L'Information Jeunesse en Hauts-de-France

Thématiques
  • Organisation des études
  • Métiers
  • Emploi, Job et Stage
  • Formation continue
  • Vie Pratique
  • Loisirs, Sports, Vacances
  • Engagement et initiatives
  • Partir à l'étranger
  • Formations
Sous-Thématiques
  • S'informer - S'orienter
  • Scolarités Spécifiques
  • De la sixième au bac
  • Enseignement professionnel et technologique
  • Enseignement supérieur
Les métiers de la pêche et de l'aquaculture

Les métiers de la pêche et de l'aquaculture

La France occupe pour la pêche, le 3e rang en Europe et le 2e pour la production aquacole. Pêcheur, mareyeur, transporteur, distributeur, poissonnier... les métiers du secteur sont nombreux, les diplômes vont du CAP au bac+5.

Mise à jour le 19/03/2021

Présentation

Les métiers

Pêche en mer
  • Le matelot ou marin pêcheur participe à l’ensemble des activités suivantes : conduite du navire, pêche, traitement des poissons (trie, prépare, éviscère, conditionne les poissons capturés...), entretien du bateau et des engins de pêche. CAPM matelot, certificat d’initiative nautique.
  • Le patron de pêche se place à la barre et surveille le bateau et son équipage. Certificat de capacité de pêche + expérience professionnelle pour l’obtention du brevet de lieutenant puis de patron de pêche.
Pour ces métiers, la rémunération est variable car dépendante des conditions météorologiques et des résultats de la pêche.
  • Le mécanicien entretient et répare les machines. CAP maritime de matelot, bac pro électromécanicien marine, brevet de mécanicien 750kW, brevet de chef mécanicien. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 800 €.
  • Le moniteur guide de pêche dispense sa technique de pêche lors de stages ou de séjours de pêche. BPJEPS pêche et loisirs. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 550 €.

 

Aquaculture
L’aquaculture regroupe la conchyliculture et la pisciculture.
  • L’agent conchylicole élève des coquillages (moules et huîtres principalement). CAP maritime conchyliculture, bac pro productions aquacoles. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 550 €.
  • L’agent piscicole veille à la bonne croissance des poissons. Bac pro productions aquacoles. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 550 €.
  • Le technicien en aquaculture s’assure des bonnes conditions à la croissance des coquillages. Bac pro productions aquacoles ou cultures marines, BTSA aquaculture. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 550 à 2 000 €.
  • Le chef d’exploitation s’occupe de l’implantation, de l’organisation et de la gestion des installations, ainsi que de la stratégie de l’entreprise. CAP maritime conchyliculture, Bac pro cultures marines, bac pro productions aquacoles, BTSA aquaculture. La rémunération est variable, elle va du SMIC à 2 ou fois celui-ci.

 

Vente, commerce
  • Le mareyeur achète directement aux pêcheurs les produits de la mer. Il les prépare, les découpe, les conditionne et s’occupe également de leur vente auprès de ses clients en France et à l’étranger : distributeurs, grossistes, poissonniers, restaurateurs... CAP mareyage. La rémunération moyenne en début de carrière est de 1 550 €.

 

Les formations en Hauts-de-France

  • CAP maritime
  • CAP mareyage
  • Bac pro conduite et gestion des entreprises maritimes
  • Bac pro électromécanicien marine
  • Bac pro productions aquacoles
  • BTS maritime pêche et gestion de l’environnement marin
  • BTSA aquaculture
  • Certificat de matelot pont
  • Master sciences de la mer parcours écologie marine et halieutique


Vous pouvez retrouver les organismes préparant ces formations dans nos fiches liées correspondantes ci-dessous.

Liens utiles

Portail de l'Onisep - formations, guides http://www.onisep.fr/
Plateforme Lignes d'horizon : ressources des métiers et des formations de la pêche http://lignes-dhorizon.com/embarquez.php