L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Les métiers en tension en Hauts de France

Les métiers en tension en Hauts de France

Certains secteurs ont du mal à recruter, par manque d’attrait ou d’a priori négatifs (conditions difficiles, horaires irréguliers...) ou par manque de qualification. Certains métiers porteurs peuvent aussi avoir des difficultés à recruter, ils sont donc alors considérés comme en tension.

Mise à jour le 14/09/2020

Présentation

Le nombre d’offres n’est pas nécessairement élevé mais celles-ci ont du mal à être pourvues, c’est l’un des critères pour définir les métiers en tension (Source : publication «Besoins en main d’oeuvre en Hauts-de-France» (BMO 2019) établie par Pôle-emploi)

 


Les secteurs en tension dans notre région

• L’informatique
• Les services aux personnes
• Le transport
• La restauration
• Le commerce
• Le paramédical
• L’arboriculture


Les métiers classés par leur difficulté de recrutement (en pourcentage)

L’informatique

• Ingénieurs, cadres études & R&D informatique, responsables informatiques - 81 %

Les services à la personne

• Aides à domicile et aides ménagères -79%
• Employés de maison et personnels de ménage 61%

Le transport

• Conducteurs routiers et grands routiers - 71%

La restauration

• Cuisiniers - 68%
• Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine - 55%
• Serveurs de cafés, de restaurants (y.c. commis) - 54%

Le commerce

• Attachés commerciaux (techniciens commerciaux en entreprise) - 61%

L’arboriculture

• Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs - 53%
 

D’autres métiers sont en tension dans notre région, en effet, l’industrie, 1er employeur de la région, peine à recruter des chaudronniers, soudeurs, outilleurs, régleurs, monteurs, techniciens de maintenance industrielle, électrotechniciens... http://www.hautsdefrance.fr/metiers-recrutement-2019/
Pour connaître en détail les métiers et leurs formations, consultez nos fiches en rapport avec ces secteurs



L’évolution 

De 2018 à 2019, en Hauts-de-France, nous constatons qu’il y a peu d’évolution dans les secteurs où il est le plus difficile de recruter :
• le domaine de l’informatique a un taux de difficulté à recruter plus fort qu’en 2018
• le secteur des métiers des services à la personnes a plus de difficulté encore à embaucher
• le transport est toujours en manque de conducteurs routiers

Liens utiles

Pôle emploi - statistiques, besoins en main-d'œuvre https://statistiques.pole-emploi.org/bmo
Conseil régional des Hauts de France - métiers qui recrutent et en tension https://www.hautsdefrance.fr/metiers-recrutement-2019/