L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Les métiers de la gendarmerie

Les métiers de la gendarmerie

Des métiers accessibles avec ou sans le bac, le recrutement se fait généralement sur concours, dans l’opérationnel ou les carrières techniques et administratives.

Mise à jour le 18/09/2020

Présentation

Carrière opérationnelle


Le volontaire de la gendarmerie

Il doit être de nationalité française, âgé de 17 ans révolus et de 26 ans au plus, apte physiquement et avoir fait la JDC. L’épreuve de sélection a lieu sur 1/2 journée, comprenant un moment d'information, un entretien, des épreuves de sélection :

  • test psychotechnique
  • test de connaissances générales
  • test de compréhension de textes 

La formation dure 13 semaines, une formation complémentaire de 12 semaines est prévue dans l'unité d'affectation.
Le contrat est de 2 ans, renouvelable pour 3 ans, puis pour 1 an. L’inscription se fait directement en ligne sur le site de la Gendarmerie nationale.
www.lagendarmerierecrute.fr

Il y a deux catégories de volontaires :
• Le gendarme adjoint volontaire, agent de police judiciaire adjoint (Gav Apja), aucun diplôme n’est demandé. Il peut choisir d'intégrer la gendarmerie départementale, maritime, de l’air, des transports aériens, de l’armement, de l’outre-mer, de la garde républicaine, de la gendarmerie mobile ou des formations particulières (écoles, organismes centraux, centres administratifs ou techniques de la gendarmerie).

• L’aspirant de gendarmerie issu du volontariat, ce sont les mêmes conditions, hormis le diplôme qui doit être un bac + 2. 
En fonction de son expérience, de ses qualifications et de ses diplômes, l'aspirant peut travailler dans l'un des domaines suivants :

  • de l’informatique,
  • de la communication,
  • du droit pénal ou privé,
  • de la documentation et des archives
  • des langues


La rémunération est de 958 € net par mois + primes et avantages dès l'entrée à l'école.


Le sous-officier de gendarmerie

Il faut avoir entre 17 et 35 ans, avoir fait la JDC, être français, être apte physiquement et avoir le bac et réussir les épreuves du concours, toute note inférieure à 6 est éliminatoire :

  • deux entretiens
  • une épreuve écrite avec QCM
  • une évaluation numérique
  • une épreuve sportive

La formation dure 12 mois en école de gendarmerie, complétée d’un stage de 4 semaines.
La rémunération est de1406 € net par mois pendant la formation et de 1850 € en sortie d'école et le sous-officier bénéficie de l'attribution d'un logement gratuit. 


L’officier de gendarmerie

Âgé de 27 ans maximum, de nationalité française, titulaire d’un bac + 5, un concours externe lui est ouvert : 

  • Concours universitaire : titulaires d'un master 2
  • Concours sur titre :  titulaires d'un diplôme d’ingénieur ou d’un master 2 spécifique en fonction des besoins de la gendarmerie

D’autres concours sont possibles en fonction de la situation professionnelle du candidat.

La formation se déroule pendant 2 ans à l’école des officiers de gendarmerie nationale (EOGN), rémunérée de 1 755 € à 2 026 € net sur 2 ans en école et attribution d'un logement gratuit.
La rémunération est de 2843 € net par mois et l'attribution d'un logement gratuit en sortie d’école.
L'officier peut choisir de travailler dans l'un des quatre secteurs suivants :

  • la sécurité publique
  • le maintien de l'ordre
  • la sécurité routière
  • la police judiciaire 


Carrières techniques et administratives


Le gendarme adjoint volontaire "emploi particulier"

ll doit être de nationalité française, âgé de 17 ans révolus et de 26 ans au plus, apte physiquement et avoir fait la JDC, posséder au minimum un CAP ou bac pour les secteurs du secrétariat et des télécoms.
La sélection se fait sur une demie-journée.
La formation dure 6 semaines, elle est complétée par 6 semaines dans l'unité d'affectation. Le contrat est de 6 ans maximum.


Le sous-officier du corps de soutien technique et administratif

Il faut avoir entre 17 ans et 35 ans, avoir fait la JDC, être français, être apte physiquement et avoir le bac et réussir les épreuves de sélection. En plus de la formation initiale de 14 semaines, une formation en fonction de la spécialité est dispensée, voici les spécialités et leur temps de formation :

  • Administration et gestion du personnel (AGP) : 9 semaines
  • Gestion logistique et financière (GLF) : 9 semaines 
  • Armurerie et pyrotechnie (ARM-PYR) : 12 semaines 
  • Affaires immobilières (AI) : 22 semaines
  • Auto-engins blindés (AEB) : 8 semaines 
  • Restauration collective (RC) : 9 semaines 

En école, les élèves ont une rémunération de 1200 € net par mois
Le contrat est de 6 ans, dont 2 ans en tant que gendarme, afin de permettre le passage de carrière.


L’officier du corps de soutien technique et administratif 

Le recrutement se fait par différents concours, sur titre il est ouvert aux candidats âgés de 27 ans au plus, de nationalité française, titulaires d’un diplôme d’ingénieur ou d'un master dans l’une des filières définies annuellement par arrêté selon les besoins de la gendarmerie.

  • Les épreuves d'admissibilité comprennent l'examen du dossier et des tests psychotechniques
  • L'admission comprend des épreuves d'aptitude générale et des épreuves sportives

La formation se déroule pendant 2 ans, la 1ere année consacrée à l’enseignement militaire, la 2nde à la formation universitaire menant au master 2 spécialité « Management et conseil ». Au quatrième semestre, les élèves doivent choisir un domaine professionnel parmi les suivants : 

  • logistique financière
  • ressources humaines
  • contrôle de gestion

La formation est rémunérée et la rémunération en sortie d'école est de 2385 €.


Reconversion

Les conseillers des centres d’orientation et de reconversion aident les sous-officiers et les officiers à s’orienter tout au long de leur carrière et à la réinsertion professionnelle en cas de retour dans le civil.
Lors de la dernière année, ils peuvent suivre des formations, ils bénéficient d’une aide pour réaliser leur CV et lettre de motivation.
Pendant les 3 ans suivant leur départ de la gendarmerie, les militaires ont toujours accès aux offres d’emploi et la mise en contact avec des employeurs potentiels.
https://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/reconversion
 

Les formations en Hauts-de-France

  • Bac pro métiers de la sécurité
  • Classe préparatoire aux concours des métiers de la sécurité (après un bac)
  • Préparation au concours d’accès à l’École Nationale Supérieure de la Police (après une licence ou master)
  • Master droit pénal et sciences criminelles
  • Master justice, procès et procédures


Vous pouvez retrouver les organismes préparant ces formations dans nos fiches liées correspondantes ci-dessous.
 

Carnet d'adresses

Centre d’orientation et de reconversion du Nord-Pas-de-Calais
201 boulevard de Mons
Caserne Adjudant Sénépart
59650 - Villeneuve-d'Ascq
Centre d'information et de recrutement de la gendarmerie
1 rue Caumartin
80000 - Amiens
Centre d'orientation et de reconversion de Picardie
107 rue d'Elbeuf
Caserne Gendarme Garin
80000 - Amiens
Centre information recrutement de la gendarmerie nationale
49 boulevard Louis XIV
Métro Lille grand palais
59000 - Lille

Liens utiles

Portail de la gendarmerie présentant les métiers et les concours https://www.lagendarmerierecrute.fr/