L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances, Culture
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Les métiers de la petite enfance

Les métiers de la petite enfance

On retrouve les professionnels de la petite enfance dans les écoles, les crèches, les protections maternelles et infantiles, les centres médico-sociaux... c’est un secteur qui offre de nombreuses opportunités d’emploi.

Mise à jour le 19/07/2022

Présentation

Patience, résistance physique et nerveuse, douceur et fermeté sont indispensables pour exercer dans ce domaine.

Les métiers

En crèche ou en maternité
  • L’auxiliaire de puériculture peut exercer dans différentes structures comme les crèches, les maternités, les haltes-garderies. En fonction du lieu de travail, les missions divergent. En maternité, il prodigue des conseils aux mamans et les aident à prendre soin de leur bébé. En halte-garderie et en crèche, il s’occupe de l’hygiène des enfants et de leur repas. Il est aussi amené à proposer des activités ludiques et pédagogiques. Afin d’exercer ce métier, il faut être titulaire du diplôme d’état d’auxiliaire de puériculture, le diplôme est reconnu niveau bac. La formation d’auxiliaire de puériculture est payante, elle est ouverte aux personnes de 17 ans au moins, sans condition de diplôme ayant réussi le concours d’entrée à la formation. La rémunération moyenne en début de carrière est le Smic.
  • L’éducateur de jeunes enfants s’occupe d’enfants de moins de 7 ans. Son rôle : les faire grandir, mûrir, s’épanouir… Il peut intervenir auprès d’enfants éloignés de leurs parents ou confiés à un établissement ou service de protection de l’enfance, ou bien dans des services d’accueil tels les crèches, jardins d’enfants, etc. L’éducateur de jeunes enfants doit avoir une multitude de qualités qui lui permettent de mener à bien son travail, aussi bien avec les enfants, dans son équipe ou avec les parents. Pour devenir éducatrice de jeunes enfants, il faut être titulaire du diplôme d’Etat d’EJE. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 700 €.
    L’accès aux écoles préparant à cette formation se fait sur concours. Il est également possible d’obtenir le diplôme par la VAE. Le concours d’entrée en école d’EJE est réservé :
    •  aux titulaires du bac (idéalement ES) ou équivalent,
    • aux titulaires d’un diplôme d’état du travail social ou paramédical ayant nécessité 2 ans de formation,
    •  aux auxiliaires de puériculture justifiant 3 ans d’exercice dans cette profession.
  • Le directeur de crèche a pour missions l’élaboration et la mise en œuvre du programme éducatif de la structure. Il gère les aspects pédagogiques, éducatifs, logistiques, administratifs et financiers de la crèche. Il s’assure de la sécurité et du bien être des enfants accueillis, veille que les règles d’hygiène et de sécurité sont bien appliquées. Il encadre l’équipe pédagogique, coordonne les actions éducatives et travaille en étroite collaboration avec l’infirmière pour veiller à la santé des enfants. Il recrute également le personnel et organise les plannings et les journées. La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 500 €. Pour pouvoir prétendre au poste de directeur ou directrice de crèche, il faut :
    • être titulaire du diplôme d’Etat de puéricultrice,
    • avoir au moins 3 ans d’expérience professionnelle,
    • une expérience en milieu hospitalier n’est pas obligatoire mais est un avantage non négligeable.
    Bon à savoir : les éducateurs de jeunes enfants peuvent également accéder à ce poste après avoir réalisé une formation complémentaire.
 
A l'école maternelle
  • L’agent territorial spécialisé des écoles maternelles (Atsem) apporte une assistance technique (entretien des locaux) et éducative (restauration, hygiène des enfants) à l’enseignant d’une école maternelle (enfants de 2 ans à 6 ans). La rémunération moyenne en début de carrière est le Smic.
    Les conditions d’accès au concours différencient selon les cas de figure :
    • Pour les titulaires du certificat d’aptitude professionnelle (CAP) « accompagnant éducatif petite enfance » ou qualification équivalente : concours externe sur titres avec épreuves
    • Pour les agents publics : concours interne avec épreuve. Les candidats doivent justifier de 2 années de services publics effectifs auprès de jeunes enfants en milieu scolaire et maternel
    • Pour les salariés, élus ou responsables d’association : justifier d’une expérience professionnelle de 4 ans au moins auprès de jeunes enfants
    Bon à savoir : les admis du concours d’Atsem sont inscrits sur une liste d’aptitude valable 2 ans, à renouveler par demande expresse auprès de l’organisateur du concours. Il recherche ensuite son emploi ou poste auprès des collectivités locales. Une fois recruté par le maire, après avis du directeur d’école, l’Atsem est nommé stagiaire pendant un an, avant d’être titularisé, si son stage a donné satisfaction. Sinon, il est licencié.
 
A domicile
  • L’assistante maternelle accueille des enfants de 0 à 3 ans chez elle et prend soin d’eux. Ces horaires varient en fonctions des demandes des parents. Pour exercer cette profession, il faut obtenir un agrément délivré par le conseil départemental. La rémunération est en fonction du nombre d'enfants, et au moins égal à 3,05 € par heure et par enfant + l'indemnité d'entretien d'au moins 2,65 € par jour. Pour plus d’information RDV sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N20383
  • L’assistant familial héberge à son domicile, moyennant rémunération, un ou plusieurs jeunes en difficultés de moins de 21 ans. Il constitue, avec les personnes résidant à son domicile, une famille d’accueil. L’accueil est généralement de longue durée mais peut aussi concerner l’accueil d’urgence de courte durée. L’assistant familial doit être titulaire d’un agrément délivré par les services de son département. La rémunération varie en fonction du nombre d'enfants.
    Pour obtenir l’agrément en qualité d’assistant familial, vous devez remplir les conditions suivantes :
    • avoir la nationalité française, être citoyen de l’EEE ou titulaire d’un titre de séjour
    • valide autorisant l’exercice d’une activité professionnelle,
    • ne pas avoir fait l’objet de condamnation pénale incompatible avec l’exercice de la profession,
    • passer un examen médical assurant que votre état de santé vous permet d’accueillir des enfants,
    • présenter des conditions d’accueil garantissant la sécurité, la santé et l’épanouissement des enfants accueillis (physique, intellectuel et affectif).
    Dans les 2 mois qui précèdent l’accueil du 1er enfant, l’assistant familial bénéficie d’un stage préparatoire à l’accueil d’une durée de 60 h, organisé par son employeur.
    Dans le délai de 3 ans après la signature du 1er contrat de travail, tout assistant familial doit suivre une formation de 240 h en alternance sur une période de 18 à 24 mois.
    À savoir : L’assistant familial titulaire d’un diplôme d’auxiliaire de puériculture, d’éducateur de jeunes enfants, d’éducateur spécialisé ou de puéricultrice est dispensé de suivre la formation.



Les dispositifs de financement

Le Conseil régional des Hauts de France propose diverses aides, pour les connaître, vous pouvez consulter les dispositifs et aides de cette rubrique ou appelez le 0 800 02 60 80 (appel gratuit).
 


Les formations en Hauts-de-France

  • CAP accompagnant éducatif petite enfance (ex CAP petite enfance)
  • Bac pro accompagnement, soins et services à la personne
  • Bac pro services aux personnes et aux territoires
  • Bac techno ST2S (sciences et technologies de la santé et du social)
  • Diplôme d’État auxiliaire de puériculture
  • Diplôme d’État d’ingénierie sociale (DEIS)
  • Diplôme d’État éducateur de jeunes enfants
  • Certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et de responsable d’unité d’intervention sociale
  • Certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale


Vous pouvez retrouver les organismes préparant ces formations dans nos fiches liées correspondantes ci-dessous.

Dispositifs et aides

Dispositifs d’accompagnement

BOURSE D'ETUDES SANITAIRES ET SOCIALES (BESS) du CONSEIL REGIONAL DES HAUTS DE FRANCE

Objectifs :

  • Inciter les jeunes à se former dans les établissements de formation des travailleurs sociaux et de certaines professions de santé des Hauts-de-France agréés et financés par la Région
  • Soutenir financièrement les étudiants qui préparent un diplôme du secteur sanitaire et social.

Bénéficiaires :

  • Les élèves ou étudiants et les demandeurs d’emploi inscrits dans les établissements de formation des travailleurs sociaux et de certaines professions de santé, des Hauts-de-France agréés ou autorisés par la Région.
  • De nationalité française ou ressortissants de l'Union Européenne ou non ressortissants de l'Union européenne, mais en situation régulière en France.

Les formations concernées :
Secteur social
- Diplôme d’Etat :
  • Accompagnant éducatif et social
  • Assistant de service social
  • Conseiller en économie sociale et familiale
  • Éducateur de jeunes enfants
  • Éducateur spécialisé
  • Educateur technique spécialisé
  • Ingénierie sociale
  • Médiateur familial
  • Moniteur éducateur
  • Technicien de l’intervention sociale et familiale

- Certificat d’aptitude aux fonctions :
  • de directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale (CAFDES)
  • d’encadrement et de responsable d’unité d’intervention sociale (CAFERUIS)

Secteur sanitaire :
- Diplômes d’Etat :
  • Aide-soignant
  • Ambulancier
  • Auxiliaire de puériculture
  • Ergothérapeute
  • Infirmier
  • Manipulateur d’électroradiologie médicale
  • Masseur-kinésithérapeute
  • Pédicure-podologue
  • Préparateur en pharmacie hospitalière
  • Psychomotricien
  • Sage-femme (maïeuticien)
  • Technicien de laboratoire médical

- Diplôme de Cadre de santé

Le montant de la bourse est attribué sur critères sociaux, il varie entre 1032 € (échelon 0 bis) et 5 679 €/an (échelon 7). Le dossier de demande de bourse et son suivi sont accessibles via la plateforme régionale 
https://guide-aides.hautsdefrance.fr/spip.php?page=dispositif&id_dispositif=667

La demande est à faire avant le 30 novembre 2022.
https://guide-aides.hautsdefrance.fr/

Conseil Régional des Hauts-de-France:
151 avenue du président Hoover
59555 - Lille
https://www.hautsdefrance.fr/
FINANCEMENT DES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES DE NIVEAU 3 ET 4 (CAP, BAC) PAR LE CONSEIL REGIONAL DES HAUTS-DE-FRANCE
La région Hauts-de-France finance les formations professionnelles sanitaires et sociales (SASO) de niveau 3 et 4 (CAP, bac) à toute personne cherchant à s’insérer sur le marché du travail.

Bénéficiaires
  • Les jeunes en poursuite d’études (ayant ou non le niveau bac),
  • Les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi (indemnisés ou non / ou ayant un contrat de travail - à condition que le temps de travail et le temps de formation n’excèdent pas 151,67 heures mensuelles),
  • Les élèves «doublants».
Pour bénéficier de la gratuité des formations V et IV, les titulaires d’un bac +2 et plus, doivent respecter un délai d’un an entre l’obtention du dernier diplôme et leur entrée en formation.

Forme
Pour les publics éligibles inscrits dans un institut de formation public ou privé, la Région Hauts-de-France prend en charge la totalité du coût pédagogique de la formation et des frais nécessaires à l’acquisition du diplôme.
Les demandeurs d’emploi sont sensibilisés par les conseillers en évolution professionnelle de Pôle Emploi pour mobiliser leur Compte Personnel de Formation (CPF) dès lors que la formation est éligible à la liste du CPF.

Instruction
Pour pouvoir profiter du dispositif, il convient de se rapprocher de l’institut de formation souhaité.

À savoir :
  • Pour les élèves inscrits dans un institut de formation sanitaire public : la Région Hauts de France finance en totalité le coût pédagogique de ces formations (hors frais d’inscription) des publics éligibles.
  • Pour les élèves inscrits dans un institut de formation sanitaire privé : la Région Hauts de France finance partiellement le coût pédagogique de ces formations (hors frais d’inscription) des publics éligibles ; ces élèves doivent s’acquitter d’un reste à charge pour couvrir la totalité du coût pédagogique.


Les formations sanitaires et sociales concernées :  
  • Technicien de l'intervention sociale et familiale
  • Moniteur éducateur 
  • Accompagnant éducatif et social 
  • Aide-soignant 
  • Auxiliaire de puériculture
  • Ambulancier
 

https://guide-aides.hautsdefrance.fr/spip.php?page=dispositif&id_dispositif=656

Conseil Régional des Hauts-de-France:
151 avenue du président Hoover
59555 - Lille
https://www.hautsdefrance.fr/

Aides

BOURSE ETUDIANTE DU CONSEIL DEPARTEMENTAL DU NORD

Le Conseil départemental a élargi la cible des étudiants pouvant bénéficier de la bourse, désormais elle est destinée aux :

  • étudiants assistants sociaux de 1ère, 2ème et 3ème année
  • étudiants éducateurs spécialisés de 2ème et 3ème année
  • éducateurs de jeunes enfants de 2ème et 3ème année d’étude
  • étudiants infirmiers en puériculture 
  • étudiants médecins en dernière année


Montants de l'aide

  • Le montant est de 4 207,60 euros par année scolaire, de 5 versements de 841,52 euros, en octobre, décembre, février, avril et juin pour les étudiants du secteur social et infirmiers en puériculture.
  • Le montant pour les étudiants en dernière année de médecine est de 7 200 euros, versé lui aussi en 5 fois.


Après leur diplôme, ils s'engagent à travailler pour le Département du Nord, pendant une durée de 3 ans, à un poste décidé par ce dernier.
Le dossier est téléchargeable sur le site est à renvoyer par mail avant le 31 mai sur l'adresse indiquée sur celui-ci.


https://lenord.fr/

Conseil départemental du Nord:
51 rue Gustave Delory
59047 - Lille
https://lenord.fr

Liens utiles

Portail de l'Onisep - formations, guides http://www.onisep.fr/