestation d'accueil du jeune enfant), elle comprend 4 allocations, toutes sous conditions de revenus : 
 
  • la prime de naissance de 948,28 € si votre plafond de revenus ne dépasse pas 42 892 € si vous êtes seule et 32 455 € si vous êtes en couple, qui vous permet de faire face aux 1ères dépenses liées à l'arrivée de votre enfant, elle vous est versée 2 mois après la naissance de votre bébé.
  • l'allocation de base de 171,74 € si votre plafond de revenus ne dépasse pas 35 900 € si vous êtes seule et 27 165€ si vous êtes en couple, vous sera versée jusqu'aux 3 ans de votre enfant.
  • L'allocation de soutien familial (ASF) concerne les personnes qui élèvent seules leur enfant, non reconnu par l'autre parent, elle s'élève à 116,11 € par mois.
  • la prestation partagée d'éducation de l'enfant (PreParE), si vous décidez de réduire ou de cesser votre activité professionnelle pour élever votre enfant, peut vous être accordée, sous conditions, jusqu'au 1er anniversaire de votre enfant. Son montant est de 398,39 par mois en cas de cessation totale d'activité.
  • le complément de libre choix du mode de garde vous permet de faire garder votre enfant par une assistante maternelle agréée, une association habilitée, une crèche, ou une garde à domicile. La CAF prend en charge une partie de la rémunération jusqu'aux 3 ans de votre enfant.
Faire garder son enfant
Vous pouvez retrouver tous les modes de garde existant près de chez vous sur https://www.monenfant.fr :
 
  • Crèches
  • Assistants maternels
  • Maison d'assistants maternels
  • Relais assistants maternels
  • Service de garde à domicile
Il est conseillé de s'y prendre avant la naissance de l'enfant, car il est parfois difficle de trouver le mode de garde souhaité près de chez soi.

 
Le logement
Certaines jeunes filles en rupture familiale ont besoin de trouver une solution d'hébergement, nous vous proposons ici quelques pistes.
 
  • Les établissements d’accueil mère-enfant
Les Conseils départementaux disposent de lieux d’accueil pour les femmes enceintes ou les mères isolées, ceci afin d’éviter l’abandon d’enfants. Ils en laissent la gestion à des associations, qui leur proposent des places en hébergement collectif ou individuel, et les accompagnent afin qu’elle puissent s’insérer socialement et professionnellement. La demande se fait auprès des centres directement, ou au service de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) du Département.
 
  • Les associations
Le Foyer d'Éducation Maternelle La Clairière accompagne des mères, dont l'âge varie entre 13 et 18 ans (21 ans en accueil jeune majeur). Elles peuvent, à l'admission, être enceintes ou avoir déjà accouché et arriver avec leur bébé.

La Maison de Marthe et Marie propose des colocations solidaires pour femmes enceintes majeures du début de leur grossesse ou en cours, l'accueil dure en moyenne 1 an, il peut aller jusqu'à 18 mois...

L'association Un Petit Bagage D'Amour de Lille aide les femmes enceintes ou mères dans le besoin en leur donnant des vêtements de grossesse et de bébé, des objets de puériculture. (3) Un Petit Bagage D'Amour Lille | Facebook

Agena La maison maternelle acccueille des jeunes femmes mineures ou jeunes majeures jusqu’à 21 ans, enceintes ou avec enfant à partir de 12 semaines de grossesse et jusqu’aux 3 ans de l’enfant.

Cas particulier : le déni de grossesse partiel ou total

Il s'agit pour une femme, quels que soient son âge, son milieu social, le fait qu'elle soit déjà mère, de ne pas se rendre compte qu'elle est enceinte, ceci jusqu'à un moment très avancé de la grossesse après le 1er trimestre ou au delà, appelé déni de grossesse partiel, ou même jusqu'à l'accouchement, nommé déni de grossesse total.

Elle ne ressent aucun des symptômes habituels de la grossesse, généralement elle a toujours ses règles ou des saignements confondus avec celles-ci, son ventre ne s'arrondit pas ou très peu et elle ne ressent pas de mouvements ou l'attribue à des problèmes digestifs. Le bébé se positionnerait en longueur dans l'utérus qui se mettrait à la verticale.
La découverte peut se faire lors de vives douleurs dans le ventre nécessitant de se rendre chez le médecin ou aux urgences.
A partir du moment où la grossesse est détectée, en très peu de temps, parfois l'espace de quelques jours ou même de quelques heures, le corps se transforme, le ventre s'arrondit et révèle la grossesse.

Les femmes doivent être accompagnées sur le plan physique et psychologique, les premiers jours après l'accouchement et restent généralement un peu plus longtemps à la maternité, car elles n'ont pas eu le temps de se préparer à devenir mère.

Le risque de ces grossesses, c'est le manque de suivi pour la maman et le bébé pendant la grossesse et éventuellement la conduite de la femme ne sachant pas qu'elle était enceinte, prise d'alcool, de tabac, etc.
Le déni de grossesse aboutit parfois à des bébés prématurés, d'un plus faible poids, à des fausses couches...
 
Les démarches
Généralement à la maternité, une assistante sociale vous accompagne et vous indique les démarches à faire.
Vous aurez le même papier à 3 volets, dont 1 à donner à la CPAM et 2 à la CAF, vous pouvez demander un certificat médical attestant de l'état du déni de grossesse, si une échographie a été faite avant le terme. N'hésitez pas à vous rendre directement dans ces organismes pour expliquer votre situation et vous pouvez aussi prendre rendez-vous avec une assistance sociale de la CAF ou de la CPAM.
Dans tous les cas, la CAF vous versera ce à quoi vous aviez et avez droit de façon rétroactive.
 

Dispositifs et aides

Dispositifs d’accompagnement

AIDE A LA GARDE D’ENFANT DU CONSEIL REGIONAL HAUTS DE FRANCE

Sont concernés les parents d'un enfant de moins de 3 ans non scolarisé et domiciliés en région Hauts-de-France.

  • 20 euros par enfant par mois pour une famille composée de deux actifs (en situation d'emploi et/ou de formation)
  • 30 euros par enfant et par mois pour une famille monoparentale Une demande doit être faite chaque année jusqu'au 3 ans de l'enfant, s'il n'est pas scolarisé et peut être prolongée jusqu'à la rentrée scolaire suivante.

https://guide-aides.hautsdefrance.fr/spip.php?page=dispositif&id_dispositif=636

Conseil Régional des Hauts-de-France:
151 avenue du président Hoover
59555 - Lille
https://www.hautsdefrance.fr/
AIDE A LA GARDE D'ENFANTS POUR PARENT ISOLE (AGEPI) AU CHOMAGE

Un demandeur d'emploi qui élève seul un enfant et qui reprend un emploi ou une formation peut demander une aide, sous conditions, pour financer la garde de son enfant, si celui-ci a moins de 10 ans.
Le montant varie de 170 euros à 520 euros, selon le nombre d'enfants et le temps de travail. Elle ne peut être accordée qu'une fois en 12 mois. La demande est à faire auprès de Pôle emploi.


https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1814

Pôle emploi - Direction régionale Hauts-de-France:
28/30 rue Élisée Reclus
59650 - Villeneuve-d'Ascq
https://www.pole-emploi.fr/
AIDE A LA GARDE D'ENFANT DU CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'OISE

Cette aide concerne les parents ayant des enfants de moins de 3 ans afin de les aider à financer un mode de garde.

Sont concernés :
  • les salariés 
  • les personnes en formation professionnelle qualifiante depuis plus de 2 mois
  • les allocataires du RSA en parcours d'insertion
  • les habitants de l'Oise
  • ceux dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 72 000 €
Elle peut être de 40 € maximum par mois, 50 € au minimum devant rester à charge des parents, après déduction du complément de libre choix du mode de gare, de l'aide du Conseil régional ou autres aides.

Pour tout renseignement complémentaire rendez vous sur le site du Département pour l'instant, une plateforme dédiée à cette demande est mise en place : Espace Usagers (oise.fr)
 
https://www.oise.fr/actions/sante-social-solidarite/aide-a-la-garde-denfants-de-moins-de-3-ans

Conseil départemental de l’Oise:
1 rue Cambry
60024 - Beauvais
http://www.oise.fr/

Carnet d'adresses

Agena / SOS violences en privé
5 rue Guynemer
80000 - Amiens
Conseil départemental de la Somme - Direction enfance et famille
49 boulevard Chateaudun (au 10 mars 2021)
80000 - Amiens
Conseil départemental de l'Aisne
Rue Paul Doumer
2013 - Laon Cedex
Conseil départemental de l'Oise
1 rue Cambry
CS 80941
60024 - Beauvais Cedex
Conseil départemental du Pas-de-Calais
Rue Ferdinand Buisson
62018 - Arras Cedex 9
Association SOLFA - Solidarité Femmes Accueil
162 boulevard Vauban
Référente violences conjugales de la Flandre intérieure & maritime - Ecoute Sedir
59210 - Coudekerque Branche
L'ilôt - Thuillier
71 rue Louis Thuillier
80000 - Amiens
La Clairière - Foyer d'éducation maternelle
197 rue Lalau
59520 - Marquette Lez Lille
La Maison de Marthe et Marie
Marie-Gabrielle Delattre
59000 - Lille