L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Les métiers de la police

Les métiers de la police

Ce domaine offre de nombreux postes, sur le terrain ou dans les bureaux, accessibles à tout niveau, pour certains sans condition de diplôme.

Mise à jour le 25/02/2021

Présentation

Les métiers sur le terrain


L’adjoint de sécurité

Il existe 2 possibilités pour devenir adjoint de sécurité :

  • Par contrat

Il faut être âgé de 18 à moins de 30 ans, français, avoir fait sa JDC et réussir la sélection, il n’y a pas de condition de diplôme. L'inscription se fait sur le site de la police nationale rubrique inscription : https://www.devenirpolicier.fr/

Le candidat dont le dossier a été accepté passe plusieurs épreuves :

  • des tests psychologiques
  • des épreuves sportives
  • un entretien
  • une visite médicale 
  • une enquête administrative


La formation est de 14 semaines dont 2 semaines de stage. C’est un contrat de 3 ans renouvelable 1 fois. La rémunération en 2020 est de 1 304 € net par mois hors Ile de France.
 

  • Par la fomation de cadet de la République

Tout comme l'adjoint de sécurité, une fois son dossier accepté, le candidat passe plusieurs épreuves.
Aucune condition de diplôme n’est requise, il faut avoir entre 18 et moins de 30 ans. L’inscription se fait sur le site : https://www.devenirpolicier.fr/
Il se forme en alternance avec 3 mois en lycée professionnel, 7 mois en école de police et 2 mois de stages sur le terrain pendant 1 an pour devenir adjoint de sécurité et prépare le concours de gardien de la paix. À l’issue de cette formation, il exercera le métier d’adjoint de sécurité pour 2 ans, renouvelable 1 fois pour 3 ans.
La rémunération pendant la formation est de 559 € puis de 1 402 € net par mois.


Le gardien de la paix

Il y a 2 concours nationaux :

  • dont un à affectation en Ile de France pour une durée de 8 ans minimum,
  • l’autre à affectation nationale, sur tout le territoire, pour une durée de 5 ans minimum
  • et 1 concours déconcentré en outre-mer.

Ces concours sont accessibles pour les titulaires d’un bac, âgés de 17 à 35 ans (37 ans maxi, sous conditions), ayant effectué la JDC. Les épreuves du concours comprennent :

  • l'admissibilité avec 2 épreuves écrites, une note inférieure à 5 est éliminatoire
  • La pré-admission avec 2 épreuves sportives, une note inférieure à 7 à l'une de ces épreuves est éliminatoire
  • L'admission avec 1 épreuve écrite et 2 épreuves orales (entretien, note éliminatoire 5 ; conversation en langue étrangère) 

La formation en alternance dure 24 mois dont 16 mois de stage. Pour être titularisé, le permis B est obligatoire. La rémunération dès l'entrée à l'école est de 1379 € nets par mois.

Passer le concours sans condition d’âge et de diplôme, c’est possible pour :
• les mères et les pères d’au moins trois enfants qu’ils élèvent ou ont élevés effectivement,
• les personnes élevant seules un ou plusieurs enfants,
• les sportifs de haut niveau.
Un concours est ouvert également aux adjoints de sécurité après un an de service.
 


L’officier de police

Il faut être âgé de 18 à 35 ans maximum, (37 ou 45 ans maxi, sous conditions) (sans limitation d’âge selon les mêmes conditions que pour gardien de la paix), titulaire d’un bac + 3 et réussir le concours.

Les épreuves du concours comprennent :

  • l'admissibilité avec 5 épreuves, le total des points ne peut être inférieur à 112. 
  • La pré-admission avec 2 épreuves sportives, une note inférieure à 7 à l'une de ces épreuves est éliminatoire
  • L'admission avec 1 épreuve écrite et 3 épreuves orales (épreuve de mise en situation, entretien, note éliminatoire 5 ; conversation en langue étrangère) 

La formation dure 18 mois en école et en stages. La rémunération dès l'entrée à l'école est de 1 303 € nets par mois.
L’élève s’engage pour 5 ans minimum après sa titularisation.


Le commissaire de police

Pour accéder au concours, il faut avoir un master 2, être âgé de 35 ans maximum (37 ou 45 ans maxi, sous conditions) (sans limitation d’âge selon les mêmes conditions que pour gardien de la paix). le candidat ne peut passer le concours que 3 fois. L’élève s’engage pour 7 ans minimum.

Les épreuves du concours comprennent :

  • l'admissibilité avec 4 épreuves, le total des points ne peut être inférieur à 152. 
  • La pré-admission avec 2 épreuves sportives, une note inférieure à 7 à l'une de ces épreuves est éliminatoire
  • L'admission avec 1 épreuve écrite et 4 épreuves orales (épreuve de mise en situation, épreuve collective, entretien, conversation en langue étrangère ; note éliminatoire) 

La formation dure 22 mois dont 12 mois en enseignements pratiques et professionnels, stages. La rémunération dès l'entrée à l'école est de 1 534 € nets par mois.


Les métiers dans les bureaux


L’adjoint administratif

Le recrutement de l’adjoint administratif 2e classe se fait sans concours, par le Pacte (parcours d’accès aux carrières de la Fonction publique), accessible aux 16-25 ans, sans diplôme.
L’adjoint administratif 1ere classe est recruté par concours, sans diplôme. La rémunération est de 1 528 € net par mois en début de carrière.


Le secrétaire administratif

C'est un concours ouvert aux titulaires d’un bac ou équivalent, sans condition d’âge. La condition de diplôme est supprimée pour les mères et pères d’au moins 3 enfants et les sportifs de haut niveau. Il n’y a pas de formation particulière.
La rémunération est de 1 582 € net par mois en début de carrière.


L’attaché d'administration

Il faut être titulaire d’un bac + 3 minimum, sans condition d’âge pour passer le concours interministériel d’accès aux Instituts régionaux d’administration (IRA). La formation se déroule pendant 1 an dans l’un des 5 instituts régionaux de l'administration (IRA) (Lille, Metz, Nantes, Lyon, Bastia).
La rémunération est de 1 879 € net (hors Ile de France) par mois en début de carrière.


Les métiers de la police technique et scientifique


L’agent spécialisé

Il est recruté sur concours, en théorie un CAP est suffisant mais en pratique beaucoup de candidats ont un bac, voire bac + 2.

Les épreuves du concours comprennent :

  • l'admissibilité avec 3 épreuves, une note éliminatoire inférieure à 5. 
  • L'admission avec 2 épreuves orales dont un entretien (note éliminatoire inférieure à 5) et une conversation en langue étrangère (facultative, seuls les points supérieurs à 10 sont pris en compte) 

La formation dure entre 9 et 13 semaines dont 6 semaines de tronc commun, 2 semaines de stages et 1 à 5 semaines d'adaptation. La rémunération en début de carrière est de 1 900 € nets environ par mois (hors Ile de France).


Le technicien

Le concours est accessible avec un bac + 2.
Les candidats doivent choisir une spécialité lors de leur inscription, les voici :

  • balistique ;
  • biologie ;
  • chimie analytique ;
  • documents - écritures manuscrites ;
  • électronique ;
  • hygiène et sécurité ;
  • identité judiciaire ;
  • informatique - développement logiciel ;
  • informatique - systèmes et réseaux ;
  • mesures physiques ;
  • physique ;
  • qualité ;
  • traitement du signal.


Les épreuves du concours comprennent :

  • l'admissibilité avec 3 épreuves écrites 
  • L'admission avec 2 épreuves orales dont un entretien (note éliminatoire inférieure à 5) et une conversation en langue étrangère (facultative, seuls les points supérieurs à 10 sont pris en compte) 

La formation dure entre 11 et 15 semaines dont 8 semaines de tronc commun, 2 semaines de stages et 1 à 5 semaines d'adaptation. 
La rémunération est de 2 226 € environ net par mois en début de carrière (hors Ile de France).


L'ingénieur

Concours ouvert aux bacs + 5, diplôme d’ingénieur.
Les candidats doivent choisir une ou plusieurs spécialités lors de leur inscription, les voici :

  • balistique ;
  • phonétique ;
  • biologie ;
  • chimie analytique ;
  • documents - écritures manuscrites ;
  • électronique ;
  • hygiène et sécurité ;
  • identité judiciaire ;
  • informatique ;
  • télécommunications ;
  • toxicologie ;
  • physique ;
  • qualité ;
  • traitement du signal.


Les épreuves du concours comprennent :

  • l'admissibilité se fait sur dossier 
  • L'admission avec 1 épreuve orale consistant en un entretien (note éliminatoire inférieure à 5) et une épreuve écrite de tests psychotechniques. 

La formation dure entre 11 et 15 semaines dont 8 semaines de tronc commun, 2 semaines de stages et 1 à 5 semaines d'adaptation.
La rémunération est de 2 435 € en début de carrière.

 

Les formations en Hauts-de-France

  • Bac pro métiers de la sécurité
  • Classe préparatoire aux concours des métiers de la sécurité
  • Préparation au concours d’accès à l’École Nationale Supérieure de la Police
  • Licence pro sécurité des biens et des personnes parcours management de la sécurité publique et privée
  • Master droit pénal et sciences criminelles
  • Master justice, procès et procédures


Vous pouvez retrouver les organismes préparant ces formations dans nos fiches liées correspondantes ci-dessous.
 

Carnet d'adresses

École nationale de police de Roubaix
117 rue Joseph Dubar
CS CS 60727
59100 - Roubaix Cedex 01
Secrétariat général pour l'administration du ministère de l'intérieur - Zone de défense Nord
Cité administrative
Rue de Tournai - 15e étage
BP 2012
59012 - Lille Cedex
Unité de formation de Béthune - DIRF Nord
Rue Henri Barbusse
BP 70806
62408 - Béthune Cedex
Unité promotion recrutement égalité des chances - UPREC
117 rue Joseph Dubar
CS 60727
59066 - Roubaix Cedex 1
Institut régional d'administration - IRA de Lille
49 rue Jean Jaurès
CS 80008
59040 - Lille Cedex

Liens utiles

Portail de la police présentant les métiers et les concours https://www.lapolicenationalerecrute.fr/