L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances, Culture
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Les métiers en tension en Hauts de France

Les métiers en tension en Hauts de France

Certains secteurs ont du mal à recruter, par manque d’attrait ou d’a priori négatifs (conditions difficiles, horaires irréguliers...) ou par manque de qualification. Certains métiers porteurs peuvent aussi avoir des difficultés à recruter, ils sont donc alors considérés comme en tension.

Mise à jour le 30/05/2022

Présentation

Le nombre d’offres n’est pas nécessairement élevé mais celles-ci ont du mal à être pourvues, c’est l’un des critères pour définir les métiers en tension (Source : publication «Besoins en main d’oeuvre en Hauts-de-France» (BMO 2022) établie par Pôle-emploi)

 

Sur les métiers les plus recherchés par les employeurs, environ 54 % des recrutements sont jugés difficiles en 2022.
Ils se déclinent de la façon suivante, classés par leur difficulté de recrutement (en pourcentage).


Les métiers classés par leur difficulté de recrutement (en pourcentage) sur le nombre de projets de recrutement 

• Aides à domicile et aides ménagères : 79 % sur 9 083 projets

• Agents de sécurité, détectives privés : 73 % sur 3 375 projets

• Cuisiniers : 72 % sur 2 628 projets

• Ouvriers non qualifiés du gros oeuvre : 71 % sur 2 435 projets

• Conducteurs routiers et grands routiers : 68 % sur 6 985 projets

• Infirmiers, cadres infirmiers et puéricultrices : 68 % sur 3 662 projets

• Aides-soignants : 68 % sur 7 301 projets

• Educateurs spécialisés : 66 % sur 2 890 projets

• Agents d'accueil et d'information, standardistes : 66 % sur 2 986 projets

• Employés de maison et personnels de ménage : 66% sur 2 476 projets

• Ouvriers non qualifiés du second oeuvre : 64 % sur 2 922 projets

• Serveurs de café, de restaurants : 58 % sur 5 279 projets

• Aides, apprentis, employés polyvalents de restauration : 52 % sur 6 892 projets

• Agents d'entretien de locaux : 51 % sur 9 499 projets

• Jardiniers salariés, paysagistes : 50 % sur 3 513 projets


https://statistiques.pole-emploi.org/bmo/geo?le=0&na=0&pp=2022&ss=1

Pour connaître en détail les métiers et leurs formations, consultez nos fiches en rapport avec ces secteurs.

Liens utiles

Pôle emploi - statistiques, besoins en main-d'œuvre https://statistiques.pole-emploi.org/bmo