L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances, Culture
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Aide-soignant

Aide-soignant

Très présent auprès du patient, l’aide-soignant l’accompagne dans les tâches de la vie quotidienne, assurant des soins d’hygiène et de confort. Ce métier offre de belles oportunités d’emploi, le secteur étant en pénurie de ces professionnels.

Mise à jour le 28/03/2022

Présentation

Une campagne de recrutement est lancée en mars 2022 afin d'informer les jeunes et les personnes en quête de reconversion professionnelles sur ces métiers indispensables à notre société. Des mesures ont été prises pour revaloriser ces métiers et les rendre plus attractifs.
 

Le métier

L'aide-soignant travaille en hôpital, clinique, maison de retraite, de convalescence, centre de rééducation, centre d’accueil pour handicapés, en établissement privé ou public.

Il s’occupe de l‘hygiène et du confort physique et moral du patient : il lui prend sa température, l’aide à se laver, se lever, s’habiller ; il distribue les repas ; il s’occupe également de son espace de vie en changeant régulièrement les draps, en rangeant et nettoyant la chambre, tout en respectant des règles d’hygiène très strictes.

Il lui apporte également un soutien psychologique et réconforte la famille. Sous la responsabilité de l’infirmier, il lui fait part de tous changements, toute évolution.
 

Le salaire

Le salaire en début de carrière correspond à 1 760 € nets mensuels (source : https://solidarites-sante.gouv.fr/metiers-et-concours/les-metiers-de-la-sante/les-fiches-metiers/article/aide-soignant).

 

Les études

Le diplôme d’État d’aide-soignant (DEAS) est obligatoire pour exercer ce métier. Ce diplôme s’obtient après une formation d'un an, dispensée en école agréée publique ou privée. L’accès aux écoles d’aide-soignant se fait sur dossier et entretien.

Pour entrer en école, aucune condition de diplôme n’est exigée, il faut avoir 17 ans au moins.

Les titulaires de certains diplômes (DEAMP, DEAVS, DEA, DEAP, Bac pro ASSP et SAPAT, titre d’assistant de vie aux familles) sont dispensés de certains modules de formation.
 

La formation

La formation se déroule en 1 an, sous forme de cours théoriques et de 24 semaines de stages pratiques, soit au total 1 540 heures. Tous les modules doivent être validés pour obtenir le diplôme.
Elle peut se faire en formation initiale, formation continue, apprentissage ou validation des acquis de l’expérience.
 

Évolution professionnelle

Après trois années d’exercice professionnel, un aide-soignant peut se présenter aux épreuves de sélection pour l’entrée en institut de formation en soins infirmiers (IFSI).

 

La formation en Hauts-de-France

  • Diplôme d’État d'aide-soignant


Vous pouvez retrouver les organismes préparant cette formation dans nos fiches liées correspondantes ci-dessous.
 

Dispositifs et aides

Dispositifs d’accompagnement

BOURSE D'ETUDES SANITAIRES ET SOCIALES (BESS) du CONSEIL REGIONAL DES HAUTS DE FRANCE

Objectifs :

  • Inciter les jeunes à se former dans les établissements de formation des travailleurs sociaux et de certaines professions de santé des Hauts-de-France agréés et financés par la Région
  • Soutenir financièrement les étudiants qui préparent un diplôme du secteur sanitaire et social.

Bénéficiaires :

  • Les élèves ou étudiants et les demandeurs d’emploi inscrits dans les établissements de formation des travailleurs sociaux et de certaines professions de santé, des Hauts-de-France agréés ou autorisés par la Région.
  • De nationalité française ou ressortissants de l'Union Européenne ou non ressortissants de l'Union européenne, mais en situation régulière en France.

Les formations concernées :
Secteur social
- Diplôme d’Etat :
  • Accompagnant éducatif et social
  • Assistant de service social
  • Conseiller en économie sociale et familiale
  • Éducateur de jeunes enfants
  • Éducateur spécialisé
  • Educateur technique spécialisé
  • Ingénierie sociale
  • Médiateur familial
  • Moniteur éducateur
  • Technicien de l’intervention sociale et familiale

- Certificat d’aptitude aux fonctions :
  • de directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale (CAFDES)
  • d’encadrement et de responsable d’unité d’intervention sociale (CAFERUIS)

Secteur sanitaire :
- Diplômes d’Etat :
  • Aide-soignant
  • Ambulancier
  • Auxiliaire de puériculture
  • Ergothérapeute
  • Infirmier
  • Manipulateur d’électroradiologie médicale
  • Masseur-kinésithérapeute
  • Pédicure-podologue
  • Préparateur en pharmacie hospitalière
  • Psychomotricien
  • Sage-femme (maïeuticien)
  • Technicien de laboratoire médical

- Diplôme de Cadre de santé

Le montant de la bourse est attribué sur critères sociaux, il varie entre 1032 € (échelon 0 bis) et 5 679 €/an (échelon 7). Le dossier de demande de bourse et son suivi sont accessibles via la plateforme régionale 
https://guide-aides.hautsdefrance.fr/spip.php?page=dispositif&id_dispositif=667
https://guide-aides.hautsdefrance.fr/

Conseil Régional des Hauts-de-France:
151 avenue du président Hoover
59555 - Lille
https://www.hautsdefrance.fr/
FINANCEMENT DES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES DE NIVEAU 3 ET 4 (CAP, BAC) PAR LE CONSEIL REGIONAL DES HAUTS-DE-FRANCE
La région Hauts-de-France finance les formations professionnelles sanitaires et sociales (SASO) de niveau 3 et 4 (CAP, bac) à toute personne cherchant à s’insérer sur le marché du travail.

Bénéficiaires
  • Les jeunes en poursuite d’études (ayant ou non le niveau bac),
  • Les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi (indemnisés ou non / ou ayant un contrat de travail - à condition que le temps de travail et le temps de formation n’excèdent pas 151,67 heures mensuelles),
  • Les élèves «doublants».
Pour bénéficier de la gratuité des formations V et IV, les titulaires d’un bac +2 et plus, doivent respecter un délai d’un an entre l’obtention du dernier diplôme et leur entrée en formation.

Forme
Pour les publics éligibles inscrits dans un institut de formation public ou privé, la Région Hauts-de-France prend en charge la totalité du coût pédagogique de la formation et des frais nécessaires à l’acquisition du diplôme.
Les demandeurs d’emploi sont sensibilisés par les conseillers en évolution professionnelle de Pôle Emploi pour mobiliser leur Compte Personnel de Formation (CPF) dès lors que la formation est éligible à la liste du CPF.

Instruction
Pour pouvoir profiter du dispositif, il convient de se rapprocher de l’institut de formation souhaité.

À savoir :
  • Pour les élèves inscrits dans un institut de formation sanitaire public : la Région Hauts de France finance en totalité le coût pédagogique de ces formations (hors frais d’inscription) des publics éligibles.
  • Pour les élèves inscrits dans un institut de formation sanitaire privé : la Région Hauts de France finance partiellement le coût pédagogique de ces formations (hors frais d’inscription) des publics éligibles ; ces élèves doivent s’acquitter d’un reste à charge pour couvrir la totalité du coût pédagogique.


Les formations sanitaires et sociales concernées :  
  • Technicien de l'intervention sociale et familiale
  • Moniteur éducateur 
  • Accompagnant éducatif et social 
  • Aide-soignant 
  • Auxiliaire de puériculture
  • Ambulancier
 

https://guide-aides.hautsdefrance.fr/spip.php?page=dispositif&id_dispositif=656

Conseil Régional des Hauts-de-France:
151 avenue du président Hoover
59555 - Lille
https://www.hautsdefrance.fr/

Liens utiles

Portail d'accompagnement des professionnels de santé en Hauts de France - étudier, s'installer, excercer http://www.hauts-de-france.paps.sante.fr/index.php?id=41145
Portail de l'Onisep - formations, guides http://www.onisep.fr/