L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Les aides aux personnes en difficulté

Les aides aux personnes en difficulté

Travail, logement, santé, famille, les aides et les organismes compétents sur le territoire.

Mise à jour le 10/09/2020

Présentation

Aides financières


Le revenu de solidarité active (RSA)

Créé pour lutter contre la pauvreté et favoriser le retour à l’emploi et à l’insertion sociale, le RSA, géré par le Conseil départemental, permet d’obtenir un revenu minimum.
Quelques conditions :

  • avoir plus de 25 ans
  • être parent isolé avec 1 ou plusieurs enfants à charge
  • avoir moins de 25 ans et un enfant à charge ou à naître
  • avoir moins de 25 ans et avoir travaillé 2 ans sur les 3 dernières années (RSA jeune actif)


La demande est à faire auprès de votre Caisse d’allocations familiales (CAF), de la Mutualité sociale agricole (MSA), d’un centre communal d’action sociale (CCAS) ou d’un organisme agréé par le Conseil départemental.
Vous pouvez effectuer un test sur les sites de la CAF ou la MSA pour savoir si vous y avez droit.
www.caf.fr, www.msa.fr

Vous devez faire une déclaration trimestrielle de vos ressources.
https://solidarites-sante.gouv.fr/affaires-sociales/lutte-contre-l-exclusion/droits-et-aides/le-revenu-de-solidarite-active-rsa /


La prime d'activité

La prime d’activité a remplacé le RSA activité et la prime pour l’emploi, c’est un complément de revenu.
Elle s’adresse aux :

  • travailleurs de 18 ans et plus (salariés et indépendants) dont le revenu d’activité est modeste (compris entre un quart et 1,3 fois le smic)
  • de nationalité française, ou ressortissant de l’Espace Économique Européen (EEE) ou de Suisse ou étranger d’un pays hors EEE en séjour régulier
  • résidant en France de manière stable et effective

Sa demande se fait par le biais d’un téléservice ou auprès de la Caf ou de la MSA.
www.aide-sociale.fr/calcul-prime-activite-demande/
www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N31477


Le fonds d'aide aux jeunes (FAJ)

Le FAJ est une aide gérée par l’État et les collectivités locales, octroyée aux jeunes de 18-25 ans ayant des problèmes d’insertion sociale ou professionnelle et n’ayant le droit à aucune autre aide. Il s’agit d’aides ponctuelles et de faible montant qui doivent répondre à un besoin précis (logement, travail, transports, etc.).
La demande doit être faite par l’intermédiaire d’un référent (travailleur social, référent mission locale…).
 

Les aides de la CAF

Selon votre situation, vous pouvez bénéficier d’aides pour :

  • La naissance et la garde d’un enfant (prestation d’accueil du jeune enfant – PAJE)
  • L’allocation de rentrée scolaire
  • L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) www.caf.fr

Pour les personnes affiliées au régime du secteur agricole, adressez-vous à la mutualité sociale agricole de votre département. www.msa.fr

 


Se soigner

 

La protection universelle maladie (PUMA)

La CMU a disparu et laissé la place à la Puma, elle est ouverte à tous et simplifie l’accès à la prise en charge des soins de santé et facilite la continuité des droits, même en cas de changement de situation.
Elle s’adresse aux salariés, sans durée minimale d’activité et ouvre les droits à toute personne sans emploi, résidant de façon stable et régulière en France.
https://www.ameli.fr/lille-douai/assure/droits-demarches/principes/protection-universelle-maladie
 

La complémentaire santé solidaire

A partir du 1er novembre 2019, la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et l’aide pour une complémentaire santé (ACS) sont remplacées par la Complémentaire santé solidaire.
Elle permet de ne pas payer les frais médicaux tels que consultations, médicaments, lunettes, prothèses dentaires ou auditives…
Selon les ressources, elle est gratuite ou coûte moins de 1 € par jour par personne.
Pour demander la Complémentaire santé solidaire, il faut :
• bénéficier de l’assurance maladie
• et ne pas dépasser la limite maximum de ressources.
https://www.complementaire-sante-solidaire.gouv.fr


L’aide médicale de l'Etat et soins urgents

L’État accorde une aide médicale aux personnes en situation irrégulière, elle couvre à 100 % les soins et dispense l’avance des frais. 
http://www.ameli.fr/assure/remboursements/cmu-aides-financieres/aide-medicale-etat-soins-urgents
Pour plus de renseignements, consultez la fiche 5.4 «Comment se soigner»
 


Se loger

 

La domiciliation

L’une des premières choses indispensables à détenir pour accéder à certaines aides, obtenir des papiers, recevoir son courrier, c’est une adresse administrative.
Les centres communaux ou intercommunaux d’action sociale (CCAS - CIAS) et les organismes agréés par la préfecture peuvent délivrer une attestation d’élection de domicile.
www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F17317


L’hébergement d'urgence
  • Les centres d’hébergement d’urgence

Les centres d’hébergement social d’urgence accueillent les personnes en grande difficulté, sans domicile. On peut parfois contacter directement le centre, mais généralement les personnes sont envoyées par le centre communal d’action sociale des mairies, des associations ou encore le samu social.

  • Les lieux d’accueil de jour

Sans hébergement, ils permettent néanmoins aux plus démunis, de prendre un café, une douche, d’échanger avec d’autres personnes. Ils proposent des services de bagagerie, de laverie, offrent un accompagnement pour les démarches administratives...

  • Les centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS)

Ils sont gérés par des associations, des organismes humanitaires ou des collectivités locales. Ils accueillent les personnes en grande difficulté, certains sont spécialisés dans un public, d’autres sont ouverts à tous. Ils les accompagnent afin qu’ils acquièrent leur autonomie.

  • Les établissements d’accueil mère-enfant

Les Conseils départementaux doivent disposer de lieux d’accueil pour les femmes enceintes ou les mères isolées, ceci afin d’éviter l’abandon d’enfants. Ils en laissent la gestion à des associations, qui leur proposent des places en hébergement collectif ou individuel, et les accompagnent afin qu’elle puissent s’insérer socialement et professionnellement. La demande se fait auprès des centres directement, ou au service de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) du Département.

  • Les résidences sociales

D’anciens foyers de jeunes travailleurs ou de nouvelles constructions sont devenues des résidences sociales, ouvertes à un public confronté à des difficultés économiques ou sociales, ou en attente d’un logement. Ce sont des hébergements temporaires, généralement n’excédant pas 2 ans.


L’accueil des demandeurs d’asile

Destinés aux demandeurs d’asile, le temps de l’étude de leur dossier, ce sont des lieux d’hébergement, proposant pour certains un accompagnement administratif et social :

  • centres d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA)
  • accueil temporaire service de l’asile (AT-SA)
  • hébergement d’urgence des demandeurs d’asile (HUDA)
  • programme d’accueil et d’hébergement des demandeurs d’asile (PRAHDA)
  • Les centres provisoires d’hébergement

Ils sont destinés aux familles ou aux personnes qui ont obtenu le statut de réfugié.


Les aides financières
  • De la caf

Aide personnalisée au logement (APL), allocation logement à caractère familiale (ALF), allocation logement à caractère sociale (ALS). La demande se fait auprès de la CAF. www.caf.fr

  • D’Action logement

Avance loca pass, aide mobili jeunes, aide mobili pass, garantie Visale, des dispositifs permettant l’accès et le maintien dans le logement. https://www.actionlogement.fr/

  • Le fonds de solidarité logement (FSL)

Il permet aux personnes rencontrant des difficultés d’accès ou de maintien dans leur logement, de percevoir une aide financière. La demande se fait par l’intermédiaire d’un travailleur social. www.aide-sociale.fr/demande-fsl/
www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1334
Pour plus de renseignements, consultez la fiche 5.21 «Trouver une location ou colocation»
 


Les associations humanitaires

Elles accueillent, accompagnent les personnes en difficulté. Certaines proposent des accueils de jour, des solutions d’hébergement, d’autres des aides alimentaires, vestimentaires, des espaces santé...

Les plus connues :

  • la Croix-rouge,
  • Emmaüs,
  • les Restos du coeur,
  • le Secours catholique,
  • le Secours populaire.
 

Dispositifs et aides

Dispositifs d’accompagnement

Protection universelle maladie (Puma)

La CMU a disparu et laissé la place à la Puma, elle est ouverte à tous et simplifie l’accès à la prise en charge des soins de santé et facilite la continuité des droits, même en cas de changement de situation.

Elle s’adresse aux salariés, sans durée minimale d’activité et ouvre les droits à toute personne sans emploi, résidant de façon stable et régulière en France.

La couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) est remplacée par la complémentaire santé solidaire. Sous conditions de ressources et de résidence, elle est gratuite et accordée pour 1 an renouvelable. Elle prend en charge la part complémentaire des dépenses de santé, et dispense l’avance des frais chez le médecin, le pharmacien…

 


http://www.ameli.fr/lille-douai/assure/droits-demarches/principes/protection-universelle-maladie

Ameli :
26-50 avenue du Professeur André Lemierre
75986 - Paris Cedex
https://www.ameli.fr/
Prime d’activité de la CAF

La prime d’activité a remplacé le RSA activité et la prime pour l’emploi, c’est un complément de revenu.

Elle s’adresse aux travailleurs de 18 ans et plus (salariés et indépendants) dont le revenu d’activité est modeste (compris entre un quart et 1,3 fois le smic), étudiants salariés et apprentis sous certaines conditions, de nationalité française, ou ressortissant de l’Espace Économique Européen (EEE) ou de Suisse ou étranger d’un pays hors EEE en séjour régulier résidant en France de manière stable et effective

Sa demande se fait par le biais d’un téléservice ou auprès de la CAF.


http://www.caf.fr

Caisse nationale des Allocations familiales (Cnaf):
32 avenue de la Sibelle
75685 - Paris Cedex
https://www.caf.fr/
Prime d’activité de la MSA

La prime d’activité a remplacé le RSA activité et la prime pour l’emploi, c’est un complément de revenu.

Elle s’adresse aux travailleurs de 18 ans et plus (salariés et indépendants) dont le revenu d’activité est modeste (compris entre un quart et 1,3 fois le smic), étudiants salariés et apprentis sous certaines conditions, de nationalité française, ou ressortissant de l’Espace Économique Européen (EEE) ou de Suisse ou étranger d’un pays hors EEE en séjour régulier résidant en France de manière stable et effective

Sa demande se fait par le biais d’un téléservice ou auprès de la CAF ou de la MSA. https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N31477


https://www.msa.fr/

Caisse centrale de la Mutualité sociale agricole (MSA):
19 rue de Paris
93013 - Bobigny Cedex
http://www.msa.fr
Prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE) - Allocation de rentrée scolaire - Allocation d’éducation de l’enfant handicap de la CAF

Selon votre situation, vous pouvez bénéficier d’aides pour :

- Prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE) qui comprend : 

la prime à la naissance (Pn) 
la prime à l'adoption (Pa)
l’allocation de base (Ab) 
la prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE) pour toute naissance ou adoption après le 31 décembre 2014 ou le complément de libre choix d’activité (Clca) pour toute naissance ou adoption avant le 1er janvier 2015 
le complément de libre choix du mode de garde (Cmg).

- L’allocation de rentrée scolaire

- L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH)

- L’allocation journalière de présence parentale

- Les allocations familiales pour une famille ayant au moins 2 enfants à charge et selon ses ressources


http://www.caf.fr/#

Caisse nationale des Allocations familiales (Cnaf):
32 avenue de la Sibelle
75685 - Paris Cedex
https://www.caf.fr/
Prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE) - Allocation de rentrée scolaire - Allocation d’éducation de l’enfant handicap de la MSA

Selon votre situation, vous pouvez bénéficier d’aides pour :

- La naissance et la garde d’un enfant (prestation d’accueil du jeune enfant - PAJE)

- L’allocation de rentrée scolaire

- L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH)

- Les allocations familiales pour une famille ayant au moins 2 enfants à charge et selon ses ressources


https://www.msa.fr/

Caisse centrale de la Mutualité sociale agricole (MSA):
19 rue de Paris
93013 - Bobigny Cedex
http://www.msa.fr
Revenu de solidarité active (RSA) de la CAF

Créé pour lutter contre la pauvreté et favoriser le retour à l’emploi et à l’insertion sociale, le RSA, géré par le Conseil départemental, permet d’obtenir un revenu minimum.

Quelques conditions : avoir plus de 25 ans, être parent isolé avec 1 ou plusieurs enfants à charge, avoir moins de 25 ans et un enfant à charge ou à naître, avoir moins de 25 ans et avoir travaillé 2 ans sur les 3 dernières années.

La demande est à faire auprès de votre Caisse d’allocations familiales (CAF), d’un centre communal d’action sociale (CCAS) ou d’un organisme agréé par le Conseil départemental. Vous pouvez effectuer un test sur le site de la CAF pour savoir si vous y avez droit. Vous devez faire une déclaration trimestrielle de vos ressources.


http://www.caf.fr/allocataires/droits-et-prestations/s-informer-sur-les-aides/solidarite-et-insertion/le-revenu-de-solidarite-active-rsa

Caisse nationale des Allocations familiales (Cnaf):
32 avenue de la Sibelle
75685 - Paris Cedex
https://www.caf.fr/
Revenu de solidarité active (RSA) de la MSA

Créé pour lutter contre la pauvreté et favoriser le retour à l’emploi et à l’insertion sociale, le RSA, géré par le Conseil départemental, permet d’obtenir un revenu minimum.

Quelques conditions : avoir plus de 25 ans être parent isolé avec 1 ou plusieurs enfants à charge avoir moins de 25 ans et un enfant à charge ou à naître avoir moins de 25 ans et avoir travaillé 2 ans sur les 3 dernières années .

La demande est à faire auprès de de la Mutualité sociale agricole (MSA). Vous pouvez effectuer un test sur le site de la MSA pour savoir si vous y avez droit. Vous devez faire une déclaration trimestrielle de vos ressources.


https://www.msa.fr/

Caisse centrale de la Mutualité sociale agricole (MSA):
19 rue de Paris
93013 - Bobigny Cedex
http://www.msa.fr
Fonds d’aide aux jeunes (FAJ)

Le fonds d’aide aux jeunes (FAJ) est une aide gérée par l’État et les collectivités locales, octroyée aux jeunes de 18-25 ans ayant des problèmes d’insertion sociale ou professionnelle et n’ayant le droit à aucune autre aide. Il s’agit d’aides ponctuelles et de faible montant qui doivent répondre à un besoin précis (logement, travail, transports, etc.). La demande doit être faite par l’intermédiaire d’un référent (travailleur social, référent mission locale…).




Association régionale des élus pour la formation, l’insertion et l’emploi - AREFIE - Siège social:
79 boulevard Carnot
59000 - Lille
https://www.arefie.org/
Aide à la garde d’enfant

Sont concernés les parents d'un enfant de moins de 3 ans non scolarisé et domiciliés en région Hauts-de-France.

- 20 euros par enfant par mois pour une famille composée de deux actifs (en situation d'emploi et/ou de formation)
- 30 euros par enfant et par mois pour une famille monoparentale Une demande doit être faite chaque année jusqu'au 3 ans de l'enfant, s'il n'est pas scolarisé et peut être prolongée jusqu'à la rentrée scolaire suivante.


http://guide-aides.hautsdefrance.fr/spip.php?page=aide&id_dispositif=636&connect=opengrc

Conseil Régional des Hauts-de-France:
151 avenue du président Hoover
59555 - Lille
https://www.hautsdefrance.fr/
Rémunération, indemnités de transport et protection sociale des stagiaires de la formation professionnelle

Le Conseil régional octroie une rémunération et une aide au transport aux demandeurs d'emploi entrant dans un stage de formation professionnelle. Pour y prétendre, ils ne doivent pas percevoir d'allocation chômage. La rémunération et l'aide au transport sont forfaitaires mais varient selon la situation du demandeur. Les stagiaires sont également affiliés à un régime de protection sociale.

Conditions :

- Personne non salariée en activité ou à la recherche d'un emploi ayant exercé une activité professionnelle salariée ou non salariée durant 12 mois dont 6 mois consécutifs dans les 3 années précédant l'entrée en stage.
- Personne salariée, ayant perdu son emploi, ayant travaillé 6 mois sur une période de 12 mois ou 12 mois sur une période de 24 mois.
- Personne en recherche d'emploi, n'ayant pas travaillé suffisamment pour percevoir les allocations chômage
- Mère de 3 enfants - Femme seule (divorcée, veuve, séparée depuis moins de 3 ans)
- Personne seule ayant un ou plusieurs enfants à charge
- Femme seule enceinte

Pour connaître les formations agréés par la Région Hauts-de-France, il faut se rendre sur le site du CARIF-OREF : http://www.c2rp.fr/


http://guide-aides.hautsdefrance.fr/spip.php?page=aide&id_dispositif=147

Conseil Régional des Hauts-de-France:
151 avenue du président Hoover
59555 - Lille
https://www.hautsdefrance.fr/
Fonds d’Aide aux Jeunes en Métropole (FAJeM) "insertion sociale"

La Métropole Européenne de Lille propose et supervise le FAJeM, mis en place pour favoriser l’insertion sociale et/ou professionnelle des jeunes en difficulté, sous forme d’aides financières ou matérielles, en complémentarité ou épuisement d’un dispositif départemental, régional ou national. Le FAJeM se décline en 4 axes : insertion sociale, insertion professionnelle, mobilité - transports et hébergement - logement.

 

Bénéficiaires du FAJEM :

- les jeunes âgés de 16 ans jusqu’à la veille de leur 25ème anniversaire, au jour du dépôt de la demande,
- français ou étrangers bénéficiant d’un titre de séjour régulier, ou d’un récépissé préfectoral, leur permettant d’exercer un emploi ou de suivre une formation professionnelle en France,
- résidents de la Métropole Européenne de Lille, sans condition de durée minimale,
- répondant aux conditions de ressources fixées dans le règlement.

 

Comment demander une aide :

La demande est co-rédigée par le prescripteur, travailleur social, du jeune et le jeune, et accompagnée du « passeport jeune ». Le passeport jeune est une fiche reprenant l’historique des étapes d’insertion du jeune, délivrée lors de sa 1ère demande d’aide et qui retrace donc toutes les aides qu’il a pu demander. Il est à compléter par le prescripteur du jeune à chaque demande d’aide dans le FAJeM, quel que soit le type d’aide sollicitée.

La demande se fait en ligne mais elle passe d’abord par la validation d’une des missions locales (Armentières-Vallée de la Lys, Lille, Métropole Est, Métropole Nord-Ouest, Métropole Sud, Roubaix, Tourcoing, Val-de-Marque, Wattrelos-Leers) avant d’être transmise aux services de la MEL.

Nous traitons ici du volet "insertion sociale". Ce volet concerne les besoins alimentaires, vestimentaires, en santé, en hygiène, pour la vie courante.

 

ALIMENTAIRE

- En cas d’urgence : l’aide alimentaire journalière est fixée à hauteur de : 8 € par jour, si le jeune n’est plus hébergé par ses parents, et à 5 € par jour, s’il est hébergé par ses parents, montant rapporté à 30 jours dans les 2 cas.
- Liée à l'emploi - formation : l'aide alimentaire journalière pour le bon déroulement d’une période d’emploi ou de formation reprend les mêmes montants, en adossant le nombre de jours d’aide au nombre de jours ouvrés d’emploi ou de formation dans la limite de 30 jours par demande et de 1 000 € par année.

 

VESTIMENTAIRE

En cas d’urgence et hors vêtements professionnels :

- la saison hivernale ouvre droit entre le 1er novembre et le 31 mars à un forfait pouvant aller jusque 100 €. 
- la saison estivale ouvre droit entre le 1er avril et le 31 octobre à un forfait pouvant aller jusque 60 €.

 

HYGIENE

En cas d’urgence, kits déjà prêts, masculins et féminins, mis à disposition des CCAS partenaires, pour être remis au jeune bénéficiant d’une aide d’urgence, s'il en fait la demande. Ce mécanisme se substitue au paiement du forfait de 10 €.

 

SANTE   

- En cas d’urgence pour toute demande de prise en charge de frais médicaux, la MEL oblige à l’activation des droits (Sécurité Sociale et le cas échéant complémentaire santé) et incite à limiter à deux mois le délai pour ce faire.
 
- Frais de consultation – Diagnostic : prise en charge à hauteur de 75 % du reste à charge du jeune dans la limite de trois consultations médicales (généraliste, spécialiste, psychologue hors parcours CMP) et de 50 € par consultation (sur devis/facture), aide conditionnée à la prise d’un rendez-vous préalable de consultation de prévention à l’Institut Pasteur de Lille, ou autre organisme de bilan de santé.
 
- Mutuelle – couverture :

- prise en charge de deux mois de couverture complémentaire, dans le cadre d’une prise en charge médicale planifiée (sur devis et justificatif médical)
 
- prise en charge d’un mois de couverture complémentaire, sans prise en charge médicale planifiée (sur devis)
 
- frais de soins et d’appareillage (dentaire orthodontie, optique, audition…) :
-  si aucun droit ouvert, prise en charge de l’appareillage, dans la limite de 300 € (sur devis)
-  si droits ouverts, prise en charge à hauteur de 75 % du reste à charge du jeune dans la limite de 300 €

- frais annexes à une démarche de soins : Prise en charge du transport vers une structure médicalisée, en cas d’incapacité à utiliser les transports en commun, dans la limite de 100 € (sur devis et justificatif de non-autonomie de mobilité).

- ouverture ou maintien des droits, accès aux dispositifs de droit commun : Prix du timbre fiscal, frais réels selon tarifs en vigueur (dans un parcours d’insertion sociale et professionnelle avéré). 

 

VIE COURANTE

- Photos d’identité : Ajout d’un forfait de 5 € au coût du timbre fiscal au titre du prix d’une série de photos d’identité.

- Ouverture ou maintien des droits bancaires, accès à la téléphonie et à Internet mobiles :
 
- versement de 20 € pour l’ouverture d’un compte bancaire (une seule fois)
- aide de 25 € pour l’accès à la téléphonie et un accès internet mobiles (une seule fois)



Métropole Européenne de Lille:
Direction Relations Usagers Citoyenneté et Jeunesse

https://www.lillemetropole.fr/fajem
Fonds d’Aide aux Jeunes en Métropole (FAJeM) "hébergement - logement"

La Métropole Européenne de Lille propose et supervise le FAJeM, mis en place pour favoriser l’insertion sociale et/ou professionnelle des jeunes en difficulté, sous forme d’aides financières ou matérielles, en complémentarité ou épuisement d’un dispositif départemental, régional ou national. Le FAJeM se décline en 4 axes : insertion sociale, insertion professionnelle, mobilité - transports et hébergement - logement.

Bénéficiaires du FAJeM :

- les jeunes âgés de 16 ans jusqu’à la veille de leur 25ème anniversaire, au jour du dépôt de la demande,
- français ou étrangers bénéficiant d’un titre de séjour régulier, ou d’un récépissé préfectoral, leur permettant d’exercer un emploi ou de suivre une formation professionnelle en France,
- résidents de la Métropole Européenne de Lille, sans condition de durée minimale,
- répondant aux conditions de ressources fixées dans le règlement.

 

Comment demander l’aide :

La demande est co-rédigée par le prescripteur, travailleur social, du jeune et le jeune, et accompagnée du « passeport jeune ». Le passeport jeune est une fiche reprenant l’historique des étapes d’insertion du jeune, délivrée lors de sa 1ère demande d’aide et qui retrace donc toutes les aides qu’il a pu demander. Il est à compléter par le prescripteur du jeune à chaque demande d’aide dans le FAJeM, quel que soit le type d’aide sollicitée.

La demande se fait en ligne mais elle passe d’abord par la validation d’une des missions locales (Armentières-Vallée de la Lys, Lille, Métropole Est, Métropole Nord-Ouest, Métropole Sud, Roubaix, Tourcoing, Val-de-Marque, Wattrelos-Leers) avant d’être transmise aux services de la MEL.

Nous abordons ici le volet "hébergement - logement".

 

LOGEMENT AUTONOME ET DURABLE

- Cautionnement : si les conditions ne sont pas remplies pour bénéficier du Locapass et du fonds solidarité logement (FSL), une aide de 1 000 € maximum est octroyée une fois
- 1er loyer : 400 € maxi est donné à un primo-accédant, une fois
- Équipement de base : 400 € maxi peuvent être versés sur devis, une fois  
- Assurance : 70 € maxi par an sont versés sur devis

 

HEBERGEMENT TEMPORAIRE EN FOYER OU D’URGENCE

- Caution : la MEL évalue la possibilité de se porter caution sous un format « dématérialisé » pour l’accès d’un jeune à une place en foyer jeunes, dans la limite de 250 € une fois (non mis en œuvre pour le moment)

- Sécurisation Hébergement FJT, MAJT… : sur constitution d’un dossier de demande d’aide renforcée, possibilité de prise en charge du premier loyer pour accéder au FJT, à taux plein, dans la limite de 450 € (une fois par jeune) : possibilité de payer à tiers en cours d’étude.

- Sécurisation hébergement d’urgence FJT « passager »/ Nuitées d’hôtel * (*activable uniquement en urgence) : en cas d’errance, et de demande d’urgence, forfaits de mise à l’abri :

si place en FJT (tarif « passager ») 20 € par nuit par jeune hébergé, sur 7 jours de mise à l’abri, soit un forfait de 140 € / et, à défaut d’accès à un hébergement social, un forfait 30 € par nuit, sur 7 jours de mise à l’abri, soit 210 €.

Hygiène : attribution systématique d’un kit hygiène lors d’une demande de mise à l’abri 

- Parcours du jeune/ Anticipation : dans le but de coordonner les moyens pour la sécurisation du jeune dans l’hébergement, voire le logement, les mesures d’aide de mise à l’abri seront abordées par les membres de la CTJ du territoire dont dépend le jeune, et la réunion doit prévoir la participation d’un représentant de la structure accueillante. La mise à l’abri ne doit pas se limiter à une approche court-termiste de la situation, mais bien anticiper l’issue de la solution de secours. 
Les cas seront mis à la discussion collégiale pour tâcher de trouver des réponses "pérennes".

https://mesdemarches.lillemetropole.fr/

Métropole Européenne de Lille:
Direction Relations Usagers Citoyenneté et Jeunesse

https://www.lillemetropole.fr/fajem
Dispositif "Réussis sans attendre" pour les 25-29 ans du Conseil départemental du Nord
Ce dispositif est un accompagnement vers l'emploi pour les 25-29 ans allocataires du RSA, par un coach. Celui-ci les accompagne dans leurs recherches d'emploi ou de formation, il les met en lien avec des employeurs et des centres de formation.
https://lenord.fr/jcms/prd1_647580/dispositif-reussis-sans-attendre-pour-les-25-29-ans

Conseil départemental du Nord:
51 rue Gustave Delory
59047 - Lille
https://lenord.fr
Aide exceptionnelle du Conseil départemental de la Somme
Elle s'adresse aux personnes en difficulté, non bénéficiaires du RSA, sans enfant. C'est une aide exceptionnelle pour couvrir des besoins fondamentaux ou financer des parcours d'insertion, dans l'attente d'ouverture des droits.
Elle est destinée aux résidents de la Somme, n'ayant accès à aucun autre dispositif et dont le quotient social est inférieur à 950 euros.
 
https://www.somme.fr/services/rsa-insertion/les-aides-a-linsertion/les-aides-exceptionnelles/

Conseil départemental de la Somme:
43 rue de la République
80026 - Amiens
https://www.somme.fr/

Aides

Activ'emploi

Destinée aux allocataires du RSA, c’est une aide financière de 150 € par an pour ceux qui ont trouvé un emploi ou une formation, afin de financer en partie leurs déplacements professionnels, la garde de leur(s) enfants(s) ou l'achat de matériels professionnels.


https://lenord.fr/jcms/prd1_608417/activ-emploi

Conseil départemental du Nord:
51 rue Gustave Delory
59047 - Lille
https://lenord.fr
Projets de création ou soutien d'une épicerie solidaire

La demande doit être faite par une association étudiante dont les étudiants sont inscrits dans un établissement d'enseignement supérieur des Hauts-de-France.

L'aide régionale porte sur la création ou le soutien à une épicerie existante, elle peut être utilisée pour le fonctionnement :

  • dans le cadre de création, pour les frais occasionnés par les intervenants, l'organisation d'ateliers, l'approvisionnement de l'épicerie ou des petits équipements
  • pour le soutien, pour les intervenants des ateliers, de nouvelles actions et l'approvisionnement


Son montant est de :

  • 10 000 € dans le cadre de la création et ne peut être demandée qu'une fois  
  • et à 2 500 € pour le soutien d’une épicerie déjà existante, plafonnée à 50% des dépenses retenues éligibles au titre du projet


Le dossier peut être envoyé par courrier ou par mail : http://epiceriessolidaires@hautsdefrance.fr


https://generation.hautsdefrance.fr/lepicerie-solidaire-le-bon-plan-etudiant/?cn-reloaded=1

Conseil Régional des Hauts-de-France:
151 avenue du président Hoover
59555 - Lille
https://www.hautsdefrance.fr/

Carnet d'adresses

Abej solidarité
282 rue Jules Vallès
59374 - Loos
Accueil 9 de Coeur
1-2 rue Saint Elie
62300 - Lens
Accueil et promotion - Résidence bois du charron
Lieu dit le bois du Charron
02000 - Laon
Association accueil réinsertion promotion éducation - ARPE
9 sentier de l'église
59400 - Cambrai
ADARS - Association départementale d'accueil et de réinsertion sociale
102 rue de Clermont
60000 - Beauvais
ADARS - Association départementale d'accueil et de réinsertion sociale - service gens du voyage
2 allée Gustave Flaubert
appart 5 & 6
60000 - Beauvais
Agena
124 route de Rouen
80001 - Amiens
APAP - Association Picarde d'Action Préventive
24 rue Jean Jaurès
80000 - Amiens
APREMIS - Accompagnement Prévention Réflexion Médiation pour l’Insertion Sociale
21 rue d'Abbeville
80016 - Amiens
Association Audasse
3 square Saint Jean
62000 - Arras
Association Picarde d’Action Préventive - APAP
39 rue Saint Fursy
80200 - Péronne
Audasse - Pôle asile
CADA / HUDA - 1 Voie Bossuet
62000 - Arras
Audasse - Service Intégré d’Accueil et d’Orientation - SIAO
3 Square Saint Jean
62000 - Arras
CADA de Soissons - Centre d'Accueil pour Demandeurs d'Asile - Coallia
82 bis avenue de Reims
02200 - Soissons
CAF de l’Aisne - Point d'accueil de Bohain en Vermandois
Centre social et culturel - 14 rue de la République
02110 - Bohain-en-Vermandois
CAF de l’Aisne - Agence de Château-Thierry
6 rue de Gerbrois
02400 - Château-Thierry
CAF de l’Aisne - Point d'accueil de Chauny
16 rue de la République
Centre social Loisirs et Culture
02300 - Chauny
CAF de l’Aisne - Agence de Laon
116 rue Léon Nanquette
2000 - Laon
CAF de l’Aisne - Agence de Soissons
3 avenue de l'Aisne
2200 - Soissons
CAF de l’Aisne - Agence d'Hirson
Point Services Familles
7-9 rue Pasteur
02500 - Hirson
CAF de la Somme - Agence d’Abbeville
Quai du Pont Neuf
80100 - Abbeville
CAF de la Somme - Point d'accueil d’Albert
2A rue Emile Zola
80300 - Albert
CAF de la Somme - Agence d’Amiens
9 boulevard Maignan Larivière
80022 - Amiens
CAF de la Somme - Point d'accueil de Ham
12 rue Louis Braille
80400 - Ham
CAF de l'Oise - Agence de Beauvais
2 rue Jules Ferry
60012 - Beauvais
CAF de l'Oise - Point d'accueil de Compiègne
Centre d'affaires de l'Anthémis
3 rue de l'Anthémis
60200 - Compiègne
CAF de l'Oise - Point d'accueil de Crèvecœur le Grand
24 avenue du Château
Point d'accueil France Service
60360 - Crèvecoeur le Grand
CAF de l'Oise - Point d'accueil de Méru
18 avenue du 11 novembre
appartement 106
60110 - Méru
CAF de l'Oise - Point d'accueil de Noyon
12 rue du Buhat
60400 - Noyon
CAF de l'Oise - Point d'accueil de Ressons-sur-Matz
91 rue de Compiègne
Maison du Conseil départemental
60490 - Ressons-sur-Matz
CAF de l'Oise - Point d'accueil de Saint-Just-en-Chaussée
60 rue de Paris
Maison du Conseil départemental
60130 - Saint-Just-en-Chaussée
CAF de l'Oise - Point d'accueil de Songeons
16 rue Requignard
Maison de services au public
60380 - Songeons
CAF de l'Oise - Point d'accueil de Breteuil
4 rue Raoul Levavasseur
Centre socioculturel
60120 - Breteuil
CAF du Nord - Agence d'Armentières
8 rue des Nieulles
59280 - Armentières
CAF du Nord - Agence de Cambrai
2 Rang Saint Jean
59400 - Cambrai
CAF du Nord - Agence de Douai
76 rue Henri Dunant
59500 - Douai
CAF du Nord - Agence de Dunkerque
12 rue de Paris
59240 - Dunkerque
CAF du Nord - Agence de Lille
82 rue Brûle Maison
59000 - Lille
CAF du Nord - Agence de Maubeuge
58 boulevard Pasteur
59600 - Maubeuge
CAF du Nord - Agence de Roubaix
124 boulevard Gambetta
59100 - Roubaix
CAF du Nord - Antenne d'Hazebrouck
Résidence "La Clef de Sol"
48 rue du Dépôt
59190 - Hazebrouck
CAF du Nord - Agence de Valenciennes
29 place de la République
59300 - Valenciennes
CAF du Pas-de-Calais - Agence d'Arras
Rue des Promenades
62015 - Arras
CAF du Pas-de-Calais - Agence de Boulogne-sur-Mer
Antenne administrative
63/65 boulevard Clocheville
62200 - Boulogne-sur-Mer
CAF du Pas-de-Calais - Agence de Calais
6 quai de la Gendarmerie
62908 - Calais
CAF du Pas-de-Calais - Agence de Saint-Omer
Cité administrative
Rue du Saint Sépulcre
62500 - Saint-Omer
CAF du Pas-de-Calais - Agence d'Étaples
Antenne de développement social
Rue de la Pierre trouée
62630 - Étaples
CAF du Pas-de-Calais
Rue de Beauffort
62015 - Arras
Centre d'examens de santé de Saint-Quentin - CES
10 rue de la Chaussée Romaine
02100 - Saint-Quentin
Centre de Prévention et d'Examen de Santé de Creil - CPES
13 rue Ribot
60100 - Creil
Coallia - Accueil de jour des personnes sans abris
9 rue Nestor Gréhan
02000 - Laon
Coallia - Actions jeunes Compiègne
71 rue du Général Mangin
60200 - Compiègne
Coallia - Amiens CADA Mozaic (Centre d'Accueil pour Demandeurs d'Asile)
109 rue du Faubourg de Hem
80000 - Amiens
Coallia - CADA de Creil (Centre d'Accueil pour Demandeurs d'Asile)
188 rue Louis Blanc
60100 - Creil
Coallia - CADA de Noyon (Centre d'Accueil pour Demandeurs d'Asile)
648 rue du Moulin Saint Blaise
60400 - Noyon
Coallia - Centre de réinsertion - Soissons
320 avenue de Château Thierry
02200 - Soissons
Coallia - Coallia Essômes
18 avenue du Général de Gaulle
02400 - Essômes-sur-Marne
Coallia - Unité Territoriale Aisne
82 bis avenue de Reims
02200 - Soissons
Coallia - Coallia Laon - urgence familles
19 bis rue Carlier Hennecart
02000 - Laon
Coallia - Résidence Jean Jaurès
128 rue Jean Jaurès
80000 - Amiens
Coallia Montataire
14 rue André Genisti
60160 - Montataire
CPES - Bilan de santé délocalisé de Fontaine-les-Vervins
MSA de L'Aisne
27 Route d'Hirson
02140 - Fontaine-les-Vervins
CPES - Centre de Prévention et d'Examens de Santé de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie de la Somme
32 avenue d'Italie "Le Musigny"
80090 - Amiens
Croix Rouge Française - Délégation territoriale de l'Oise
3 rue Gustave Eiffel
Zac de Ther
60000 - Beauvais
Croix Rouge Française - Délégation départementale de la Somme
36 square Friant les 4 Chênes
80000 - Amiens
Croix Rouge Française - Délégation Départementale de l'Aisne
26 rue Cronstadt
02100 - Saint-Quentin
Croix Rouge Française - Unité Locale de Boulogne-sur-Mer
12 rue Perrochel
62200 - Boulogne-sur-Mer
Croix Rouge Française - Délégation départementale du Nord - Lille
60 rue Destombes
59160 - Lille
Croix Rouge Française - Unité Locale de Roubaix
56 rue des 7 ponts
59100 - Roubaix
Croix Rouge Française - Unité Locale de Saint Omer
32 rue Allent
62500 - Saint-Omer
Croix Rouge Française - Unité Locale de Valenciennes
104 avenue de Reims
59300 - Valenciennes
Croix Rouge Française - Délégation départementale du Pas-de-Calais
17 rue du Général Barbot
62000 - Arras
Comité catholique contre la faim et pour le développement - CCFD - Délégation de la Somme
384 rue Saint Fuscien
Maison diocésaine
80030 - Amiens
Comité catholique contre la faim et pour le développement - CCFD - Délégation de l'Aisne
9 rue des déportés et fusillés
02204 - Soissons
Emmaüs
174 rue Lucien Barbier
80450 - Camon
Fédération des acteurs de la solidarité Hauts-de-France (ex FNARS)
199 - 201 rue Colbert
Centre Vauban - Bâtiment Lille - 2ème étage
59000 - Lille
Foyer avenir
13 rue Charles Flet
80450 - Camon
L'abri
16 rue Van Hende
59000 - Lille
Les compagnons du Marais
137 rue Jean Jaurès
60100 - Creil
Les Restos du coeur - Association départementale du Nord - Wattrelos
101 rue Charles Castermant
59150 - Wattrelos
Les Restos du cœur - Association départementale du Pas de Calais - AD62B
17 rue James Watt
62000 - Dainville
Les Restos du cœur de la Somme
53 rue de Prague
80000 - Amiens
Les Restos du coeur de Dunkerque
39 rue de la Verrerie
59140 - Dunkerque
Les Restos du cœur de Lens 62A
44 rue Victor Hugo
62300 - Lens
Les Restos du cœur du Hainaut - Cambrésis
Bâtiment M11 - zone du Plouich
Rue du Commerce
59590 - Raismes
Les Restos du cœur du Littoral Côte d'Opale
Boulevard du Valigot
62630 - Étaples
Les Restos du coeur de l'Oise
8 Allée Markam
06025 - Mouy
Les Restos du Coeur de l'Aisne
37 avenue du Maréchal Foch
Faubourg de Semilly
02000 - Laon
L'ilôt - la passerelle - Centre d’hébergement d’urgence
7 route de rouen
80000 - Amiens
L'ilôt - Les augustins
29 rue des augustins
80000 - Amiens
L'ilôt - Thuillier
71 rue Louis Thuillier
80000 - Amiens
Mission locale de Lille
5 boulevard du Maréchal Vaillant
59800 - Lille
Ordre de Malte
Mairie
60200 - Compiègne
Pharmacie humanitaire internationale Pas-de-Calais
93 avenue Jean Jaurès
62800 - Liévin
Restos du Coeur - Les ateliers d'insertion de l'Aisne
Route de Chambry
02000 - Aulnois-sous-Laon
Association Entr'aide - Samu Social de l'Oise
Rue Jacques Monod
60870 - Villers Saint Paul
Secours catholique - Délégation du Pas-de-Calais
103 rue d'Amiens
62008 - Arras
Secours Catholique - Délégation de Cambrai
18 rue du Petit-Séminaire
59402 - Cambrai
Secours Catholique - Délégation Picardie - Aisne/Somme
1 rue Jules Lardière
80008 - Amiens
Secours Catholique - Délégation de l'Oise
40 rue Notre-Dame de Bon-Secours
60200 - Compiègne
Secours Catholique - Délégation de Lille
39 rue de la Monnaie
59000 - Lille
Secours Populaire Français - Fédération de la Somme
55 rue Sully
80000 - Amiens
Secours Populaire Français - Fédération de l'Aisne
13-1 rue Edouard Branly
02000 - Laon
Secours Populaire Français - Fédération de l'Oise
2 Rue Pierre Semard
60180 - Nogent-sur-Oise
Secours Populaire Français - Fédération du Nord
18 rue Cabanis
59007 - Lille
Secours Populaire Français - Fédération du Pas de Calais
38 rue Baudimont
62008 - Arras
UDAUS 80 - Union départementale d'accueil et d'urgence sociale
25 rue Riolan
80000 - Amiens
Délégation territoriale du Pas-de-Calais
17 rue du Général Barbot
62000 - Arras
Restos du Coeur d'Amiens
23 rue Vascosan
80009 - Amiens
Banque Alimentaire de l’Aisne
28 chemin de Léhaucourt
02100 - Saint Quentin
Banque Alimentaire du Nord
2ème rue - Bâtiment A
Port Fluvial de Lille
59000 - Lille
Banque alimentaire de l’Oise
2 rue Bernago
60200 - Compiègne
Banque Alimentaire du Pas-de-Calais
15 rue Denis Papin
Z.I. du Château
62220 - Carvin
Banque alimentaire de la Somme
16 avenue du Great Eastern
Pôle Jules Verne
80330 - Longueau
Comité catholique contre la faim et pour le développement - CCFD - Délégation du Nord
39 rue de la monnaie
Port Fluvial de Lille
59000 - Lille
Comité catholique contre la faim et pour le développement - CCFD - Délégation de l’Oise
101 rue de la Madeleine
60026 - Beauvais
Comité catholique contre la faim et pour le développement - CCFD - Délégation du Pas de Calais
103 rue d’Amiens
62008 - Arras
Association Ta1ami
61 rue Nicolas Leblanc
59000 - Lille
Association Visite des malades dans les établissements hospitaliers - Délégation du Nord
Institut Gernez-Rieux - CHRU de Lille
Rue du docteur Schweizer
59037 - Lille

Liens utiles

Répertoire des métiers, les concours, les offres d’emploi des établissements sanitaires et médico-sociaux https://solidarites-sante.gouv.fr/
Site présentant les aides sociales dans divers domaines https://www.aide-sociale.fr/apprentis-permis-conduire/
Service public numérique - simulateur de droits aux aides sociales https://mes-aides.gouv.fr/
Aides au logement - Allocations familiales - Aides diverses http://www.caf.fr/
Caisse nationale d'assurance maladie https://www.ameli.fr/
Mutualité sociale agricole (MSA) https://www.msa.fr/lfy
Annuaire de l'action sociale https://annuaire.action-sociale.org/
Portail des prestations sociales, destiné à tous, salariés, indépendants, à la retraite ou sans activité https://www.mesdroitssociaux.gouv.fr/