L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Pharmacien et préparateur en pharmacie

Pharmacien et préparateur en pharmacie

Pour travailler en pharmacie, les études vont de bac + 2 pour les préparateurs jusqu’à bac +6 ou 9 pour les pharmaciens.

Mise à jour le 26/02/2021

Présentation


Les métiers


Le pharmacien

Il a un rôle important dans le secteur de la santé, il délivre les médicaments prescrits par les médecins en s’assurant de la cohérence des prescriptions (posologie, interactions médicamenteuses) ainsi que des médicaments délivrés sans ordonnance. L’approvisionnement, la gestion des stocks et la comptabilité lui incombent aussi.
Il a sa place également dans le domaine de la recherche, de la biologie médicale...
Il travaille majoritairement en officine (76%), secondé par les assistants pharmaciens et les préparateurs en pharmacie, mais aussi en tant que salarié. Dans ce cas, il peut exercer dans les hôpitaux, l’industrie pharmaceutique, les laboratoires de biologie médicale privés, ou dans la recherche et l’enseignement supérieur.
La rémunération moyenne en début de carrière est de 2 500 €.


Le préparateur

Sous la responsabilité du pharmacien, le préparateur en pharmacie délivre les médicaments, conseille le client, prépare les potions médicamenteuses prescrites par le médecin et gère le stock.
L’organisation, la rigueur et la discrétion sont les principales qualités requises.
La très grande majorité des préparateurs (90%) travaillent en officine. Cependant, quelques postes sont à pourvoir au sein des hôpitaux accessibles sur concours, ou dans l’industrie pharmaceutique.
La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 555 €.


Les formations


Les études de pharmacie 

Pour exercer le métier de pharmacien, il faut être titulaire du diplôme d’État de docteur en pharmacie. Celui-ci se prépare en 6 ans après le bac à l’université. Pour ceux qui souhaitent se spécialiser, comptez plutôt 9 ans d’études.

Du nouveau à la rentrée 2020 ! La Paces disparaît pour laisser place à 2 formations conduisant aux études de maïeutique, médecine, odontologie ou pharmacie :

  •     une licence, avec une option "accès santé" (L.AS)
  •     ou un parcours spécifique "accès santé", avec une option d’une autre discipline (PASS).
  • 2e, 3e et 4e années

En 2ème année, un stage officinal de 6 semaines et l’AFGSU (Attestation de formation aux gestes et soins d’urgence) niveau 1.
En 3ème année, un stage d’application officinal de 2 semaines et en fin d’année, obtention du diplôme de formation
générale en sciences pharmaceutiques (DFGSP), reconnu niveau licence.
En 4ème année, l’AFGSU niveau 2 et 1 à 2 semaines de stage d’application officinal. En fin de 1er semestre se fait le choix de la filière (officine, industrie pharmaceutique, recherche ou internat).
 

  • Cycle court en 2 ans (5e et 6e années)

La 1ère année est une année hospitalo-universitaire où l’étudiant exerce des fonctions hospitalières.
La seconde est une année de spécialisation proprement dite. Choix entre l’officine et l’industrie pharmaceutique, stage de 6 mois dans un établissement pharmaceutique obligatoire, et soutenance de thèse.
Les études se terminent par l’obtention du diplôme d’État de docteur en pharmacie permettant de travailler en officine ou dans l’industrie pharmaceutique.
 

  • Cycle long, l’internat en quatre ans

Le cycle long ou internat est réservé à un nombre limité d’étudiants ayant réussi le concours de l’internat. Il est destiné aux étudiants qui veulent se lancer dans la recherche ou travailler dans le milieu hospitalier.
L’internat débouche comme le cycle court sur le diplôme d’État de Docteur en pharmacie mais aussi sur un diplôme d’études spécialisées (DES).

 

Les études de préparateur en pharmacie
 
  • En officine

Pour pouvoir exercer en officine, le brevet professionnel (BP) de préparateur en pharmacie est nécessaire.
Il se prépare uniquement en apprentissage (2 ans) ou en formation continue après un bac pro, un bac techno, voire un bac à dominante scientifique, également après l’ancien BEP carrières sanitaires et sociales, l’ancien CAP employé en pharmacie et de sa mention complémentaire, le CAP aide préparateur et le DAEU.
 

  • En milieu hospitalier

Le diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière est obligatoire.
La formation conduisant au diplôme est ouverte à toute personne titulaire du brevet professionnel (BP) de préparateur en pharmacie et s’effectue en formation initiale, en alternance, en formation continue ou par la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience).

Site de référence : Ordre national des pharmaciens 


 

Les formations en Hauts-de-France

  • Licence option accès santé (LAS) ou licence parcours d'accès spécifique santé (PASS)
  • Master sciences du médicament et des produits de santé
  • Diplôme d’État de docteur en pharmacie
  • Diplôme d’études specialisées (DES) de pharmacie
  • Dipôme universitaire (DU) dispositifs médicaux implantables
  • Dipôme universitaire (DU) gestion de l’officine
  • Dipôme universitaire (DU) maintien et soins à domicile
  • Dipôme universitaire (DU) orthopédie et petit appareillage
  • Dipôme universitaire (DU) pharmacie clinique à l’hôpital et à l’officine
  • Dipôme universitaire (DU) produits naturels, compléments alimentaires : connaître, comprendre, conseiller
  • Dipôme universitaire (DU) statistique appliquée
  • Diplôme de cadre de santé
  • Brevet professionnel préparateur en pharmacie
  • Diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière


Vous pouvez retrouver les organismes préparant ces formations dans nos fiches liées correspondantes ci-dessous.
 

Liens utiles

Ordre national des pharmaciens - le métier, les formations http://www.ordre.pharmacien.fr/
Portail d'accompagnement des professionnels de santé en Hauts de France - étudier, s'installer, excercer http://www.hauts-de-france.paps.sante.fr/index.php?id=41145