L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances, Culture
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Vétérinaire et auxiliaire de vétérinaire

Vétérinaire et auxiliaire de vétérinaire

Il faut aimer les animaux mais également avoir un bon contact avec les propriétaires, être disponible et patient.

Mise à jour le 22/03/2021

Présentation

Les métiers

 

L’auxiliaire vétérinaire

L’auxiliaire vétérinaire est à la fois secrétaire médical et aide-soignant. Ses missions : accueillir les clients et leurs animaux, assister le vétérinaire dans les actes chirurgicaux, nourrir et soigner les animaux en convalescence dans la clinique, prendre les rendez-vous, gérer le fichier clients, s’occuper des commandes des fournitures médicales et des stocks, entretenir les cages et le matériel.
Pour exercer, 2 diplômes existent : le certificat de qualification professionnelle (CQP) d’auxiliaire vétérinaire qualifié (AVQ) et le titre d’auxiliaire spécialisé vétérinaire (ASV).
La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 à 1 700 €.

 

Le vétérinaire

Le vétérinaire de ville exerce majoritairement à son compte dans un cabinet privé. Il peut également être salarié dans les industries agroalimentaires ou pharmaceutiques. Il a généralement une clientèle de chats et de chiens mais s’occupe aussi de rongeurs, d’oiseaux et de reptiles.

Le vétérinaire de campagne s’occupe plutôt des animaux d’élevage (bœufs, moutons, porcs ou chevaux). Il intervient sur site dans les élevages eux-mêmes et les fermes. Il est en relation avec l’éleveur sur des questions d’hygiène, de nutrition, de productivité et de rentabilité.

Dans les parcs zoologiques ou les parcs naturels, le vétérinaire est aussi un conseiller et un éthologue qui se préoccupe de la conservation des espèces.

Le vétérinaire de laboratoire conçoit et commercialise médicaments et produits alimentaires, il peut dans les grands groupes industriels agroalimentaires et pharmaceutiques occuper une place d’ingénieur commercial.

Pour exercer en tant que vétérinaire, un seul accès, le diplôme d’État de docteur vétérinaire (DEV).

La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 500 €.
 

Les salariés de l’État
  • Le technicien supérieur spécialité vétérinaire et alimentaire contrôle la conformité de la chaîne alimentaire à toutes les normes sanitaires. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 900 €.
  • L’inspecteur de la santé publique contrôle l’hygiène des animaux et celle de la nourriture animale. Il a aussi pour charge l’application des lois sanitaires aux frontières. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 660 à 3 700 €.
  • Le docteur vétérinaire peut exercer une fonction de recherche dans certains organismes publics ou devenir enseignant dans les écoles nationales vétérinaires. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 200 €.
  • Le vétérinaire des armées s’occupe de l’hygiène, la nutrition et le soin général des animaux de l’armée, des actions de formation. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 100 €.
L’accès à ces métiers ou aux formations y conduisant, se fait par concours.

 

Les études

 

Auxiliaire vétérinaire

Le GIPSA (Groupement d’intérêt public santé animale) est l’unique organisme habilité à délivrer les titres d’auxiliaire vétérinaire qualifié (AVQ) et d’auxiliaire spécialisé vétérinaire (ASV), seules qualifications reconnues par l’État et la profession vétérinaire.

La formation AVQ (auxiliaire vétérinaire qualifié) s’adresse, après tests d’amission, aux personnes âgées de 18 ans et ayant suivi une scolarité jusqu’en fin de 1re (avec passage en terminale accordé) ou ayant suivi une fin de 2nde (ou équivalent) et possédant une expérience professionnelle d’un an minimum dans n’importe quel secteur d’activité.

La formation ASV (auxiliaire spécialisé vétérinaire) s’adresse, après test d’admission, aux personnes âgées de 18 ans, titulaires d’un baccalauréat ou diplôme de même niveau, ou ayant suivi une scolarité jusqu’en fin de 2nde (avec admission en 1re) et possédant une expérience professionnelle minimale de 2 ans, tous secteurs confondus.

Ces formations se préparent dans le cadre d’un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage. Plus d’info sur le site Internet du GIPSA : www.gipsa.fr

 

Vétérinaire : Bac +7

Quatre écoles nationales vétérinaires dispensent la formation qui se déroule sur 5 ans. L’entrée dans ces écoles est accessible aux étudiants issus principalement de classes prépas (bac+2) et ayant réussi l’un des 5 concours A, B, C, D ou E.


A savoir : nouveau concours véto post bac

Pour la rentrée 2021, un nouveau concours commun post-bac est proposé par les 4 écoles nationales vétérinaires, avec 160 places réservées. Ce concours est ouvert aux élèves de classe terminale, scolarisés en France ou à l'étranger, préparant pour la première fois un bac général. Pour postuler, il faudra saisir le vœu « Écoles nationales vétérinaires » sur Parcoursup. Le candidat pourra ensuite sélectionner une ou plusieurs écoles. https://concours-veto-postbac.fr/
.

Concours A, accessible aux élèves issus de classes prépas :

• Filière BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la Terre)
• Filière TB (technologie et biologie)

L’inscription au concours se fait sur le site du service de concours écoles d’ingénieurs (SCEI) www.scei-concours.fr


Concours B, ouvert aux étudiants ayant validé une licence 3 en sciences de la vie. L’inscription se fait sur la plateforme commune d’inscription aux concours agronomiques et vétérinaires https://concours.scav.educagri.fr

Concours C : accessible aux titulaires d’un BTSA et de certains BTS ou BUT. Dossier téléchargeable sur www.concours-agro-veto.net et à renvoyer au service des concours agronomiques et vétérinaires

Concours D : accessible aux titulaires d’un diplôme d’État de docteur en médecine, en pharmacie ou en chirurgie dentaire. Dossier téléchargeable sur www.concours-agro-veto.net et à renvoyer au service des concours agronomiques et vétérinaires.

Concours E : accessible aux étudiants inscrits en 1re année des écoles normales supérieures (ENS) de Cachan et de Lyon. Dossier téléchargeable sur www.concours-agro-veto.net et à renvoyer au service des concours agronomiques et vétérinaires.

Après réussite au concours, viennent ensuite 5 ans de formation.

8 semestres de tronc commun sanctionnés par le DEFV (diplôme d’études fondamentales vétérinaires).

La 5e année est une année d’approfondissement et comprend également la préparation et la soutenance de thèse pour obtenir le diplôme d’État de docteur vétérinaire (DEV), indispensable pour exercer la profession.

Après le DEV, les vétérinaires peuvent se spécialiser en préparant :

  • un certificat d’études approfondies vétérinaire (CEAV) en 1 an,
  • un diplôme d’études spécialisées vétérinaires (DESV) en 3 ans.

 

Les formations en Hauts-de-France

  • Classe prépa aux grandes écoles technologie biologie (prépa TB)
  • Classe prépa scientifique : biologie, chimie, physique et sciences de la terre - vétérinaire (BCPST-véto)
  • Classe prépa ATS (adaptation technicien supérieur) biologie
  • Auxiliaire spécialisé vétérinaire
  • Assistant vétérinaire
Vous pouvez retrouver les organismes préparant ces formations dans nos fiches liées correspondantes ci-dessous.

Liens utiles

Plateforme commune d'inscription aux Concours Agronomiques et Vétérinaires https://concours.scav.educagri.fr/login
Service des Concours Agronomiques et Vétérinaires http://www.concours-agro-veto.net/
Site du Service de Concours Ecoles d'Ingénieurs http://www.scei-concours.fr/
Portail de l'Onisep - formations, guides http://www.onisep.fr/